Lashlabask

Lashlabask, un forum rpg sur le monde magique d'Harry Potter!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arielle Johnson

Aller en bas 
AuteurMessage
Arielle Johnson
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Arielle Johnson   Sam 22 Mar - 9:01

Prénom en HJ : Mystère & boules de gomme Razz
Age en HJ : 17 piges
Comment trouvez vous le design ? Bôooow ! I love you
Comment avez-vous connu le forum ? Sur un top
Les trois codes du réglement ? Rictusempra, Spero Patronum & Flipendo

Nom de votre personnage : Johnson
Prénom de votre personnage : Arielle
Age de votre personnage : 16 ans
Son année : Sixième

Caractère [10 lignes] :
D’un tempérament très jaloux vis à vis des connaissances, Arielle se fait beaucoup remarquer et par conséquent ne supporte pas ceux qui la ramènent. Elle parle peu (ou du moins, moins qu'elle n'agit) et privilégie les actes aux paroles longues et qu’elle considère comme inutiles. Cette attitude lui donne souvent l’air de ne faire qu’écouter et c’est souvent ce qu’elle fait, elle a à chaque fois un avantage énorme sur les situations qu’elle comprend et déchiffre à une vitesse folle. Elle a l’esprit aiguisé au possible, il est très rare de la retrouver étonnée ou sans voix face à une situation qui mérite un commentaire méchant. Elle analyse tout, comme si c’était un jeu et comprend la plupart du temps. Elle ne lit pas dans les pensées mais ses déductions sont souvent tout aussi efficaces. Malgré ce tempérament elle ne fait jamais de conclusions hâtives. On pourrait dire que Arielle est ainsi parfaite dans l’imperfection. C’est sans doute pour cela qu’elle exaspère la majorité des gens qu’elle croise. Elle se sait très forte et ne doute pas de ses capacités ce qui lui donne une confiance en elle sans doute beaucoup trop élevée. A cause de ça elle ne s’accorde aucune erreur, et déteste qu'on l'écrase, préférant de loin dominer. Elle a la perpétuelle hantise d’être punie pour un simple faux pas. Elle en vient à se maudire pendant des heures pour des broutilles que personne n’a remarqué même si elle pense qu’il y a toujours des milliers d’yeux braqués sur elle, et dans ces paires d’yeux font bien sûr partie celle de son père. Son père était en effet très à cheval sur son éducation, il voulait la PERFECTION et pas la moindre erreur. Il voulait avoir une raison d'être fier et Arielle le lui avait rendu plutôt bien jusqu'à présent. En dépit cette confiance en elle légèrement exagérée et et ce sens de la répartie plus que développé, Arielle n'est pas une jeune fille bien passionnante. Elle est toujours très réservée, froide et distante et n'aime que très peu qu'on la contrarie ou qu'on vienne s'inscruster. Elle préfère plutôt prendre les devants et enquiquiner les autres quand ça lui chante. Jusque là, elle n'a que très peu de qualités, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle a en a beaucoup. Pour commencer, elle a toujours été battante, a constamment eu de l'espoir, du courage et de l'audace, qualités qui l'ont beaucoup avancée dans la vie et ont fait d'elle une personne inpénétrable, infaillible et très peu vulnérable. Quant à sa solitude, elle l'aime et pense qu'il faut être meilleur ami avec soi-même, ne jamais faire confiance aux autres car ils peuvent vous planter le couteau dans le dos à n'importe quel moment, il est donc très rare de la voir parler avec sincérité aux gens, ou, pire encore, la voir rire. Non, Arielle est bien trop méfiante pour ça et les coups qu'elle a pris auparavant lui ont servi de leçon. Elle est tel un serpent venimeux qui hypnotise sa proie et l'avale toute entière. Elle manipule les gens comme elle change de chemise et ce qu'elle aime avant tout, c'est se mettre en avant lorsque les occasions se présentent et se vanter, mais en étant subtile et discrète, mais sa vantardise peut rapidement se transformer en cruelle jalousie, si cela ne fonctionne pas. C'est une bien compliquée personne que Arielle et quiconque a essayé de la comprendre a perdu son temps... et s'en est mordu les doigts, car s'il y a bien une chose qu'elle déteste, c'est que l'on se mêle de ses affaires !

Physique [8 lignes] :
Ayant hérité de la grandeur de ses parents, Arielle est une jeune fille très grande pour son âge mais elle ne s'en plaint que très peu. Elle n'aurait sans doute pas supporté d'avoir la taille d'un elfe de maison, pour elle qui aime à se faire remarquer, à être vue. Grande mais pas maigre pour autant car elle ne veut surtout pas ressembler à un sac d'os qu'on aurait peur de casser en deux si on venait à le toucher. Elle n'est pas pour autant ronde mais plutôt entre les deux, dans la norme et ne s'en plaint pas. Les sorcières en couverture des magazines sorciers ne la fascinent que médiocrement et elles les trouve particulièrement stupides. Passons un peu son physique en détail. Une longue chevelure blonde et brillante couvre tout son dos, légèrement ondulée, qu'elle n'attache que très rarement, les préférant libres. Son visage pâle va bien avec ses cheveux couleur caramel et ses yeux couleur noisette qui deviennent si facilement noirs de fureur aussitôt que survient une tempête, mais qui, une fois redevenus normaux lui donnent l'air d'une petite sainte, ce qu'elle n'est sûrement pas. Son nez aquilin et ses lèvres pleines lui rendent une figure plutôt jolie avec laquelle elle se plaît à jouer en toutes circonstances, surtout lorsqu'il s'agit de cruauté. Côté style vestimentaire, comme la plupart des gens dans son genre, elle aime les couleurs sombres, mais mise sur le rouge, le bleu et le noir en général, ses couleurs préférées. Elle trouve les uniformes imposés aux élèves extrêmement affreux et ne s'y soumet guère. Elle s'habillera comme elle le voudra, mais jamais elle n'aurait la bassesse de mettre ces horribles choses. En général, elle porte des jupes agrémentées d'un pull ou d'un t-shirt, et autres fantaisies.

Histoire [16 lignes] :
Le 8 mars 1991, journée de la femme, à Rome, ce qui allait devenir une enfant prénommée Arielle se montrait de plus en plus insupportable et les coups habituels qu'elle donnait dans le ventre de sa mère n'étaient rien comparés à ceux d'aujourd'hui. On aurait dit qu'elle avait été maudite et qu'elle ne pouvait plus s'arrêter. Elle avait été particulièrement infernale, toute la journée, comme toujours. Oui, mais elle ne s'arrêta pas là. Il était temps maintenant pour miss Arielle de sortir de sa "coquille" et pointer le bout de son nez. Et pour pointer le bout de son nez, elle l'avait fait et même plus qu'il ne l'aurait fallu. Dès les premiers instants où elle avait été conçue elle avait été faite pour la cruauté et l'arrogance. Non seulement elle avait été casse-pied pendant neuf mois, infligeant à sa mère les pires souffrances que pouvait faire un embryon, mais en plus, même une fois dans le monde de la vie, elle n'avait pu s'empêcher de cracher son venin. Et les premières victimes étaient sans nul doute ses parents qui étaient bien trop cléments pour une personne comme elle. Oui, sa mère ne lui avait jamais dit mot méchant ou même interdit quoi que ce soit et elle dominait tout le monde et tout à la maison et gare à vous si vous auriez eu le malheur de vous opposer à ses caprices ! Son père, lui aussi se laissait facilement prendre le dessus par sa progéniture et ce pendant cinq bonnes années, où, étant donné la jeunesse de sa fille et ses airs innocents, il n'était pas en état d'être autoritaire. Oui, et puis, il faut dire qu'elle était tellement "parfaite" et rusée que ses parents la laissaient continuer dans cette voie, heureux de voir ce qu'elle devenait et son caractère bien trempé. Elle avait tout de suite montré le signe digne d'une vraie sorcière: lorsque sa mère lui avait enfilé une affreuse robe rose bonbon, elle l'avait transformée en une robe éclatante de rouge ou, pire encore, lorsqu'elle n'aimait pas ce qu'il y avait dans son assiette, elle y mettait le feu et était un véritable ouragan. Mieux valait ne pas être là car elle renversait tout sur son passage et personne ne pouvait l'arrêter. Elle avait hérité des qualités intellectuelles de ses parents, qui, pour leur intelligence et leur réflexion avaient pu aller à Serdaigle mais, étant donné que tous deux étaient du mauvais côté, Serpentard s'était fait une joie de les accueillir. Plus tard, ils devinrent même des Mangemorts, ce à quoi Arielle ne veut pas se soulettre car elle ne veut servir ni dépendre de personne, si ce n'est d'elle-même. Donc, très intelligente mais ne le montrant pas trop, Arielle n'a jamais eu de difficultés scolaires et c'était toujours la fierté de ses parents, même si son cher frère n'était pas loin. Son frère, Lorenzo, était lui aussi très brillant et ils étaient unis comme les doigts de la main. Jusque là, point de bouleversements particuliers, mais vers six ans, son père prit conscience qu'il n'était pas assez sévère avec ses enfants et que leur éducation était un véritable désastre car ils faisaient les pires choses qui soient. Et lorsqu'il prit les deux garnements en main, c'était bien rude épreuve pour tous les trois. Pour les garnements de cesser les quatre cents coups et pour le père de les faire obéir. Mais, avec courage et persévérance, il y est parvenu, et en quelques mois, ils étaient (en apparance) de vrais petits anges aux yeux déments. Non, ils n'étaient pas si sages que ça mais, disons plus disciplinés. Cela n'empêchait pas quelques entorses et désobéissances à leurs parents, parce qu'ils faisaient des âneries en cachette mais ils y arrivaient toujours, d'une manière ou d'une autre et lorsqu'ils se faisaient reprendre, ils trouvaient toujours quelque chose pour clouer le bec de leurs parents; même s'ils savaient parfaitement qu'ils étaient pris. Enfin, quand on commence une chose, on la finit, alors autant être insolent jusqu'au bout ! Mais tout cela prit une fin. Arielle devenait de plus en plus renfermée et nourrissait des ambitions de plus en plus vicieuses et même avec son frère, les relations étaient nettement plus froides. Ce n'était plus cette enfant qui suivait son frère comme répète un perroquet mais une enfant déterminée qui voulait voler de ses propres ailes et diriger les autres. Au fond, elle avait toujours eu cette envie mais elle n'avait fait que l'enfoncer dans un coin de son âme et s'efforcait de l'oublier. Mais à quoi bon jouer la comédie toute sa vie ? Tout le monde savait que sa famille était particulièrement agressive et peu clémente, et après tout, qu'on le sache ou non, elle avait appris à se moquer des autres et de leurs regards et à n'en faire qu'à sa tête quitte à peut-être se tromper, mais au moins, elle était sûre qu'on ne pourrait se ficher d'elle. Et puis ainsi passèrent les années et elle prenait goût à la vantardise et à toutes sortes de méchancetés qu'il lui soit possible de faire, et enfin, Poudlard, l'aventure finale... Reste à savoir quel sera son attitude maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayten Y. Oztürk
Serdaigle & Co-fondatrice <3
  Serdaigle & Co-fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Emploi : Elève de sixième année chez les Serdaigle
Petite Dédicace : J'vous aime =D
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis:
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Arielle Johnson   Sam 22 Mar - 11:40

Coucou Arielle I love you

Je te valides ta fiche, et j'pense que tu auras tout à fait ta place chez les

SERPENTARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lashlabask-x.forum-actif.net
Meya Ryan
||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique ♥||||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique  ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/02
Emploi : Elève de Cinquième année à Serpentard ...
Petite Dédicace : Niark Niark Niark ...
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Eliza James Sean [+] Heather Kristina, Coleen [-] Weel, Fender ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Arielle Johnson   Sam 22 Mar - 12:22

Bienvenue chez nous !!!!!!!!!!!!!!! Et un Serpentard de plus un !!!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peggy Weel
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 789
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +10/-10 zéro quoi^^
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Fender, Kaede [+] Kristina [--] Ryan
Message Personnel:
Humeur actuelle:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Arielle Johnson   Sam 22 Mar - 12:42

Bienvenue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arielle Johnson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arielle Johnson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arielle Queen, des années plus tard...
» (f) dakota johnson - l'amoureuse - LIBRE
» (f) dakota johnson -> compliqué
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lashlabask :: [ *~~ Avant tout ~~*] :: La salle des répartitions :: Fiches des serpentards-
Sauter vers: