Lashlabask

Lashlabask, un forum rpg sur le monde magique d'Harry Potter!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bal de la rentrée |[Ouvert]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Candy McCoyle
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 860
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : Hυm...Je switche ! Questiσn sυivαnte ?
Emploi : Cαndσυille internαtiσnαle & Cαlαmαrde de 6è. αnnée
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: { ++ } Hαzel, Lizzie { + } Mαry { - } His nαme is Erwαy...Seαn Erwαy.
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mer 16 Avr - 3:52

Les bals, cela avait toujours été un peu « gnian-gnian ». Les belles décorations, les jolies robes, les costumes, les mets délicieux et la piste de danse en parquet ciré. C'était trop conventionnel et parfait pour Candy, qui préfèrait largement les petites fêtes imprévues. Cependant, c'était le bal de rentrée, et son devoir était de s'y rendre. Non seulement parce qu'elle était préfète, mais manquer à l'appel aurait pu lui donner une mauvaise image. Lâche, coincée, bref, tout ce genre d'adjectifs péjoratifs non justifiés. C'était bien le genre de choses qu'aurait pu écrire la Gazette. Ah la Gazette, c'était un bien joli journal, et la jeune fille avait pris grand plaisir à le lire, à s'informer et à rigoler des potins. Savoir ce qui arrivait à un tel ou une telle, les imaginer sortir ensemble ou s'embrasser, cela avait toujours été très amusant et divertissant pour les élèves. Bien sûr, il fallait franchir les limites de la vie privée, et les rédacteurs du journal risquaient parfois leur peau. Mais Candy ne s'était jamais souciée de ces détails jusqu'au dernier numéro. Au plutôt, jusqu'à ce que son nom figure en tête de page dans la partie des potins. Aller plus loin n'aurait servi à rien, elle savait pertinament ce qui allait se trouver dans cet article. Mais curieuse de savoir quelles horreurs on avait pu écrire à son propos, elle s'était plongée dans l'article et en était ressorti scandalisée du tissus de mensonges que cela constituait. Cela aurait pu paraître effectivement très drôle si cela ne la concernait pas. Sean - ainsi, c'était donc son prénom. Court à retenir, pour ne pas l'oublier, et tout à fait macho - devait être fou de rage, et c'était idée aurait pu lui faire esquisser un sourire, mais c'en était tout autrement. A vrai dire, elle s'inquiétait plus de son propre sort. Candy savait qu'elle était attendue. D'abord par son prétentu petit-ami ( « Mais n'importe quoi ! Ils sont débiles, ma parole ! Moi, sortir avec un mec aussi prétentieux et...et...comme lui ?! » ) et peut être par les autres qui ne connaissaient pas sa tête et qui avaient sûrement envie de voir à quoi elle ressemblait. Bien que Candy n'essayait de porter aucune attention à son image, les doutes commencaient à l'envahir et elle était certaine qu'elle n'allait pas passer inaperçue. Pour l'instant, elle espérait simplement que Sean puisse se contrôler et ne pas la frapper en public, si cela n'était pas trop demander.

Aussi fit-elle un effort pour s'habiller. Elle prit son temps, retardant au maximum le moment elle devrait faire son entrée. Son choix s'était porté sur une robe rouge à décolleté ouvert et à bretelle large. Ni trop courte et provoquante, ni trop longue. Juste ce qu'il fallait à son goût. Après avoir lissé sa chevelure blonde et coincer une barette dans ses cheveux, elle enfila un bracelet et une paire de chaussures noires. Quelques touches de maquillages pour faire ressortir son regard bleu. Le plaisir d'acheter une nouvelle robe et se faire belle pour ressembler à une princesse des temps modernes l'avaient un jour amusée. Maintenant, elle était plus stréssée qu'autre chose. D'autant plus qu'elle n'avait pas de cavalier. Et elle n'en avait pas voulu. Les garçons biens à Poudlard qui correspondait à ses critères se faisaient rare à Poudlard, et puis, elle serait toujours libre de faire ce qui lui plaisait sans être prisonnière d'un quelquonque débile.

Après un dernier regard dans la glace, elle lissa sa robe avec ses mains et prit une profonde inspiration. Dans le calme plat du dortoir, elle percevait quelques bribes de sons de la fête qui bâtait son plein. Le rhythme de son coeur s'accélèra, mais elle prit son courage à deux mains et franchit la porte du dortoir. Candy ne prit pas la peine de se dépêcher, personne ne l'attendrait au bas des escaliers cette année. Elle n'était pas en manque d'amour, mais tout cela ne faisait pas très officiel. Les talons de ses chaussures résonnaient dans le rez de chaussé, tandis que la porte de la salle de bal s'agrandissait à vue d'oeil à mesure qu'elle avançait. La jeune fille respira doucement. Il ne pouvait rien se passer de pire que ce qui l'était déjà. Bien. On y va. Elle eu l'impression que les portes s'ouvrirent d'elle-même lorsqu'elle y porta la main.

Puis, la chaleur humaine l'enveloppa comme un manteau qui la serrait au coeur. Des couples s'étourdissaient sur la piste de danse, d'autres à la buvette. Les rires, les éclats de voix, les silhouettes qui passaient devant elle, tout se mélangeait dans sa tête et son coeur battait toujours la chamade. Elle replaca une mèche de cheveux derrière son oreille et fit quelques pas en avant. Il ne lui fallut que quelques instant pour trouver les personnes qu'elle cherchait du regard. Sean était là, dans son costume blanc, avec une autre Serpentard du nom de Meya. La Poufsouffle ne la connaissait presque pas. Un poids lui tomba dans le coeur sans savoir pourquoi. Non loin d'eux, un autre couple de verts et argents semblaient froids et distants. Elle reconnut Mary Jones, accompagnée d'un autre jeune homme, Peggy Weel - celle qui avait écrit l'article, une pointe de fureur perça son regard -, et une jeune jaune et noire qui attendait non loin de là. Elle était en cinquième année, et, étant de la même maison, Candy la croisait de temps en temps dans la salle commune.


- Salut Eléonore ! , lança t-elle en s'approchant d'elle sans s'asseoir pour autant.

A vrai dire, elle regardait les autres. Son regard s'attarda quelques secondes de plus sur Sean et Meya. Mary était occupée avec son cavalier, elle n'allait pas la déranger. Aucune trace de ses autres amies. Finalement, elle se demanda ce qu'elle faisait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Berkeley
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 453
Age : 24
Points gagnés/ Perdus : [+] 0 [-] 0
Emploi : Elève de 6ème année.
Date d'inscription : 26/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Wilson
Message Personnel:
Humeur actuelle:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 20 Avr - 9:26

Heather ne savait pas vraiment pourquoi elle avait menti à James. D’un côté, les mensonges s’étaient son truc. Elle en usait sans arrêt, et pour tout le monde. Que ce soit sa famille, ses camarades de Serpentard, ou encore ses amis, il ne se passait pratiquement pas une journée sans qu’Heather ne dise un mensonge. Sauf que depuis quelques jours, tout le monde, ce n’était plus tout le monde. Depuis leur journée passée dans la forêt interdite, Heather avait sorti James du lot. Pendant quelques jours, elle lui avait dit la vérité, rien que la vérité. Parfois même, elle avait préféré ne pas répondre plutôt que mentir, mais ce soir, elle recommençait. Et avec quel mensonge ! Comme si elle avait pu accepter d’aller au bal avec quelqu’un d’autre que James, comme si elle avait pu imaginer ne serait-ce qu’une seconde qu’il la remplacerait par une autre ! Rien que de songer à cela la rendait folle de rage. La jeune fille se força à ne pas montrer le moindre signe d’agacement, et elle regarda autour d’elle, comme si justement, elle cherchait son cavalier des yeux. Qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir inventer pour ce sortir de cette galère ? Heather ne voyait que deux possibilités. La première, quitter les lieux, laissant croire à James qu’on l’attendait dans la salle commune ou dans la tour d’astronomie. La deuxième, repérer un élève de Serpentard sans cavalière, et lui faire comprendre qu’à partir de maintenant, elle était la sienne, et qu’au moindre écart, il risquait de se retrouver au fond du lac avant même de s’en être rendu compte. Alors ? Que faire ? La jeune fille était sur le point d’opter pour la première solution lorsqu’elle vit Sean et Meya arriver vers eux. Le jeune homme salua James d’un signe de tête et fit de même avec elle. Heather ne répondit pas, mais ne le quitta pas des yeux. Ils ne pouvaient pas rester là où ils étaient plutôt que de venir l’emmerder ici ? Ils ne voyaient pas que ce n’était pas le moment ?

Heather considérait que l’arrivée de Sean était loin d’être une bonne nouvelle. Pourquoi ? Elle ne savait pas trop, mais dès qu’il eut ouvert la bouche, elle fut capable de répondre à cette question. Elle le foudroya du regard pendant un long moment, ne détournant pas les yeux, ne clignant même pas des paupières. La jeune fille resserra sa main sur sa baguette, toujours dissimulée entre les plis de sa robe. Heather dû faire un effort surhumain pour ne pas lui lancer un sort en plein visage. Elle n’avait jamais réellement apprécié Sean – en réalité, elle n’avait jamais discuté avec lui – mais désormais, elle n’avait pas besoin d’aller plus loin pour savoir qu’elle le détestait. Mais même si Heather bouillonnait de rage, seul son regard pouvait le traduire. Son expression était toujours la même, impassible, indifférente, alors qu’au fond, elle se sentait tellement concernée par cette histoire qu’elle en avait mal au cœur. Une soudaine envie de vomir s’empara d’elle et s’est avec difficulté qu’elle n’en montra aucun signe. Elle détourna son regard du Serpentard et posa les yeux sur Peggy histoire de concentrer sa colère sur autre chose. La jeune fille posa discrètement sa main sur sa baguette. Elle se demandait bien ce qui la retenait de lancer un sort à la Gryffondor ou encore d’envoyer valser Sean à l’autre bout de la pièce. Une chance pour eux que la salle soit pleine de monde ! La jeune fille lâcha sa baguette. Elle n’allait tout de même pas commencer à déclencher une guerre alors que le bal venait tout juste de démarrer. Il fallait attendre. Patienter. Un peu …

Balayant la salle du regard, Heather réalisa qu’elle pouvait remercier Sean pour une chose : il lui avait évité de répondre à James. C’était tout de même ça ! Elle l’observa à nouveau. Son costume blanc était facilement repérable au milieu du noir qui régnait en maître dans la pièce. Forcément calculé histoire de se faire remarquer un peu plus ! Intérieurement, une idée germa dans l’esprit d’Heather. Monsieur voulait se faire remarquer ? Et bien elle allait faire en sorte que ce soit le cas ! Alors qu’elle pointait discrètement sa baguette sur lui, Meya adressa la parole à James et l’entraîna avec elle un peu à l’écart, laissant les deux Serpentard seul à seul. Heather coinça sa baguette dans sa robe et se leva de sa chaise. Elle alla se placer en face du jeune homme, très près de lui. Son regard planté dans le sien, elle lui laissa y lire la colère qu’elle éprouvait à son égard et avança son visage un peu plus près. Sa bouche n’était plus qu’à quelques millimètres de celle du jeune homme. Doucement, Heather l’approcha de l’oreille de Sean, et lui murmura sèchement « N’essaye pas de jouer avec moi Erway, tu finirais par te brûler. » La jeune fille marqua une pause avant de poursuivre « On sait tous les deux que les cicatrices ne s’effacent jamais … je ne voudrais pas rester gravée trop profondément dans ta mémoire ! » Elle planta à nouveau ses yeux dans les siens et recula de quelques pas. Peu après, James et Meya les rejoignirent. Heather joua l’indifférence, ne manquant pas de lancer des regards assassins à Sean dès qu’elle en avait l’occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mar 22 Avr - 3:01

Il n'y avait plus qu'une chose qui retenait James dans ce foutu bal, c'était le nom du cavalier d'Heather. Aprés cela, il se depècherait d'aller lui faire la tête au carré. Il se demandait tout de même pourquoi le cavalier d'Heather n'était toujours pas arrivé. James savait que la moitié des Serpentard rêvaient qu'Heather leur accorde un minimum d'attention. Alors l'heureux élu aurait du être là, à l'attendre une heure à l'avance. Mais au lieux de ça, il se laissait attendre, et il fallait dire qu'il était drôlement en retard. Curieux...N'importe quel garçon normalement constitué éviterait de mettre Heather en colère. Peut-être était-ce pour cela qu'Heather semblait en colère. James n'arrivait plus à tenir sur place, il voulait frapper quelque chose, ou surtout quelqu'un. Lui qui pensait qu'il allait beaucoup s'amuser, c'était plutot mal barré. Le Serpenard remarqua à peine que Sean et Meya s'étaient dirigés vers eux. James aimait beaucoup Sean, mais généralement, lorsqu'il parlait ça faisait rarement l'effet recherché. En tout cas, lorsqu'ils arrivèrent, James avait tout oublié: Le bal, sa blague, Kristina qui n'était toujours pas arrivé...Mais bien sûr, il fallait compté sur quelqu'un pour le lui rapeler!

"Eh bien James tu as perdu ta cavalière. En tout cas, sache que si tu arrives à la mettre dans la même tenue que la dernière fois ce soir après le bal, je te tire mon chapeau. Sa nuisette était divine. " Dit Sean.

James se retint avec peine de jurer. Si c'était censé arranger les choses, ça n'était pas réussit! Sean lui fit un clin d'oeil et se retourna vers Meya. James évitait soigneusement de croiser le regard d'Heather. Qu'avait-elle comprit de la phrase de Sean. Il n'y était pour rien, c'était Kristina qui s'était pointé en nuisette. Si la situation était différente, il aurait rit de la remarque de Sean. Mais là justement, c'était différent. Il ne put s'empécher de regarder Heather. Son visage était tout autant impassible, mais ses yeux la trahissaient. Elle foudroyait Sean du regard, et pendant un instant, James crut qu'elle allait lui jeter un maléfice. Mais elle détourna les yeux et regarda Peggy, sur qui tout le monde ce soir semblait vouloir lacher sa colère.


"La garce!"

James regarda Sean. Lui aussi avait le regard tourné vers Weel. Soudain, il se souvint de l'article qu'elle avait fait sur lui et une certaine Candy McCoyle, qu'il connaissait sûrement de vue. Ca c'était sûr, il l'avait fait rire. Un sourire étira ses lèvres.

-Au fait Sean, comment ça se passe avec McCoyle, on dirait que vous vous entendez bien. Une nuit dans la forêt interdite avec elle, je te tire mon chapeau. Généralement, les Blaireaux ne se risquent pas là bas.

Il rendit son clin d'oeil à Sean et ajouta:

-Au fait il faudra que tu me la montre. J'aimerais bien savoir à quoi elle ressemble. Elle doit sûrement être extrêment séduisante, pour que tu t'abaisse à une Poufsouffle dans son genre.

A ce moment, Meya s'approcha de lui, le prit par le bras, et l'entraina un peu plus loin. Avec un dernier sourire à Sean il la suivit. C'était l'occasion ou jamais de lui parler. Mais avant qu'il ait pu lui poser une quelconque question elle lui demanda quand est-ce qu'ils commenceraient leur farce. Ah oui! La farce! Il avait fallit l'oublier. Il allait lui dire de commencer, lorsqu'une nouvelle fois elle prit la parole:

« Au fait tout se passe bien avec Heather ? J’ai l’impression qu’elle est fâchée contre toi. »

Une nouvelle fois, James perdit son sourire. Il fallait dire que ça commençait à être fréquent. Il jeta un coup d'oeil à Heather par dessus l'épaule de Meya. Elle s'était approché de Sean et semblait lui parler à l'oreille. Sa réfléxion de tout à l'heure n'avait pas du lui plaire. Mais James ne voyait pas en quoi ça pouvait la déranger. Aprés tout, des choses pareilles ce n'était pas nouveau. Il retint un soupir et reporta son regard vers Meya qui continua:

« Si tu ne veux pas m’en parler je comprendrais. Et pour ce qui est de la potion, je crois que Jones mériterais de goûter à ce que tu as concocter. T’as vu dans quel état elle est, je suis sûre qu’elle ne fera pas attention à ce qu’on fait. Sinon pour Weel va falloir être un peu plus prudent. Il ne faut pas qu’elle remarque quoi que ce soit. Je crois que Sean sera avec nous dans ce coup, il n’a pas apprécié que Weel raconte des conneries sur lui et Mac Coyle dans la gazette. Il aimerait je pense les voir recouvertes de boutons … »

-Mouais, sûrement...

Il sortit un des flacons vert de sa poche et le tendit discrètement à Meya, en veillant à ce que le directeur et Weel ne remarquent rien. Lorsqu'elle l'eut prit, il passa une main sur la poche de sa veste, et sentit le flacon qui contenait l'antidote. Il avait passé beaucoup de temps à préparer tout ça, il n'allait pas renoncer maintenant. Il garderait un oeil sur Heather, et dés qu'il verrait son cavalier se pointer, il s'en occuperait et tant pis ce que ferait ou dirait Heather. Quant à Kristina, elle allait payer son attente. Il prit son sourire diabolique et dit d'une voix pleine de joie cruelle. [Le Club Des Cruels c'est pas pour rien! Razz]

-On commence quand tu veux! Et tu as raison, Jones devrait apprendre qu'on ne se bourre pas en début de soirée. Quant à McCoyle, Sean s'en occupera, et Weel, à toi l'honneur. Je viendrais avec toi bien sûr, on ne sait jamais...Il faudra être discret. Pour le moment, Hudson-Carten est avec la Vélane, espérons qu'il n'aura d'yeux que pour elle.

La princesse Kristina était aussi sur la liste, si elle ne se pointait pas dans les minutes à venir. Dommage, car ils s'étaient toujours bien entendus tous les deux. Enfin, il lui laisserait une chance de se justifier, parce que c'était tout de même une de ses amies, mais si elle n'avait pas une bonne, même trés bonne excuse, elle passerait au rang de toutes les autres filles et il ne ferait aucune différence. Il rejoignirent tous deux les autres, James se demandant toujours qui pouvait être le cavalier qu'Heather avait choisit. Heather semblait indifférente à tout ce qui se passait, ce qui ne manqua pas d'agacer James au plus haut point. Il afficha cependant un sourire, et annonca de façon que seul Meya, Sean et Heather puissent l'entendre:

-Il y a certaines personnes qui ont besoin d'être remisent à leur place, n'est-ce pas Meya?

Il lui adressa un clin d'oeil et continua:

-Je pense qu'il serait tant que ces personnes comprennent qui sont leur superieurs...Meya, je te laisse leur expliquer en quoi consiste notre plan.

Il retourna son regard vers Heather qui semblait toujours autant indifférente. Il alla s'assoir prés d'elle, et pendant qu'il avait encore le dos tourné à Meya et Sean, il dit à voix basse:

-Tu ne m'as toujours pas dit qui était ton cavalier.

Une chose était sûre, cette question était la plus importante aux yeux de James, et il ne laisserait pas tomber de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristina Amelia Winter
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [+] Meya, James [-] ***
Message Personnel:
Humeur actuelle:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Jeu 24 Avr - 22:22

[Wow, Désolé James, J'ai changé d'ordi et mes favoris ne m'ont pas suivit, donc j'ai complètement oublié le forum... Mais la je suis de retour et je vais passer chaque jour Very Happy]

Il était 17h00. Kristina venait à peine de se réveiller. Pourquoi avait-elle dormi si tard ? En fait, elle s'était couchée vers 5h du matin et personne n’avait pensé à venir la réveiller.
Elle se leva doucement pansant qu'il ne devait être plus d'une heure de l'après-midi. Elle prit sa montre sur le bureau et au moment où elle posa ses yeux dessus, elle cria et se réveilla entièrement.


- Merde, merde et merde ! James va me tuer !

Dans la minute qui suivit, Kristina couru jusqu'à la salle de bain et sauta aussitôt dans la douche. Le bal avait déjà commencé et James devait surement être en train de l'attendre. Elle savait qu'il allait l'assassiner sur place d'être si en retard.
Elle passa à peine 8 minutes dans la douche puis couru dans l'autre sens jusqu'à sa chambre. Elle entreprit de trouver la robe qu'elle avait prévu mettre pour la soirée.
Pas dans le garde robe, ni dans les tiroirs..


* Ça commence bien ! *

Elle prit sa baguette et lança des accio partout autour de la chambre jusqu'à ce que sa robe vienne à elle. Une robe verte foncé sorti instantanément d'une pile qui se trouvait sur sa table de nuit. Elle l'avait placé là, la veille pour justement ne pas avoir à la chercher.
Elle mit la robe verte et se maquilla en vitesse. Il ne lui restait que se cheveux à sécher et à aplatir. Elle décida de simplement les sécher et de laisser ses boucles, elle n'avait aucunement le temps de s'occuper d'un détail comme ça.
Pour les bijoux, elle choisit un ensemble avec des pierres d'émeraude, pour aller avec sa tenue.

17h32. Elle était enfin prête. Elle se précipita, dans toute sa splendeur, vers la porte et dévala les marches aussi vite qu'elle le pu. Elle arriva devant la Grande Salle, déjà tout le monde était à l'intérieur. Elle se faufila au milieu de la piste de danse et chercha James qui ne devait pas être très content.
Elle le repéra un peu plus loin dans la salle, il lui faisait dos et il était en compagnie de Meya, Sean et... Une fille du nom de Heather. S'était-il déjà trouvé une cavalière de remplacement ..?
Elle couru vers lui et mit sa main sur son épaule sans même regarder la Serpentard qui n'avait pas l'air de bonne humeur.


- James, je suis là. Dit-elle avec une voix très essoufflée. Je suis vraiment désolé d’être en retard ! J’ai eu quelque chose à faire, mais je suis venue le plus rapidement que j’ai pu.

Elle espérait ne pas s’attirer les foudres de son ami qui n’avait pas l’air très heureux ce soir. Elle n’arrivait pas à savoir ce qu’il y avait, mais une atmosphère étrange régnait entre Heather et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meya Ryan
||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique ♥||||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique  ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/02
Emploi : Elève de Cinquième année à Serpentard ...
Petite Dédicace : Niark Niark Niark ...
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Eliza James Sean [+] Heather Kristina, Coleen [-] Weel, Fender ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Sam 26 Avr - 7:00

Meya avait vraiment hâte de commencer la petite blague mise au point par James, et elle avait bien fait d’aller le voir et de lui demander quand est ce qu’ils allaient commencer, car le Serpentard ne semblait pas vraiment enthousiaste. La jeune fille savait très bien qu’il se passait quelque chose entre Heather et lui … Mais quoi, eux qui étaient si proche, apparemment ce soir leurs attitudes envers l’autre ne ressemblaient pas à d’habitude. Et Meya lui avait demandé clairement ce qu’il se passait, mais il ne voulait pas en parler, enfin c’est ce qu’il laisser penser. En effet une fois que Meya lui avait posé cette question, il avait perdu son joli sourire, et avait simplement dit une fois la phrase de Meya terminée :

-Mouais, sûrement...

Il sortit ensuite ses flacons avec le plus de discrétion possible, mais il restait attentif à sa camarade Heather. Il y avait quelque chose entre ces deux là, Meya en était certaine, mais bon elle n’ajouta rien à ce sujet. Mais elle trouvait dommage que James ne lui dise rien, après tout il lui avait dit qu’il viendrai la voir si un truc le tracassait. Enfin, peut être que ce n’était pas l’endroit pour le faire et puis la blague ne pouvait plus attendre. Meya prit donc la potion et la cacha sous sa ceinture de soie, il y avait justement une sorte de petite poche, et on ne voyait rien du tout … Un coup de chance. Puis James daigna enfin à reprendre la parole :

-On commence quand tu veux! Et tu as raison, Jones devrait apprendre qu'on ne se bourre pas en début de soirée. Quant à McCoyle, Sean s'en occupera, et Weel, à toi l'honneur. Je viendrais avec toi bien sûr, on ne sait jamais...Il faudra être discret. Pour le moment, Hudson-Carten est avec la Vélane, espérons qu'il n'aura d'yeux que pour elle.

Comment allaient-ils faire ? Pour Mary Jones cela ne semblait pas trop compliqué, vu son état, ce serait sans doute la plus facile à avoir. Ensuite McCoyle n’était pas là encore … Et Weel, elle allait être celle qui donnerai le plus de fil à retordre. Et Meya était sûre qu’elle se doutait de quelque chose, car elle était très attentive de tout ce qui se passait dans le château. Une fois que James ait remit le flacon à Meya ils retournèrent aux côtés de Sean et Heather. L’ambiance entre les deux protagonistes n’avait pas l’air d’être très bonne, Heather fusillait le Serpentard du regard. Meya avait vraiment peur qu’elle lui fasse quelque chose. Mais James leur expliqua :

-Il y a certaines personnes qui ont besoin d'être remisent à leur place, n'est-ce pas Meya?

Après avoir fait un clin d’œil à sa camarade il reprit :

-Je pense qu'il serait tant que ces personnes comprennent qui sont leur superieurs ... Meya, je te laisse leur expliquer en quoi consiste notre plan.

Une fois ces mots prononcés il se retourna vers Heather puis ils tournèrent le dos à Sean et Meya. Meya les observa durant plusieurs seconde lorsqu’elle vu une Poufsouffle à la chevelure blonde passer tout près d’elle, raté ! Ce n’était pas McCoyle … Mais une autre qui était très jolie, la Serpentard l’imaginait aussi avec pleins de furoncles sur le visage … Mais pour le moment il fallait avoir en priorité Weel, McCoyle et Jones …

« Viens il faut que je te parle de notre plan … »

Elle pris Sean par la main et l’entraîna dans un coin plus tranquille, tout près de l’entrée de la salle de bal. Mais ils restaient tout de même dans le champs de vision de James au cas où il ait besoin d’eux. Meya préférait parler là à Sean, car depuis le début du bal toutes les filles se retournaient vers lui, du genre discret on pouvait faire mieux … Avec son costard blanc Mr ne passait pas inaperçu, c’était le seul gars vêtu ainsi, mais il fallait avouer qu’il était vraiment à son avantage là dedans. Une fois dans un coin plus tranquille, elle lui expliqua ce que James et elle mijotaient :

« Bon voilà le plan, James nous a concocté une potion de Pousse Furoncle. Hé comme tu peux t’en douter on va pas laisser une occasion pareille de gâcher la soirée de quelques jeunes filles ce soir. Les cibles principales sont Mary Jones qui est complètement ivre déjà ; ensuite nous avons Candy McCoyle, on c’est dit que tu pourrais te charger d’elle vu que tu as l’air de particulièrement l’apprécier mais le soucis c’est qu’elle n’est pas … Encore arrivée … »

Meya avait parlé trop vite car au même moment une jolie blonde fit son apparition dans une robe rouge. Et Meya reconnu celle qui avait passé cette nuit dans la forêt avec Sean … Une pointe de jalousie s’empara de Meya, elle se demandait aussi si cette fille trouvait Sean à son goût … Enfin bon ils avaient du boulot pour mener à bien leur blague. Elle pointa Candy du doigt puis dit :

« Regarde Sean, cette très chère McCoyle a décidé de se pointer ce soir, elle n’aurais pas du venir … Mais Jones et la Poufsouffle ne sont pas nos seules victimes, il y a aussi Peggy Weel, tu sais celle qui à écrit toutes ces conneries … Tu as une idée précise de comment on pourrait s’y prendre ? »

Elle fixa Sean droit dans les yeux puis ajouta :

« Bon on retourne voir James pour qu’il te donne un petit flacon … Et on commence d’accord ? »

Il se faufilèrent une nouvelle fois parmi la foule d’élève puis se retrouvèrent près de James qui parlait toujours avec Heather. C’est alors que Meya aperçu une tête familière qui avançait vers eux. Kristina ?! Hé bien elle était gonflée d’arriver à cette heure ci. Ok James n’avait pas poiroté tout seul mais il y a un minimum de respect à avoir. Si Sean était arrivé à la bourre, elle lui aurait sans doute fait remarquer … Meya ne supportait pas les gens qui était toujours en retard, la Serpentard était toujours ponctuelle … Enfin mis à part un certain cours de vol où elle avait eu cinq minute de retard … Meya regarda Sean puis lui murmura :

« Tiens regardes qui arrive … Mademoiselle Kristina … Franchement elle se fout de la gueule du monde … C’est vraiment pas sympa pour James … »

Tiens voilà qu’elle critiquait une Serpentard … Enfin elle faisait ça car son arrivé tardive avait probablement énervé James, et elle ne serait pas étonnée si il l’envoyait balader. Alors que Meya allait demander un nouveau flacon pour Sean, Kristina posa sa main sur l’épaule de James puis dit :


- James, je suis là. Je suis vraiment désolé d’être en retard ! J’ai eu quelque chose à faire, mais je suis venue le plus rapidement que j’ai pu.

Mouai c’est ça cause toujours tu m’intéresse, Meya n’avait pas envie d’attendre encore pour débuter la blague. Elle se rapprocha aussi de James et lui demanda en chuchotant :

« Bon c’est pas ce que je m’ennuie … Mais bon il serait temps de commencer tu sais quoi ! Et il faudrait un flacon pour Sean aussi. »

Elle se retourna vers Kristina et lui lança :

« Salut ! »

Elle n’avait vraiment pas envie d’engager la conversation … Et puis si cette blague durait toute la soirée ça l’énerverait un peu … Car elle était là aussi pour s’amuser et profiter un peu du bal. Et puis surtout passer un peu de temps avec Sean …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Sam 26 Avr - 9:41

Alors que James attendait la réponse d'Heather, Meya avait entrainé Sean un peu plus loin, sûrement pour lui expliquer le plan. James aurait préféré qu'elle fasse ça devant Heather, pour que celle-ci y participe si elle en avait envie, mais bon. Heather ne semblait pas prête à répondre, ce qui le rendait fou de rage. Mais qui était donc ce fichu cavalier??? Il espérait qu'il le connaissait, pour pouvoir le mettre K.O, avant qu'il n'arrive. Mais dabord, il fallait que Miss Berkeley, se décide à parler. James pensait à plusieurs garçons suceptibles d'inviter Heather. Mais aucun d'eux n'avait dit qu'il allait au bal avec elle. Pourtant James était sûr que si c'était l'un d'eux, il l'aurait crier sur tous les toits. A moins qu'Heather ne lui ait imposer le silence...Mais il ne voyait vraiment pas pourquoi elle ferait ça.

Tout en réfléchissant, James balayait la pièce du regard. Il ne connaissait pas l'identité du garçon, mais il regardait chacun d'eux, à la recherche d'un qui aurait l'air de chercher quelqu'un. Mais personne ne semblait à la recherche d'une quelconque fille, et il rennonça. Soudain, une lueur d'espoir passa sur son visage. Peut-être que le cavalier en question était tombé dans les escaliers et s'était cassé la figure. Ou peut-être que d'autres garçons s'étaient chargés de lui faire payé le fait qu'il sorte avec Heaher?? Il eut un sourire. Il était pratiquement sûr qu'aucun garçon ne ferait attendre Heaher, à moins d'y être vraiment empéché. Cette idée lui redonna l'entousiasme dont il avait besoin, pour mener à bien sa blague.

Il rechercha Meya et Sean des yeux, et les trouva facilement avec le cosume blanc de Sean. Il fallait dire que celui-ci attirait particulièrement l'attention. Ce qui, connaissant le vert et argent, était sûrement fait exprés. Quoi qu'il en soit, lui et Fender, étaient les seuls vetus de blanc. Meya et Sean étaient prés de l'entrée, et Meya semblait parler trés rapidement. James était sûr, qu'elle expliquait le plan. A ce moment, il apperçut une jolie blonde, vétue de rouge entrer dans la salle. Elle aussi ne passait pas inapperçut! James repporta son regard vers Heather, se demandant quand est-ce qu'elle allait enfin ouvrir la bouche et donner le nom du garçon qui était censé l'accompagner. Il ne remarqua pas que Meya et Sean étaient revenus, ni encore Kristina qui se dirigeait vers eux.

Ce ne fut que lorsqu'il sentit une main se poser sur son épaule, et qu'il recconu la voix éssouflée qui s'adressait à lui qu'il comprit, que Mlle la princesse de Norvège était enfin arrivée!


"James, je suis là. Je suis vraiment désolé d’être en retard ! J’ai eu quelque chose à faire, mais je suis venue le plus rapidement que j’ai pu."

James se retourna lentement vers la Serpentard, et la regarda un long moment, avec une expression indechiffrable sur le visage. Alors comme ça elle avait eu quelque chose à faire. Vraiment? Et son attente à lui, c'était pour les Trolls, peut-être? Jamais aucune fille, normalement constitué n'aurait osé le faire attendre, surtout pas lorsqu'elle avait la chance qu'il l'ait invité. Mais James appréciait beaucoup Kristina. Peut-être pour tout le temps qu'ils passaient ensemble, en temps que Préfets de sixième année. Et ça, ça le dérangeait. Déjà parce qu'il n'aimait pas s'en prendre à des Verts et Argents, et encore moins lorsqu'ils avaient une certaine amitié, aussi petite soit-elle, avec le Serpentard. Qu'allait-il lui faire? L'envoyer ballader et lui faire payer un autre jour, ou bien lui montrer qu'il lui en voulait vraiment et arrêter ça là? Aprés un long moment de silence, il fini par se décider.

-Tiens, tiens, tiens...Commença-t-il d'une voix trainante et railleuse, une revenante! J'ai fini par m'inquiéter pour toi, j'ai bien cru qu'il t'étais arrivé quelque chose...

Dans sa vois brillait une ironie maléfique qu'il aimait tant uiliser. Rien qu'avec ce ton calme, avec une pointe d'ironie comme celle-ci, il savait montrer lorsqu'il n'était pas content du tout. Et il savait que ce ton, était bien pire que lorsqu'il hurlait de colère. Il faisait beaucoup plus peur, car sa victime ne savait plus à quoi s'attendre. Mais elle l'avait méritée. Il ne fallait tout de même pas croire qu'elle allait s'en sortir sans rien du tout. Ce n'était pas parce qu'ils étaient amis, qu'il ferait exeption. Au contraire, lorsqu'on était ami, on respectait beaucoup plus l'autre. Ce titre accordait seulement une punition plus petite c'était tout.

-Alors comme ça tu avais quelque chose à faire. Voyez-vous cela? Et puis-je savoir ce qui a pû te retenir autant princesse?

Son ton n'avait pas changé, à par peut-être qu'il avait légèrement augmenté de volume en fin de phrase. N'importe qui le connaissant, se serait estimé heureux qu'il n'ait rien eu de pire. Car James n'aimait pas qu'on le laisse attendre, pas du tout. Kristina pouvait s'estimer heureuse, bien que le ton de James aurait effrayé le plus courageux des Gryffondor. Le vert et argent remarqua que Kristina était vraiment trés jolie. Mais il ne fallait pas rêver, il ne lui accorderait pas le moindre compliment, elle ne le mériait pas. Aprés un dernier regard indifférent à Kristina, il se retourna vers Meya qui s'était approché de Sean.

« Bon c’est pas ce que je m’ennuie … Mais bon il serait temps de commencer tu sais quoi ! Et il faudrait un flacon pour Sean aussi. »

Meya avait raison, il était temps de commencer, s'ils voulaient espérer s'amuser pendant le reste de la soirée. Et puis, Meya et Sean avaient sûrement envie de s'amuser un peu ensemble, alors il fallait faire vite. En ce qui le concernait, Kristina n'avait pas à se plaindre s'il ne prenait pas soin d'elle. Car tout autant que James était galant, il lui en voulait encore. Mais enfin, maintenant qu'elle était là, ils termineraient la soirée ensemble. Sans oublier bien sûr Heather, que James garderait à l'oeil, jusqu'à l'arrivée de son cavalier. S'il venait bien sûr. James sortit le dernier flacon qu'il avait, en se disant qu'il avait bien fait d'en prendre trois, et en donna un à Sean.

-Bon, tu as compris en quoi consiste le plan. Deux ou trois petites goûtes suffisent. L'avantage, c'est qu'il n'est pas visible dans la boisson. L'inconvéniant, c'est que dans du Whisky Pur-Feu, l'effet diminue et n'est pas autant performant. Espérons seulement que Jones videra son verre à l'insant où on versera la potion. Je suppose que tu veux en faire gouter à McCoyle.

Il était sûr que Kristina ne comprenait pas un mot de ce qu'il disait, mais tampis pour elle, elle n'avait qu'à venir à l'heure. Il n'allait tout de même pas lui expliquer! Elle devinerait toute seule. James jeta un coup d'oeil à Heather. Elle semblait tout autant indifférente, et James se retint de soupirer.

-Alors, par qui on commence?

Il fallait faire vite, James ne voulait pas retenir Sean et Meya trop longtemps, bien que tous les deux aient sûrement envie de se venger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meya Ryan
||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique ♥||||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique  ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/02
Emploi : Elève de Cinquième année à Serpentard ...
Petite Dédicace : Niark Niark Niark ...
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Eliza James Sean [+] Heather Kristina, Coleen [-] Weel, Fender ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mar 20 Mai - 9:56

La fête avait bel et bien commencé. Et l’ambiance devenait de plus en plus chaude. Mais pour les Serpentard elle ne commencerait pas avant d’avoir gâcher celle de trois personnes. Meya bouillonnait, de rage, de joie ? Elle ne savait pas très bien. Elle était heureuse d’être là, avec James, et puis Sean surtout. Mais elle était tendu, ça faisait plus d’une heure qu’il était là et il n’avait toujours rien fait. Aucune de leurs cibles n’avaient quitté précipitamment le bal pour aller se réfugier, se cacher à cause de la croissance rapide de furoncles dégoûtants. Et l’arrivée de Kristina n’arrangeait pas les choses, ça faisait une chose de plus à être sur le dos de James. D’habitude, elle n’était pas comme ça Meya … Mais ce soir s’ils réussissaient, ils montreraient à l’école entière qu’ils étaient les maîtres des lieux. Meya et Sean étaient retournés près de James qui parlait avec Kristina.

-Tiens, tiens, tiens une revenante! J'ai fini par m'inquiéter pour toi, j'ai bien cru qu'il t'étais arrivé quelque chose...

Quand elle entendit le ton de la voix de James. Meya sourit en coin. C’était pas bon du tout pour Kristina. James n’était pas du genre à se laisser faire de la sorte par les filles. Et puis Meya sentait qu’il était plus préoccupé par Heather que par Kristina. Si Heather avait mal pris le fait que le Serpentard en choisisse une autre qu’elle pour aller au bal, Kristina était encore plus mal. Heather n’était pas une fille très agréable pour ces choses là. James ajouta :

-Alors comme ça tu avais quelque chose à faire. Voyez-vous cela? Et puis-je savoir ce qui a pû te retenir autant princesse?

Toujours le même ton. Ca allait être drôle. Meya regardait James, une fois terminé sa phrase il jeta un de ces regards à sa cavalière … Enfin … On pouvait se demander s’il allait lui pardonner son retard. Puis il se retourna et se retrouva face à Meya et Sean.

-Bon, tu as compris en quoi consiste le plan. Deux ou trois petites goûtes suffisent. L'avantage, c'est qu'il n'est pas visible dans la boisson. L'inconvénient, c'est que dans du Whisky Pur Feu, l'effet diminue et n'est pas autant performant. Espérons seulement que Jones videra son verre à l'instant où on versera la potion. Je suppose que tu veux en faire goûter à McCoyle.

Meya écoutait James très sérieusement. Il ne fallait pas que ça échoue. Un flacon fut donné un Sean. Dans cette petite fiole reposait ce qui allait faire passer à trois jolies filles leur pire soirée depuis très longtemps. Sean la mis dans sa poche discrètement. Puis la Serpentard jeta un coup d’œil dans la foule pour voir où était leur proies. Elle regarda tout d’abord au bar, elle pensait apercevoir Jones accompagnée de son amie la bouteille mais non. Elle regarda rapidement sur les côtés de la piste de danse. Ah ah ! McCoyle discutaient avec un autre Poufsouffle. Bon s’était une de repérée. Plus que deux. Meya observa ensuite la piste de danse. Elle cherchait attentivement, puis elle reconnu le Serdaigle qui avait invité Jones à danser. Bon plus qu’une … Mais où était Weel ? Meya balayait la salle du regard, il fallait qu’elle la trouve. C’est alors qu’un gars au costard blanc, un peu comme celui de Sean apparu dans son champ de vision … Raahh, Fender … Elle ne le supportait pas. Depuis avoir passé quelques heures avec lui dans la Forêt Interdite elle ne pouvait plus l’encadrer. Puis elle détourna le regard vers Weel. Un sentiment indescriptible s’empara d’elle. De la haine, de la rancœur, de la jalousie ou tout simplement l’envie de voir couverte de boutons pleins de pus. Meya ne le savait pas. Mais ce qui était sur c’est qu’ils étaient beaucoup à vouloir la voir dans cet état. C’est alors que James reprit :

-Alors, par qui on commence?

Enfin ! Le mot qu’elle voulait entendre. Qui serait donc la première victime ? Hummm … Elle hésitait beaucoup, elle voulait voir les trois avec des boutons. Mais là il fallait être prudent. Ils devaient éviter que celle qui boirait la potion en première soit vu par les deux autres. Qui était celle qui était celle attentive à tout … Elle regarda une nouvelle fois les trois filles. Celle qui risquait de tout découvrir était sans hésitation Weel. Meya avait du mal à croire qu’on puisse être aussi attentive sur un tas de choses durant presque les trois quarts du temps. Donc pour Meya le choix était fait.

« Je pense que Weel devrait passer en première, elle serait capable de tout faire foirer. Et je pense que c’est la plus difficile à avoir. J’ai l’impression qu’elle se doute de quelque chose. Il faudrait détourner son attention. Il faut qu’on trouve quelque chose qu’elle puisse voir et surtout quelque chose qu’elle s’empresserait d’écrire dans la Gazette. Du coup nous pourrions verser notre petite potion dans son verre. Après je pense qu’il faudrait s’occuper de McCoyle. Mais là aussi il ne faut pas qu’on agisse individuellement, nous devons trouver un moyen qu’elle boive un verre que nous lui aurons préparer avant. Et bien évidemment ce ne doit pas être un de nous trois qui donnera le verre … Sinon pour Jones ben il faudrait lui choper sa bouteille et qu’elle boive tout de suite … Voilà mon avis … »

Voilà elle avait tout dit, maintenant ils devaient agir très rapidement. Meya regarda ces deux partenaires, elle se dit qu’elle était encore tombée dans un plan assez tordu. Ce plan il venait de James, et la Serpentard ne regrettait pas de passer la grande partie de son temps avec des sixièmes année. Jamais ses camarades de cinquième année n’aurait oser faire ça, Serpentard ou pas … Puis elle se demandait aussi pourquoi elle s’entendait si bien avec eux, avant la compagnie des garçons la dérangeait mais depuis la rentrée tout était devenu différent. Elle avait changé, et se sentait mieux. Mais elle avait vraiment hâte que cette histoire soit terminée. Elle voulait vraiment passer un peu de temps avec Sean. Elle ne comprenait pas pourquoi elle ressentait ça, elle trouvait ça étrange. Sean l’avait choisi pour montrer à James qu’il inviterait une fille au bal avant lui. Et elle se demandait ce qu’il pensait d’elle. Cette soirée était très étrange. Et Meya espérait qu’elle pourrait au moins danser un peu avec son cavalier car d’un côté les bals … C’est fait pour ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mer 21 Mai - 2:10

Il était temps que les Serpentard mettent le plan en action. Ils avaient perdu trop de temps pour rien, maintenant, il fallait commencer. James décida de mettre la section Heather, qui n'arrêtait pas de clignoter dans sa tête, en veilleuse, et de ne s'occuper que du Pousse Furoncle qu'il sentait dans sa poche. Meya semblait chercher quelqu'un, et James comprit qu'elle essayer de localiser chacune des victimes. James avait Weel droit devant lui. Cette garce serait sûrement la plus difficile à avoir. James avait vite comprit que RIEN ne lui échappait. Elle semblait se douter de quelque chose. Il fallait être prudent, trés prudent. Si elle partait en premier ce serait mieux pour eux. Au moins, elle ne reisquerait plus de faire foirer le reste de la blague. Jusque là, James pensait que la plus facile à avoir serait Jones, vu le taux d'alcool qu'elle avait avalé. Puis McCoyle. Celle-là ce serait Sean qui s'en occuperait.

James avait écouté Meya trés attentivement lorsqu'elle exposa son point de vue. Le vert et argent acquiessa. Il fut content de constater qu'ils avaient vu les choses de la même manière. Mais venant de Meya, ça ne l'étonnait pas. L'idée de détourner l'attention de Weel par la Gazette était trés intéréssante. James pensait même que ce serait leur seule chance de l'avoir. En espérant bien sûr qu'elle laisse son verre derrière elle. Pour McCoyle, James était d'accord quelqu'un devrait lui apporter son verre. Et bien évidemment aucun du groupe. Ou peut-être Sean? Non trop risqué, elle n'accepterait jamais. Enfin bref, il fallait fonctionner par étapes. Peggy Weel, Peggy Weel, Peggy Weel....Il fallait trouver un scoop sur lequel elle se jeterait la tête la première. Elle devait s'attendre à trouver des potins à racconter ici. Aprés tout, il n'y avait pas meilleur endroit pour des scoops en tout genre que le bal d'un college. Mais quel scoop James pourrait-il trouver? Il fallait qu'une personne fasse quelque chose d'interéssant. Mais qui accepterait que son nom soit mit dans la Gazette en grand titre des scoops pour faire plaisir à un serpentard? Evidemment avec James, il n'aurait pas le choix, mais le vert et argent voulait éviter qu'on aille tout repeter a Weel. Il fallait trouver quelqu'un de bête qui ferait tout parce qu'il n'a rien dans la tête.

Le regard de James parcourrait la salle à la recherche de la bonne personne. Il fouillait la salle de ses yeux, n'epargnant personne. Plusieurs imbéciles passaient devant lui sans qu'il n'arrive à se décider. Il fallait quelqu'un qui croirait vraiment à son mensonge. Soudain, son regard s'arrêta sur un homme, et un sourire triomphal s'afficha sur ses lèvres. Il avait trouver la personne idéal. Et comment! Avec lui, impossible de ratter. Pourquoi n'y avait-il pas penser plus tôt. James savait déjà quel mensonge il donnerait à cet imbécile. Ce serait tellement simple avec lui. Mais laissez-moi vous le présenter. Il s'apelle Dany. Il est en septième année à Poufsouffle. Bon jusque là vous vous demandez qu'est-ce qu'il a d'exceptionel ce Dany. Et bien, ce Dany est soupçonné d'avoir au moins vingt-quantre ans étant donné le nombre de redoublement qu'il a eu. Ce Blaireau est aussi surnomé Dany le Fonfon à cause de ses zozotements. Mais laissez-moi vous en dire plus. Vous avez du comprendre que le nombre de redoublement temoignait de son intelligence, mais il y a aussi le fait que chaque année, avant les grandes vacances il y a pour coutume de le jetter dans le lac et il trouve ça super! Oui, oui, je sais il est trés intelligents. Et puis, pour courroner le tout c'est un pervers.
[Petite précision Dany est la création de Coleen McCain, que je remercie pour son imagination débordante! cf: la salle des trophées]. Vous comprenez maintenant pourquoi James est si fier d'avoir trouver cet imbécile.

-Meya je crois avoir trouver notre scoop...dit le Serpentard d'une voix mielleuse, sans lacher Dany le Fonfon des yeux. Venez, il est temps de mettre notre plan a execution.

James leur fit signe de le suivre, et en avançant, il dit de façon à ce que seule Heather puisse l'entendre:

-Ton cavalier n'a pas l'air prés de venir, tu peux te joindre à nous....Si tu veux...

Le vert et argent ponctua sa phrase du sourire qu'il reservait à son amie, et continua sa route droit vers Fonfon. Il essayait de se concentrer sur sa blague et seulement ça, mais son cerveau n'arrêtait pas de se diriger vers le cavalier d'Heather. Une fois arrivé vers Dany il fit signe aux autres de rester derrière et demanda seulement a Meya d'approcher. Il ne fallait pas que Dany s'enfuit en courrant en voyant un groupe de Serpentard s'avancer vers lui. James afficha son sourire le plus convaincant en voyant la mine effrayé du Blaireau, et celui-ci sembla se calmer.

-Bonsoir Dany. Alors, tu passe une bonne soirée?

Berk, il détestait jouer le gentil avec cette saleté. Il avait surtout envie de pointer sa baguette sur lui et de lui jeter un sort en plein sur sa face de rat. Mais il se retint et jetta un regard a Meya. il était certain qu'elle avait compris où il voulait en venir. James regarda à droite à gauche comme s'il cherchait quelqu'un, et dit d'une voix des plus suprise:

-Tiens? Mais où est ta cavalière?

James était fort pour jouer la comédie. N'importe qu'elle personne le voyant ainsi l'aurait cru serieux. Evidemment, Fonfon tomba dans le panneau et repondit d'un air grognon:

"Z'en est pas!"

*Tu m'étonnes!* James lui fit un sourire compréhensif et dit:

-Tant mieux! Tu sais pourquoi? Je t'ai trouver ta cavalière!

James attendit de voir la réaction de Fonfon qui ne tardat pas à se manifester. Enfin le temps que ça lui monte au cerveau...Dany ouvrit grand les yeux, tout heureux. James poursuivit:

-Tu vois la blonde là bas? Elle est dingue de toi.

James lui avait montré la première fille canon qui se trouvait derrière lui. Cette fois la réaction fut immédiate. Fonfon ouvrit encore plus les yeux - si toute fois c'était possible - et se précipita en avant. James qui s'y était attendu l'attrapa par le bras fermement.

-Tét tét tét, fit-il, doucement Fonfon, je te la présenterai....a une condition.

Dany se calma et acquiessa sans lacher des yeux la pauvre blonde qui allait souffrir du mensonge de James. Il semblait s'être calmé et prés a faire n'importe quoi pour que James la lui présente. Celui-ci lui lacha le bras et s'essuiya la main sur la nappe d'une table proche avec dégout. Il regarda Meya et lui sourit. Il avait Fonfon dans la poche. Il fallait avouer que celui-ci avait un cerveau aussi développé que celui d'un moineau. James lui expliqua ce qu'il devait faire, de façon qu'autre que Meya ne puisse entendre. lorsqu'il eut terminé, Fonfon semblait faire un effort surhumain pour ne rien oublier de ce qu'il devait faire

-Et fait tout exactement comme je te l'ai dit. Et il t'es interdit de dire quoi que ce soit, à qui que ce soit. Sinon - James lui montra la blonde - tu peux lui dire Adieu...

"D'accord promis ze FFais faire SSSa tout de SSSuite!!"

Lorsque Fonfon s'en alla vers Weel, James glissa a Meya:

-Ce Blaireau et prés à tout pour les filles! Voyons voir comment Weel va réagir à ça...

James et Meya s'approchère de Peggy tout en restant derrière elle et entendirent Dany chantonner:

"Ze FFais danSSSeeeeeer avec ma bien aimééé!!! Maa SSSériiiiiiie!!
Ze FFais danSSSeeeer avec ma Candyyyyyyyyyyyyy!!!"


Fonfon répéta son couplet trois fois et James explosa de rire en levant le pouce a Dany, pour lui dire que c'était bon.

-Bah dis donc, il comprend trés bien quand il en a envie!

Fier de lui James vit Fonfon se diriger vers McCoyle. Restait plus qu'à attirer l'attention de Fender. Mais d'abord Weel devait suivre Fonfon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peggy Weel
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 789
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +10/-10 zéro quoi^^
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Fender, Kaede [+] Kristina [--] Ryan
Message Personnel:
Humeur actuelle:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mar 27 Mai - 10:23

La soirée se passait à merveille. Tout était parfait! Le plus parfait dans l'histoire, était sûrement James. Il était magnifique! Chaque fille qui passait le regardait avec envie. **Et bah non, il est à moi! Et toq! Muahaha!** Elle était vraiment aux anges! La musique était géniale, la nourriture suculente, et son cavalier à tomber! Que demander de plus? Hé bien il y avait quelque chose en plus! La p'tite Pegg' était bien gâtée je vous l'accorde - c'est peut-être aussi la justice de la vie, qui faisait en sorte que le début de sa soirée soit parfaite, pour que la chute soit plus forte, lorsqu'elle se ferait emmbéter par certaines têtes! Enfin bref, on n'en est pas là. Je vous disez donc qu'il y avait quelque chose qui la rendait encore plus heureuse. Vous voulez savoir ce que s'est, hein? Et bien c'est simple, à chaque fois qu'elle tournait la tête, elle voyait un scoop. Tellements de scoops et de potins qu'elle ne savait plus où donner de l'oeil. Mais ce qu'elle recherchait, c'était un scoop vraiment...comment dire....explosif! Voilà, c'était le mot. Parce que parler de Bergère et de Gertrude que personne ne connait, ça n'interéssera personne, même si celles-ci s'étaient habillés en skieurs moldus pour venir au bal. Il fallait un scoop sur quelqu'un de connu, bien connu, et pour cela, Peggy savait qu'il fallait atendre à plus tard dans la soirée, lorsqu'ils se seront bien bourrés.

Pour l'instant, l'essenciel était de profiter de sa soirée avec son Jamesounet. Parce que quand on a la chance d'être avec un beau gosse comme lui, et ba...on en profie! xD Donc voilà, tout ce passait pour le mieux dans ce merveilleux bal, et tout le monde avait l'air heureux. Enfin...pas tout à fait. Peggy avait remarqué que James Wilson et Heather Berkeley ne semblait pas de bonne humeur du tout, et pour Peggy c'était trés interréssant...Oh, oui! Peggy avait décidé d'en savoir plus sur ces deux zigotaux. Tout le monde sauterait sur la Gazette si elle parlait de ces deux là, sur qui personne ne sait grand chose. Surtout pour Berkeley. Oui, elle trouverait bien un moyen de tout découvrir. Mais quelque chose la tracassait. Peggy remarquait vite les choses, en temps que journaliste, chaque détail était important, et les coups montés, elle les reniflait à longue distance. Et là, une odeur malsaine lui disait que le groupe avec Wilson préparait quelque chose. Déjà, elle les avaient surpris de nombreuses fois en train de la regarder. Bon évidemment ils ne l'aimaient pas beaucoup, mais là, elle sentait qu'ils préparaient quelque chose, et quelque chose lui disait qu'elle en était la victime numéro un. Et puis, pour finir, elle avait vu Wilson donner quelque chose à Erway. Mais quoi???? Arrrgh, elle voulait à tout prix savoir pour se préparer, mais toute journaliste qu'elle était, elle ne pouvait en aucun cas voir à cette distance. Elle décida de ne pas s'en occuper pour le moment, et reporta son regard sur son cavalier.

Alors que la soirée avançait, Peggy et James avaient déjà dansé deux fois, et la Gryffondor n'avait plus fait attention a quoi que ce soit dans la salle de bal. Il n'y avait plus qu'elle et James. Lorsque espuisés ils allèrent s'assoir à une table, Peggy avait complètement oublié de garder à l'oeil Berkeley et Wilson. Elle les chercha du regard, mais aucune trace du moindre groupe de Serpentard. Peggy se demanda s'ils n'étaient pas passés à l'action. De toute façon, elle verrait bien plus tard, pour le moment, rien n'était plus important que sa soirée avec son cavalier.

Peggy et James sautaient de conversations en conversations. Là, ils parlaient des différents couples qui étaient apparus lors de cette soirée. C'était assez amusant de voir que celui-ci et celle-là s'attiraient. Peggy but une gorgée de bierre au beurre, et regarda autour d'elle. Soudain, apparut Dany le Fonfon, il avait l'air fier de lui. Peggy sourit et l'observa attentivement. Bien que tout ce qu'on lui faisait ne lui plaisait pas, elle n'appréciait pas réèlement Dany. C'était un garçon vraiment répugnant, qui n'avait rien dans la tête, et qui de plus harcellait les filles. C'était ce dernier défaut qui dégoutait le plus la Gryffondor. Mais alors que Peggy se demandait ce qui pouvait bien le rendre aussi heureux, Dany arriva d'un pas de danse complètement débile et chanta d'une voix affreuse:


"Ze FFais danSSSeeeeeer avec ma bien aimééé!!! Maa SSSériiiiiiie!!
Ze FFais danSSSeeeer avec ma Candyyyyyyyyyyyyy!!!"


Peggy se redressa sur place. Fonfon allait-il faire une déclaration a Candy McCoyle? **La pauvre**, les scoops l'atteignaient toujours! Peggy ne pouvait laisser un scoop pareil s'envoler! Jamais!Elle n'aurait qu'à ne pas mentioner le nom de la Poufsouffle. Peggy ne voulait pas attirer de problèmes aux gens par ses potins. Tout ce qu'elle voulait c'était les divertir. Elle avait conscience que si elle continuait à mentionner Candy dans le journal, celle-ci ne risquait pas de l'apprécier. Les seuls personnes à qui elle se fichait de foutre la honte étaient les Serpentard. Alors là, ils n'avaient droit à aucune pitié! Peggy vit Dany se diriger vers une fille en rouge, et elle recconut Candy.

-Je reviens dans cinq minute.

Dit-elle a James en suivant Dany. Elle voulait à tout prix entendre et enregistré chaque mot que prononcerait ce pervers. Allait-il enfin laisser tranquille les filles pour ne s'interesser qu'à une seule? C'était sûrement le rêve de toutes les filles. Elle voyait déjà son titre: "Fonfon, le blaireau amoureux!" Oh oui, ça ferait un malheur. Ce garçon, ou plutot, cet homme, était devenue la mascotte d'imbécilité de Lashlabask. Peggy s'arrêta a quelque mètre de Fonfon qui s'était mis à genoux au pied de Candy. Alala, la pauvre, il allait lui mettre la honte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Fender
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 26
Points gagnés/ Perdus : 00 / 00
Emploi : élève de cinquième
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Je ne les compte plus et dans les deux possibilités...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mer 28 Mai - 10:32

Cela faisait des heures que la soirée avait commencer et James s'amusait comme un fou. Un bal, il n'y en avait pas toutes les années et il fallait en profiter et c'était ce que faisait James et sa cavalière toujours aussi rayonnante. Beaucoup de gens se tournaient vers eux et James se disait qu'il ne pensait pas être célèbre à ce point jusqu'au moment ou il remarqua que la plus part d'entre eux étaient des garçons et qu'ils avaient un des regards peu commode et mal placés... enfin quelques uns. James prévint Peggy qu'il allait chercher deux boissons fraiches et ses pensées ce confirmèrent, en effet plus aucun regards n'étaient sur lui maintenant qu'il s'était éloigné de sa cavalière. Il revint avec les bièraubeurres et ils les burent tranquillement tout en bavardant de tout et de rien. Il se décida enfin à se lever de leur table et à inviter Peggy à danser. Et c'est ainsi que pendant quelques minutes, sous le rythme de la musique, ils bougèrent comme beaucoup des duos présents. A la fin de la musiques, ils retournèrent s'asseoir avec l'intention de la réinviter tout à l'heure à danser car il avait apprécier ce moment.

Depuis quatre ans et des poussières qu'il fréquentait ce collèges, il avait fait connaissance avec beaucoup de monde. Et connaissait bien les Serpentard, certain étaient quand même plus simpa enfin, moins détestable mais il en connaissait aussi qui parvenaient à l'énerver rien qu'avec leur sourire narquois comme ils savait bien les faire. Surtout James Wilson qui à son horreur, portait le même prénom que lui, avait un an de plus que lui et, il devait l'avouer était assez fort en Quidditch et avait déjà pris des Cognard partant de sa batte... C'était un mec qu'il avait appris a surveiller car il le trouvait bête comme ses pieds mais question manigance, on trouvait difficilement plus fort... Ce jour là, bien que super, il ne pouvait s'empêcher de le surveiller et pour avoir fait l'objet de plusieurs des blague à Wilson, il savait maintenant quand il manigançait quelque chose de louche, surtout qu'il chuchotait avec Meya , une fille avec qui il s'entendait presque aussi mal et qui n'aurait surement pas dit non à lui faire un blague... Mais bon, il se dit que c'était peu être son imagination et qu'il n'était pas assez maléfique pour lui gâcher sa soirée qui se déroulait si bien jusqu'à maintenant...^^

-Viens, on retourne danser, j'adore cette musique

Dit-il en se retournant vers elle puis en l'emmenant sur la piste. Ils dansèrent et il ne pensa à plus rien d'autre, il s'amusait trop avec Peggy pour se préoccuper de la bande de Serpentard. Le duo allèrent s'asseoir à la fin de la musique et c'est alors que Dany fit son apparition. James ne le connaissait pas bien mais il avait un réputation de coureur et il n'était pas très hygiénique. A ce moment là, James remarqua que derrière eux, l'autre James et Meya s'étaient approché, ça semblait louche...

"Ze FFais danSSSeeeeeer avec ma bien aimééé!!! Maa SSSériiiiiiie!!
Ze FFais danSSSeeeer avec ma Candyyyyyyyyyyyyy!!!"


*Qu'est-ce qu'il nous reserve enocre celui là??!!*

-Je reviens dans cinq minute.


Lui avait dit Peggy et James était loin de se douter qu'elle suiverait Dany. Lui il se dirigea vers Candy et Peggy s'était mise entre elle et lui alors qu'il était à genou devant la Poufsouffle. Il entendit quelques ricanements derrières lui c'étaient les deux Serpentard qui s'étaient invité vers leur table. Tout de suite il fit le lien, c'étaient eux qui avaient envoyé Dany en sachant que Peggy ne laisserait jamais une de ses amies se prendre la honte de sa vie et qu'elle tenterait donc d'arrêter Dany pour l'éloigner de lui même. En fait il lui préparait quelque chose. James se leva et se retourna.

-Vous désirez quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy McCoyle
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 860
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : Hυm...Je switche ! Questiσn sυivαnte ?
Emploi : Cαndσυille internαtiσnαle & Cαlαmαrde de 6è. αnnée
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: { ++ } Hαzel, Lizzie { + } Mαry { - } His nαme is Erwαy...Seαn Erwαy.
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Ven 30 Mai - 4:14

L'instinct féminin. Il paraîtrait en effet, que les femmes ont un instinct beaucoup plus développé que celui des hommes. Cela restait à prouver, mais en cet instant, Candy se sentait particulièrement mal à l'aise. La soirée avait débuté il y avait de ça une bonne heure, et la chaleur humaine commençait à se propager dans la salle de bal. La piste de danse était bondée à cette heure de la soirée, étant donné que tout le monde avait eu le temps de s'échauffer. Le buffet se vidait au fur et à mesure que des dizaines d'élèves picoraient dedans, et les élèves continuaient à s'amuser avec autre chose en tête que l'image de Sean Erway tapi dans une caverne. Candy, elle, ne prenait aucun plaisir à être ici. Pour commencer, elle n'avait aucun cavalier. Une présence masculine ne lui manquait pas, mais cela était beaucoup plus conventionnel et moins dangereux de se pointer au bal avec un compagnon. Mais comme disait le célèbre proverbe, vaut mieux être seule que mal accompagnée. Des idiots, il y en avait beaucoup, et même si Candy aurait pu avoir l'opportunité d'accrocher un beau mâle à son bras, elle se félicitait tout de même de ne pas traîner un boulet derrière elle.

Bien que la jeune fille venait de faire son entrée, sa bouche commencait déjà à devenir pateuse et à s'assécher. Une soudaine envie de boire lui vint, et Candy y céda sans hésiter. Si elle ne pouvait pas s'amuser, il fallait au moins essayer de prendre un peu de plaisir à se trouver coincée ici. La jeune fille salua une sympathique jaune et noir, Eleonor, avec qui elle avait entamé une discution, avant de se diriger vers la buvette. Que choisir ? Le choix était large. En jeune fille bien sage, Candy s'était déjà abreuvé de Whisky Pur Feu auparavant. Cependant, goûter de ce breuvage fort en goût était risqué dans une telle soirée. D'ailleurs, non loin d'elle, Mary Jones était déjà sous l'effet de l'alcool. Candy ressentit un élan de compassion pour son amie. Bientôt, la nouvelle se répendrait dans la Gazette. " Mary Jones, alcoolique ! " La Gazette. Quel doux mot pour camoufler un tissu de mensonges. Sa période maudissage de Gazette était passée, mais Candy gardait encore une trace de l'article qui insinuait qu'elle avait passée une nuit avec cette pourriture d'Erway dans la forêt. Oui, d'accord, ce fait était réel, mais la jeune fille doutait fort que l'imagination des autres n'ait pas été encore un peu plus loin. Ridicule. Tant pis. Candy se fit la promesse de ne boire qu'un verre. Ses lèvres effleurèrent le liquide qui lui réchauffa le corps lorsqu'il se propagea dans son corps. Cela lui fit le plus grand bien, et elle commença à se détendre, assise sur une chaise.

Tout en s'abreuvant, la jeune fille observait le troupeau de Serpentards du coin de l'oeil. A vrai dire, ils pouvaient difficilement passer inaperçus. D'abord Sean, toujours aussi élégant dans son costume blanc. Ses doigts se crispèrent sur son verre. Quel salop ! Il était facilement repérable dans cette foule bruyante, et c'était certainement son but. Le verre de Candy trembla dans sa main. Elle se reprit juste à temps avant que le verre n'explose. Une fissure y était apparue, mais personne n'avait remarqué l'incident. La Poufsouffle se reconcentra avec attention sur la bande de nigauds verts et argents.

Les Serpentards chuchotaient, s'entraînaient les uns les autres à l'écart, s'approchaient, discutaient. Cela ne présageait rien de bon. Candy soupira et but une nouvelle gorgée. A peine ses lèvres touchaient le verre qu'une voix sonore et assez reconnaissable en raison d'un zozotement se fit entendre dans la salle.


"Ze FFais danSSSeeeeeer avec ma bien aimééé!!! Maa SSSériiiiiiie!!
Ze FFais danSSSeeeer avec ma Candyyyyyyyyyyyyy!!!"


Danny dit Fonfon courait vers elle, la bouche élargit en un grand sourire. Tout le monde l'avait entendu. Candy ouvrit des yeux ronds et en resta bouche bée. Son verre tomba par terre et se fracassa en milles morceaux. Mais que faisait-il ce gros nigaud ? A présent, plusieurs têtes s'étaient tournées vers Dany et elle-même. Son coeur tapait de plus en plus fort dans sa poitrine. Dany s'agenouillait à présent devant elle, un sourire bêta étalé sur son visage d'ignorant. C'est à ce moment qu'elle vit que Dany était l'être le plus idiot, imbécile, con, ignorant, débile mental de la planète ! Il était fou ? On l'avait drogué ? Candy commençait à céder à la panique. Sa réputation était fichue. Ou plutôt, coulait vers le négatif. Elle n'en avait jamais vraiment eu, mais alors là...

- Dany ! Dany, dégage ! Dégage ! Va t'en ! Allez, merde ! Dégaaage, murmura t-elle à l'intention du concerné pour éviter que tout le monde ne les entende.

Quel calvaire ! Et ce petit con la suivait ! Dany était toujours les genoux à terre, mais à présent il avançant vers elle en zozotant.

- DanSSSeeeee avec ton Danyyy ! Viiiiiiens ma SSSériiiiie !

- Danny fait pas le con ! Dégage ou je te jette un sort en pleine face ! , dit-elle à voix basse.

- Viiiiiiens dans mes braaaaas ! DanSSoooons un SSSlooooow enSSSemble !

Candy n'avait aucune issue. La sortie était à l'opposé d'où elle se trouvait. Les éclats de rire lui parvenait. Les joues de la jeune fille prirent une violente couleur proupre. Dany n'avait rien fait de mal, mais c'en était trop. Elle n'allait pas continuer à être humiliée ainsi.

- Dany, je te laisse une dernière chance. Dégage.

- Ma prinSSSeSSSe ! Noon ! Viiiiiiens danSSSer, on SSSera bien enSSSemble.

Candy n'avait pas d'autres choix. Elle passa devant le bouffon en n'oubliant pas de lui lancer une claque magistrale. Cependant, elle n'avait pas le temps de s'attarder près de lui. Les yeux ronds comme une balle, Dany la regarda se perdre dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Erway
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 28
Emploi : Elève de sixième année chez les Serpentard (h)
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Meya, James // Candy McCoyle je t'aime ... Bien cuite et avec du sel =D
Message Personnel:
Humeur actuelle:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 1 Juin - 3:57

    Ce bal de début d’année promettait d’être des plus intéressants. Tout d’abord il avait provoqué la belle princesse au regard de glace, Heather, au point que celle-ci ne profère des menaces à son encontre. Et ses regards si noirs … pour un peu il prendrait peur. Mais Sean n’avait peur de rien, courage ou stupidité ?, et surtout pas d’une Serpentarde qui montait sur ses grands chevaux à chaque fois que l’on s’en prenait à James. D’ailleurs, un instant l’idée lui traversa que Heather pouvait être amoureuse du blond. Mais finalement, le ridicule de sa pensée lui sauta à l’esprit lorsqu’il se rendit compte qu’Heather n’avait pas de cœur. Sur ce point, au moins, ils étaient pareils. Et de toute façon il avait autre chose à penser. C’était inimaginable, James venait de lui prêter une liaison avec la fille la plus débile et idiote de tout Lashlabask : Candy McCoyle. Cette fille était l’une des rare qui réussissait à le faire sortir autant de ses gongs. Sean était réputé pour son caractère colérique, mais réussir à l’énerver à ce point n’était réservé qu’à de rares élus. Emilien Erway et Candy McCoyle faisaient partis de ses élus là. Et il insinuait qu’il aurait pu y avoir une quelconque chose entre eux pendant cette nuit, dans la forêt interdite ? Mais à part des baffes et un crachat, il ne s’était strictement rien passé. Tout cela, c’était la faute de Weel et de ses foutues rumeurs. Enervé, Sean faillit rétorquer par quelques paroles blessantes mais se retint juste à temps. Il aurait sa vengeance un jour ou l’autre de toute façon. Et tant pis si, pour cela, il devait supporter les quolibets des autres par rapport à la blondinette.
    Et puis, quelques secondes plus tard, son visage s’éclaira. La soirée promettait finalement d’être très amusante. Meya, l’attirant en retrait, ce qui était très bien vu la tête d’Heather, venait de lui confier une petite fiole. Ainsi, ils avaient prévus de transformer toutes les miss qu’ils arboraient présentes dans cette salle en Dany numéro deux. Des furoncles ? De quoi défigurer McCoyle, et lui foutre la honte devant toute la salle. Une semi-vengeance pour notre joli-cœur en somme.


    - Viiiiiiens dans mes braaaaas ! DanSSoooons un SSSlooooow enSSSemble !

    Quoi que cela, c’était vraiment jouissif. McCoyle était en train de se faire humilier devant tout le monde, grâce à Danny, dit Fonfon. Le mec qui possédait sûrement le moins de sex appeal de toute l’assemblée, celui que chaque fille évitait comme la peste. En effet ce cher Danny était tellement désespéré, et il y avait de quoi, qu’il sautait sur tout ce qu’il bougeait. Mais toujours des filles. Très peu d’animaux quoi. En tout cas, James avait assuré sur ce coup. Ce type était digne d’un vrai et grand Serpentard, et il le lui prouvait chaque jour de plus en plus. Danny était le genre de garçon qui ne pouvait que faire pitié, à chacun d’entre nous, mais Sean, lui, ne ressentait que du dégoût envers ce pauvre garçon. Habituellement. Car là, lorsqu’il vit que le pauvre Danny venait de se prendre la claque de sa vie, il aurait presque eu pitié de lui. Presque. Un Erway n’éprouve pas de pitié. Les yeux ronds, il regardait à présent la belle se frayer un passage à travers la foule. Pour un peu, il aurait eu l’air aussi stupide que Fonfon à cet instant. Ce brusque changement d’humeur ne dura que quelques secondes, trop peu pour que quelqu’un ne s’aperçoive de cela. Le jeune homme avait été surpris que la blondinette utilise la force. Ainsi, elle se mettait à son niveau. Utiliser la force pour se dépêtre d’une situation sans aucune issue.

    Sean serra la petite fiole qu’on lui avait remis, sans perdre Candy du regard. A présent c’était à lui de jouer. Les Furoncles qui allaient pousser sur son visage, elle s’en souviendrait toute sa vie, voir plus. Avec un sourire narquois, il se tourna vers la petite assemblée des Serpentard. Il savait qu’ils auraient du agir ensemble, mais là c’était impossible. Il en relevait de son orgueil personnel. Lui et Candy avait un petit quelque chose à régler, et ce n’était que le début. A chaque fois qu’il en aurait l’occasion, il se vengerait. Tant pis pour les répercutions de ses gestes. Cela lui importait peu.


    - Je m’occupe d’elle, ne bougez pas.


    McCoyle avait encore son verre dans les mains. La subtilité consistait à verser la potion dans le sien, sans se faire remarquer bien entendu. C’est là que le plan devenait compliqué. Songeur, Sean se dirigea tout d’abord vers le buffet, où il se saisit d’un verre identique à celui de la blondinette, avec la même dose de boisson colorée à l’intérieur. Là, il versa le contenue de la fiole à l’intérieur. James avait vraiment pensé à tout, la potion était indolore et surtout incolore. Candy n’y verrait que du feu. Maintenant, il restait à trouver le moyen de faire l’échange de leurs deux verres.

    - Pourquoiiiii Candy Cherriiiiie elle a étéééé méchannnte avec moIIIiiiIIi ?
    - Dégage Fonfon va plutôt …

    Sans finir sa phrase, Sean leva les yeux d’un seul coup, l’air de celui qui vient de préparer un mauvais coup. Il l’avait trouvé son moyen d’échanger le verre. Et c’était Danny en personne qui allait l’aider. Cet idiot aurait au moins l’occasion de faire quelque chose de bien au moins une fois dans sa vie. Attrapant l’idiot en question par le bras, il rapprocha sa bouche de son oreille, puis murmura :

    - En fait non … voilà ce que tu vas faire.

    […]

    - Tu as pris goût aux claques ? Ce pauvre Danny, tout de même. Je ne te dis pas enchanté, après tout on se connaît déjà. Par contre je n’avais pas encore l’honneur de connaître ton prénom. Vu que nous sommes censés vivre « une grand histoire d’amour », je pense que cela aurait été mieux.

    Sean grimaça au souvenir du premier numéro de la Gazette. Peggy Weel avait vraiment fait fort sur ce coup. Le jeune homme s’était rapproché de la blondinette, non sans un pincement au cœur d’appréhension. Est-ce que son plan allait fonctionner ? C’était vraiment tiré par les cheveux, mais peut-être que oui. Toujours est-il qu’il attendait l’arriver du débile, tout en regardant la belle d’un air ironique, son éternel air ironique. Il n’y avait aucune agressivité dans ses paroles et encore moins de la gentillesse. Il ne voulait pas la faire fuir, mais ne voulait pas non plus paraître amicale avec elle. Elle aurait trouvé cela plus que louche. Dévisageant sans scrupules la Poufsouffle il du reconnaître qu’il avait au moins de la chance qu’on ne lui prête pas une liaison avec un double féminin de Danny. Candy avait au moins le mérite d’être belle. Son verre à la main, il le secoua légèrement. C’était le signal.

    - TouuuuuSSSsse pas à CandyyYYyyyy ! Ellleeee est à moiiIiiiiIIIIIIIIIIIIII !

    Et Fonfon d’accourir, poings en avant. L’idiot commença tout d’abord à secouer Sean de toutes ses forces, puis il s’attaqua à Candy, comme prévu. Néanmoins, il n’y mettait pas vraiment de conviction. Fronçant les sourcils, Sean le fusilla du regard. Il dut comprendre, car il commença à pincer la jeune fille, tantôt violement tantôt plus doucement. Tout en donnant des coups de pieds à Sean en même temps. Cela, ce n’était pas prévu, mais bon, même le Serpentard devait avouer qu’il le méritait quelque peu. Après quelques secondes à conserver un visage de parfait ahuri parce qu’il voyait, le Serpentard parut sortir de sa torpeur. Se tournant vers la Poufsouffle, il murmura :

    - Tu permets ?

    Avant de lui prendre son verre des mains, qu’il disposa sur le sol. Il se rebaissa ensuite pour poser le sien à côté. Ainsi il avait les mains libres pour foutre la raclée de sa vie à Fonfon. Avec classe, il redressa le bout de ses manches, un sourire sadique venant s’afficher sur son visage. Que c’était bon de pouvoir se défouler. Un cocard à l’œil droit et un coup de poing au ventre plus tard, Fonfon rampait presque, pleurant sa mère et couinant de toutes ses forces. Candy était à présent sauvée, bien que cela importe peu au Serpentard. Il ramassa les deux verres, donnant bien entendu le sien à Candy sans rien laisser paraître. L’air satisfait de lui-même, il sourit :

    - Je pense qu’il ne reviendra plus t’embêter à présent.

    Il ne restait plus qu’à attendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 1 Juin - 9:03

Le plan marchait à merveille. Dany était un excellent acteur, - **tient, enfin quelque chose qu'il sait faire** -, et avait fait la honte a McCoyle. C'était vraiment drôle de voir la couleur pourpre qu'avait pris son visage, alors que les rires fusaient de toute part, et que Fonfon poursuivait sa pitoyable chanson "DanSSSeeeee avec ton Danyyy ! Viiiiiiens ma SSSériiiiie !". Enfin, prés d'eux, Peggy Weel semblait enregistrer chaque mots de Dany. James se dit qu'elle était bien dans son rôle de fouineuse. Candy, se tapait la honte de sa vie, et on l'entendait d'ici prévenir le Blaireau de s'arrêter: "Danny fait pas le con ! Dégage ou je te jette un sort en pleine face ! " Mais James savait que Fonfon ne s'arrêterait pour rien au monde, surtout aprés le prix que lui avait promis le Serpentard. Ce dernier pensa que même s'ils échoués à infester le visage de la belle blonde de furoncle, l'humiliation qu'elle aura eu saura le compensser.

"Viiiiiiens dans mes braaaaas ! DanSSoooons un SSSlooooow enSSSemble !" James sourit, il était vraiment pret a tout pour sa blonde le Blaireau. Mais, **Ouh!** McCoyle lui mit une bonne grosse claque de sa figure et s'éloigna de lui. Bon, l'essentiel, c'était que Weel était toujours en train de l'écouter supplier Candy.

"Je m’occupe d’elle, ne bougez pas."

C'était Sean. Vallait mieux qu'il aille se vanger, pendant que Meya et lui s'occupaient de Weel. James savait déjà ce qu'il lui restait à faire: occuper l'attention de Fender, pendant que Meya versait la potion. Tout était déjà pret, et provoquer Fender était l'un des passes temps favoris de James. A son grand malheur, ce Gryffondor portait le même nom que lui. Ce nom était bien trop beau pour lui, il ne le méritait pas. Mais bon, un jour, James aurait tellement d'autorité sur le monde magique, qu'il forcerait tous les James a changer de prénom, pour enfin être unique de toute part. **Muahahaha!** xD

-Je m'occupe de Fender pendant que tu verse le Pousse Furoncle, murmurra-t-il a Meya.

Alors qu'elle et James s'avançaient vers lui, il se retourna et leur lança:


"Vous désirez quelque chose ?"

James jetta un regard bref et discret à Meya pour lui faire comprendre qu'il faudrait bientot agir.

-Ah, tient donc, Fender! Je ne t'avais pas remarqué - il le lorgna de haut en bas puis ajouta - c'est vrai que tu passe inapperçut.

Il eu un sourire ironique, et répondit à la question du chaton.

-Non Fender, sache que jamais je ne désirerais quelque chose de....toi.

Il appuiya le mot "toi", de tout le dégout qu'il portait à ce Gryffondor, et jetta un coup d'oeil à Sean. Celui-ci parlait en retrait avec Fonfon. La curiosité le pris au vif, mais chaque chose en son temps. James se passa les mains dans les cheveux - Meya s'écarta discrètement d'eux et se dirigea vers le verre de Peggy - et dit:

-Tient mais où est passé ta petite amie? James fit mine de la chercher du regard puis ajouta: Oh, je vois qu'elle est captivée par Fonfon. On dirait qu'il lui plait.

Il eu un petit rire narquois, laissant le Gryffondor encaisser toutes ses répliques. James refusait de regarder Meya de peur que Fender l'appercoive sur le fait, mais il pensa qu'elle avait dû verser la potion. Il regarda à nouveau du coté de Sean. Dany secouait Candy et le Serpentard échangeait les verres. Trés judicieux! James voyait à présent comment Sean contait s'y prendre.

-Pauvre McCoyle, on dirait que Peggy va de nouveau écrire des potins sur elle dans la Gazette.

Meya était de retour, tout c'était bien passé. **Excellent, excellent** Du coté de Fonfon, Sean était en train de le frapper. Enfin, ce n'était pas James qui allait avoir pitié de lui. Il se contenta de sourir, et de terminer d'une voix faussement enthousiaste.

-Bon Fender, ce n'est pas que je m'ennui, mais je préfère la compagnie de gens plus dignes de moi. Tu viens Meya?

Il prit le bras à Meya, et tous deux se dirigèrent vers Sean, pour le féliciter. Maintenant, il fallait que les deux garces boivent leur verre, et vite. Il ne restait plus que Mary, celle-là, elle serait vraiment facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Fender
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 26
Points gagnés/ Perdus : 00 / 00
Emploi : élève de cinquième
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Je ne les compte plus et dans les deux possibilités...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 1 Juin - 10:31

Les Serpentard étaient en groupe à parler en lançant parfois des regards démoniaques et des petits sourires plus que désagréables. James avait tout de suite deviné que ces gens là préparait quelques chose et vu le rassemblement et la longueur de leur conversation, tout ceci semblait super bien organiser et futer. *Des mauvais coups digne des Serpentard*, se disait James. Le gros troupeau de Serpents de dispersa. James avait aussi remarquer qu'il avaient impliqué Fonfon à son inssue car il savait que Fonfon ne ferait jamais de mauvais coups à des filles, il préférait essayer en vain de les draguer. Alors que Wilson et Ryan s'étaient approché des lui, Peggy et Candy se battaient verbalement avec Fonfon. Au bout d'un moment, Candy lui mit la claque de sa vie, *Oula, sa doit faire mal*, pensa-t'il en se carressant la joue. Le bruit de sa main sur la joue de Fonfon résonnait encore dans l'oreille de James alors que Candy s'introduisait dans la foule pour enfin disparaître dedans... Par moments, il regardait Peggy pour vérifier qu'aucun Serpentard ne soit en train de la arceler, voyant que non, il chercha Fonfon du regard et comme il l'avait pensé, un autre Serpentard avait commencer à le manipuler. C'était Erway qui venait d'ailleurs de quitter les deux Serpents qui faisait face à James.

C'était vraiment pas croyable ça, comment il pouvait se faire manipuler à ce point, sa tête était-elle si vide que sa ? A le voir avec Erway en face de Candy, il en déduisit que oui, car cette fois encore, il s'était fait avoir. "TouuuuuSSSsse pas à CandyyYYyyyy ! Ellleeee est à moiiIiiiiIIIIIIIIIIIIII !" Ce type ne savait pas parler ou quoi, lorsqu'il parlait normalement, c'était déjà des cris, des grognements. James n'osait pas imaginer ce que ce serait si il se mettait à crier. Mais pour lui, Candy et Peggy, c'était un bon point car sa permettait de savoir se qu'il faisait comme il l'entendait jusqu'à l'autre coté de la salle.

A nouveau, il se remit à regarder James W et Meya, Wilson était en train de murmurer quelque chose à l'oreille de Ryan, se qui ne présageait rien de bon. Avant, il avait utiliser Fonfon comme appat pour éloigner Peggy de la table, les diverssion était leur truc alors, il savait qu'il devrait toujours les garder à l'oeil les deux car un pourrait peut être faire diverssion pendant que l'autre mettrait sa partie de son plan à execution. A se moment là, il leur demanda si ils désiraient quelques choses. Wilson lança un regard à Ryan que James n'aperçut pas, dommage car il aurait peut être tout compris avec ce simple regard.

-Ah, tient donc, Fender! Je ne t'avais pas remarqué. C'est vrai que tu passe inapperçut.

Wilson le regarda avec un air de dégout du haut en bas et James fit la même chose.

-Ca vaut mieux que de se faire remarquer parce que tout le monde se demande pourquoi une fouine fait des singeries dans un Bal

-Non Fender, sache que jamais je ne désirerais quelque chose de....toi.


James faisait la conversation à Wilson mais comme il se l'était dit, sans lacher du regard sa complice. Wilson se mit les main dans les cheveux.

-Tient mais où est passé ta petite amie? Oh, je vois qu'elle est captivée par Fonfon. On dirait qu'il lui plait.

Wilson la chercha du regard, James cante à lui regardait Meya bien qu'il ne la voyait presque pas, cachée par le corps de Wilson. Mais il pouvait cependant remarquer qu'elle était accoudée à la table de lui et sa cavalière et assise à la place de Peggy

Wilson eu un petit rire narquois. James fit semblant de n'avoir rien remarqué et fit mine qu'il était jaloux de Fonfon dut à la remarque de Wilson pour qu'il se sente fier de lui alors que James savait que ça n'avait rien à voir...

-Pauvre McCoyle, on dirait que Peggy va de nouveau écrire des potins sur elle dans la Gazette.

-Et toi si tu ne t'en va pas de ma table tout de suite, il y aura bientot en première page: "James Wilson élève au célèbre collège de Lashlabask s'est pris la raclée du siècle"

-Bon Fender, ce n'est pas que je m'ennui, mais je préfère la compagnie de gens plus dignes de moi. Tu viens Meya?


Lui rétorqua Wilson qui ne semblait pas avoir entendu sa réplique

-Ouais c'est sa, lui répondit simplement James en les regardant s'éloigner.

Lorsqu'ils furent à bonne distance pour qu'ils ne puissent plus distinguer James, il chercha Fonfon du regard. Il allait procéder de la même façon qu'eux. *La meilleurs défense, c'est de copier l'attaque de l'adverssaire*, se dit-il alors qu'il venait de voir Fonfon. Il se dirigea vers lui et mit son bras sur ses épaules comme si ils étaient de véritables amis.

-Fon... heu... Danny, on est des potes non ? DIt-il alors qu'il l'avait emmené à sa table et l'avait assis à la place de Peggy.

Vouiiii Lui répondit-il alors qu'il avait plus l'air de le craindre que de le considérer comme son ami, il faut dire qu'il sétait beaucoup de fois fait avoir aujourd'hui, de ce fait se serait plus difficile de l'amadouer...

-Tu sais, depuis que je te connais, je te respecte, et aujourd'hui, je voulait te montrer à quel point j'ai de la simpatie pour toi Lui dit-il du ton le plus dégager pour ne laisser parraitre aucun soupcon de la part de Fonfon. -C'est pour sa que je t'offre un verre Affirma-il, en fait après avoir vu Meya accoudée à leur table, à la place de Peggy, devant son verre, il s'est dit qu'il lui faudrait un gouteur. Peut être qu'il s'immaginait des choses mais avec les Serpents, vallait mieux s'attendre à tout on ils finiraient par nous injecter du venin.

-Heu... ZZZeee n'aiiiii pAAAAAAAAAsSSSS trEEEEEs soIIIIIIFF

-Allez quoi, c'est pas souvent que je suis aussi gentil, je serait vraiment frustré si...

-BBOOnn daaaAAAAaccccOOrd


Et il but l'encien verre de Peggy. Tout à coups des Grosses Furroncles lui poussèrent au visage.

-Beurrk, maintenant tu ressemble à Wilson Dit-il en se levant de la table et regardant le visage de Fonfon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meya Ryan
||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique ♥||||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique  ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/02
Emploi : Elève de Cinquième année à Serpentard ...
Petite Dédicace : Niark Niark Niark ...
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Eliza James Sean [+] Heather Kristina, Coleen [-] Weel, Fender ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 1 Juin - 16:17

Meya cherchait un moyen de détourner l’attention de Weel. Heureusement James trouva ce qu’ils cherchaient. Il lui fit comprendre dès que cet idiot de Danny le Fonfon fit son apparition. Un sacrée bêta celui là et le plus marrant s’était qu’il gobait n’importe quoi. Rien que de le voir déambuler entre les autres élèves dans une tenue complètement débile Meya avait envie de rire. Mais il fallait qu’elle garde son calme du moins jusqu'à ce que leurs plans aient été mis à exécution. Le Serpentard alla à la rencontre du Poufsouffle et rien qu’à le voir la soirée allait vraiment commencer. Il tirait la tronche apparemment il n’avait pas de cavalière. Et ce détail était très intéressant et Meya savait ce que James avait en tête. Et quand Dany se précipita vers sa chère camarade de maison Candy McCoyle et que James le rattrapa c’était vraiment très drôle. Un sourire se dessina sur le visage de la jeune fille. Mais le meilleur restait à venir. James expliqua à Fonfon comment il devait s’y prendre et puis il se rapprocha de Meya. Les deux Serpentard allèrent alors vers Weel et Fender. Qu’ils étaient mimi tous les deux … Tu parles … Pouahhh Meya avait envie de vomir rien qu’en les voyant. C’est alors que Dany s’écria :

"Ze FFais danSSSeeeeeer avec ma bien aimééé!!! Maa SSSériiiiiiie!!
Ze FFais danSSSeeeer avec ma Candyyyyyyyyyyyyy!!!"


Meya se retourna vers se débile et laissa échapper un léger couinement tellement s’était marrant. Mais lorsqu’il recommença à chanter ce couplet deux fois de plus Meya ne pu s’empêcher d’exploser de rire tout comme James. Après avoir repris ses esprits elle regarda à nouveau les deux tourtereaux … Et BING !!! En plein dans le mille. Cette idiote de Peggy murmura quelque chose à son cavalier. Puis elle suivit ce cher Dany.

Pendant ce temps le Poufsouffle continuait de faire son cinéma de pseudo gentleman. Pourquoi pseudo ? Et bien il fallait avouer qu’il ne savait vraiment pas s’y prendre. Mais c’était vraiment trop drôle de le voir s’emmêler les pinceaux pour avoir une fille. Le pauvre essayait tant bien que mal de prouver à Candy qu’il était un gentil garçon. Mais avec son physique affreux et son zozotement insupportable il était très improbable que le pauvre garçon ne trouve une âme sœur … A moins que cette dernière soit aussi hideuse que lui. Meya se jura d’essayer de trouver une mocheté pour Fonfon. Après tout ce qu’il allait subir ce soir il fallait bien lui rendre quelque chose en retour XD. Il commençait à être très insistant envers McCoyle qui ne le supportait plus. C’était vraiment un spectacle très majestueux, Meya se serait cru au cirque d’un coup. Le méchant clown et la belle blonde … C’était trop tordant. Mais encore ça ce n’était rien, lorsque Candy gifla le méchant clown puis s’empressa de déguerpir rapidement c’était le top du top. Meya n’en pouvait plus, et essayer de garder son calme pour ne pas que Fender se doute de quelque chose mais c’était trop difficile. Puis c’est alors que Sean se fit entendre :


- Je m’occupe d’elle, ne bougez pas.

Les choses devenaient très intéressantes et Meya savait que Sean n’allait pas décevoir l’honneur des Serpentard. Il allait faire ce qu’il avait à faire. Et le dégoût qu’il portait à la Poufsouffle ne faisait qu’accentuer la victoire qui allait en ressortir. Il se dirigea vers le buffet. Bon il devait avoir son plan et c’était le principal. Mais le plus drôle encore une fois c’est que Dany allait être encore de la partie. En effet Sean croisa le zozoteur qui semblait très vexé par la claque qu’il venait de recevoir. Meya regardait Sean qui discutait avec le Fonfon. Puis les deux se dirigèrent vers Candy. C’est alors que Dany cria :

TouuuuuSSSsse pas à CandyyYYyyyy ! Ellleeee est à moiiIiiiiIIIIIIIIIIIIII !

Meya explosa de rire oubliant la présence de Fender qui lui fit un plaisir de lui rappeler qu’il était là. Qu’il pouvait être lourd ce Gryffondor. Mr devait être dégoûté que sa princesse soit partie précipitamment à la recherche de scoop pour la Gazette. Puis c’est alors que James regarda Meya brièvement … C’était le signal … Meya se dirigea vers la table tout en continuant à jeter des coups d’œil à Sean et Dany sans vraiment comprendre ce que Sean voulait faire. Puis il pris le verre de la Poufsouffle qu’il posa par terre puis posa le sien à côté. De son côté James baratinait Fender c’était le seul moyen de détourner son attention. Meya pris alors sa petite fiole elle l’ouvrit. Et fit ce qu’elle devait faire. Une fois sa mission accomplie elle retourna vers James puis elle regarda une nouvelle fois Sean qui se retournait vers le Poufsouffle tout en redressant ces manches.

Pauvre Dany ce n’était vraiment pas sa soirée. Cependant la Serpentard n’avait pas pitié de lui, c’était le souffre douleur du château. Et dans chaque école il en faut bien un … Enfin là il en prenait plein la gueule. Façon de parler pas vraiment car il en prit plein la gueule concrètement lorsque Sean lui mis un bon coup de poing au visage puis un dans le ventre. Ca s’était du Sean tout craché mais Meya adorait vraiment la façon dont il agissait. Il jouait le rôle du chevalier servant à sa Candy. Un instant Meya se demanda s’il n’était pas sortie avec la Poufsouffle dans la forêt. Mais cette idée s’envola aussi vite qu’elle était venu. Sean avec une Poufsouffle non dans aucun cas. Une fois avoir frapper Dany il reprit les verres puis en rendit un à Candy. Très ingénieux pensa alors la Serpentard. James mit fin à sa conversation avec le Gryffondor.


- Bon Fender, ce n'est pas que je m'ennui, mais je préfère la compagnie de gens plus dignes de moi. Tu viens Meya?

« Bien sur que je viens … Tu ne vas pas me laisser seule avec lui … »

James la prit par le bras puis ils se dirigèrent vers Sean. Dany lui se relevait avec peine. Et il était loin d’imaginer ce qu’il allait encore lui arriver. Alors que les Serpentard étaient parti Fender appela Fonfon et lui paya un verre … Mais quel verre … Celui destiné à Peggy. Alors que le visage du débile se couvrait de bouton Meya et James avaient rejoint Sean. Et Meya leur avoua :

« Putin cela n’a pas été simple de mettre cette foutue potion dans le verre de Weel le pire c’est que je crois avoir été grillée par Fender … »

Un sentiment de déception se dessina sur le visage de la Serpentard. Mais elle n’était pas stupide. Alors qu’elle donnait aux autres l’idée qu’elle venait sans doute d’échouer leur plan concernant la chroniqueuse elle reprit :

« C’est pour ça que j’ai mis de la potion dans le verre de Fender aussi … Et s’il croit que j’ai mis quoique ce soit dans le verre de sa chère et tendre … Il y a de grande chance qu’il lui offre le sien … »

Meya souriait d’une manière diabolique, connaissant Fender c’était sur qu’il offre son verre à Peggy. Il était trop accro à elle pour ne pas protéger sa cavalière. Le pire c’est que Dany avait encore était piégé. Mais bon pour que la soirée soi parfaite il fallait que Fender donne son verre à Weel.

Il ne restait plus que Jones. Mais là c’était un jeu d’enfant. Meya scruta la salle de bal et mit peu de temps repérer la Gryffondor. Elle dansait toujours avec son cher oisillon. Comment elle pouvait danser avec un Serdaigle. Elle n’avait vraiment aucune dignité. Mais ça faisait très longtemps qu’elle dansait maintenant. Et sa soif devait s’accroître à mesure où elle se déhanchait sur la piste. Cela ne tenait qu’à quelques minutes. Il fallait donc qu’ils restent attentifs à ses moindres faits et gestes.


« Bon plus qu’une cible à avoir. Et normalement ça sera simple. Mais il faut quand même rester prudent. Avec toute cette agitation le Directeur à peut être remarqué quelque chose. Concernant Jones ça m’étonnerai qu’elle se doute de quoi que ce soit. Elle est trop occupée à danser. »

C’est alors de Dany le Fonfon arrivait en courant tout en pleurant et en tenant sa tête entre ses bras. Il se dirigeait vers la sortie et criait :

Zatané bal !!! Ze FFiendrais plus iZi !!! Z’estttttt FFiniiiiiii !!! Z’en ai aSSSez !!! Bouououhhhhh

Meya le regardait se précipiter vers la sortie et elle ne pu s’empêcher de lui faire un croche patte. Le pauvre Poufsouffle s’étala face contre terre. Elle aurait pu le laisser passer mais bon c’était Dany le Fonfon. Et elle aimait beaucoup le voir dans des états pareils. Mais lorsqu’il se releva vers les Serpentard. Une tête pleine de furoncles leurs apparurent … Argh mais comment s’était-il retrouvé comme ça ? Fender … Cet idiot avait du donner le verre de Peggy à Dany … Mais c’était peut être un avantage pour eux du coup. Fender devait penser qu’il n’y avait qu’un verre de piégé … Du coup il offrirait sans doute son verre à Weel. Il fallait l’espérer. Dany lui se relevait en sanglotant. Meya lui dit d’un ton diabolique :

« Je suis vraiment désolé Dany … Je ne t’avais pas vu … Mais la prochaine fois fait attention … Et là tu ferais mieux d’aller mettre quelque chose sur ces affreux boutons tu fais vraiment peur … Je ne sais vraiment pas ce qu’il a pu t’arriver … »

Ze m’en FFou de Zes boutons !!! Ze FFais aller me couSSSer !!!

Et il s’en alla en courant. Continuant d’essayer de cacher ses boutons. Et juste avant qu’il ai pu quitter la salle de bal le pauvre percuta un premier année qui courait dans la direction opposée. Et il s’étala une fois de plus … Meya explosa alors de rire … Il s’en souviendrait de cette soirée celui là. Meya ajouta alors vers Sean et James en essayant de se calmer :

« Bon allez plus qu’une à avoir … Et après on va se boire un petit verre … Sans Pousse Furoncle bien sûr … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Lun 2 Juin - 7:19

Faire la conversation à Fender n'était pas difficile. James le détestait tellement, que ses répliques sortaient toutes seuls. Pour lui, Fender était un moins que rien, tout comme les autres personnes n'appartenant pas aux verts et argents. Seulement celui-là était un moins que rien qui faisait tout pour bloquer les blagues des Serpentard. Tout comme Weel d'ailleurs, et donc James les détestait encore plus.

"Ca vaut mieux que de se faire remarquer parce que tout le monde se demande pourquoi une fouine fait des singeries dans un Bal"

James eut un petit rire puis répliqua:

-La fouine ici, c'est ta petite-amie, et moi je fais tout, sauf des singeries. Ce mot ne veut rien dire devant la grandeur de mes actions, il est trop bas. Cherche quelque chose de plus fort, Fender...

Meya savait trés bien s'y prendre, Sean faisait un malheur, tout marchait pour le mieux. Du moins, pour le moment.

"Et toi si tu ne t'en va pas de ma table tout de suite, il y aura bientot en première page: "James Wilson élève au célèbre collège de Lashlabask s'est pris la raclée du siècle"

Meya était arrivée, inutile de répondre à cette vermine, surtout que James était persuadé, que si bagarre il y avait, c'était Fender qui finirait à l'infirmerie. Il clotura donc la conversation avec Fender, en emmenant avec lui une Meya qui n'avait aucune envie de rester seule avec Fender. Ils se dirigèrent tous deux vers Sean.

« Putin cela n’a pas été simple de mettre cette foutue potion dans le verre de Weel le pire c’est que je crois avoir été grillée par Fender … »

-Oui, je crois aussi. Dit simplement James en cherchant Fonfon du regard.

Comment se faisait-il qu'il ait disparu? James était certain qu'il lui en faudrait plus pour qu'il renonce à sa blonde. **Et merde!** James se mit à croire que Fonfon avait décidé d'aller tout racconter. James retourna son regard vers Meya. Elle avait l'air déçut.


« C’est pour ça que j’ai mis de la potion dans le verre de Fender aussi … Et s’il croit que j’ai mis quoique ce soit dans le verre de sa chère et tendre … Il y a de grande chance qu’il lui offre le sien … »

James eu un sourire:

-Tu es géniale Meya! Tu pense toujours à tout! C'est sûr que ça vaut mieux. Au moins, on a plus de chances d'atteindre Weel.

Meya poursuivit en disant qu'il ne restait plus que Mary, et que de toute façon, elle était facile. James était d'accord avec elle. Mary dansait comme une folle, ce qui était certainement dû à toutes les bouteilles de Whisky qu'elle avait bû. Alors que James réfléchissait à comment ils allaient s'y prendre. L'affreuse voix de Fonfon se fit entendre:

"Zatané bal !!! Ze FFiendrais plus iZi !!! Z’estttttt FFiniiiiiii !!! Z’en ai aSSSez !!! Bouououhhhhh"

James soupira. Cet homme était désespérant. Mais James se demandait comment il avait pû abondonner si facilement sa blonde. Les quelques coups que lui avait donné Sean les auraient-ils découragé? La réponse lui fut donné bien rapidement, lorsque Meya fit un croche patte à Danny qui se dirigeait vers la sortie. James rit au diabolisme de Meya. Voilà pourquoi elle faisait partie des rares filles à qui il accordait beaucoup d'estime. C'était une Serpentard dans tous ses faits et gestes, elle était géniale! Lorsque Fonfon releva la tête, James eut une grimace. Le Blaireau était complètement recouvert de Furoncle. **Argh! Il a deviné, et a fait boire la potion a Fonfon** Enfin, au moins, le verre de Fenderaussi était plein de Pousse Furoncle.

« Je suis vraiment désolé Dany … Je ne t’avais pas vu … Mais la prochaine fois fait attention … Et là tu ferais mieux d’aller mettre quelque chose sur ces affreux boutons tu fais vraiment peur … Je ne sais vraiment pas ce qu’il a pu t’arriver … »

James éclata de rire, et Fonfon repartit en pleurnichant et surtout en poustillonant de partout. Bon et bien, au moins, ils étaient débarrassés de lui! Il fonça sur un première année et tomba une nouvelle fois. Cette fois, les Serpentards étaient écroulés de rire.

« Bon allez plus qu’une à avoir … Et après on va se boire un petit verre … Sans Pousse Furoncle bien sûr … »

James sourit et dit:

-Aprés la bourré, on se divertie un peu. Je pense qu'on aura le droit à une récompense aprés ce lourd travail, n'est-ce pas Sean?

Il fit un clin d'oeil au concerné, et il s'anvança vers Jones, suivit par les deux autres. Elle n'était pas difficile à localiser. Elle bougeait à droite à gauche, bousculant littéralement les autres élèves, tellement qu'il y avait un grand vide entre elle et les autres danseurs qui s'étaient écartés pour ne plus recevoir de coups. Ils s'arrêtèrent au buffet derrière Jones et son cavalier. La bouteille de celle-ci se trouvant juste à coté d'eux.

-Vaut mieux ne pas verser la potion maintenant, ou elle n'aura plus aucun effet. Dés qu'elle viendra pour prendre sa bouteille, je verserai tout le contenu. Tant pis pour elle, elle n'avait qu'à choisir un jus de citrouille.

James sortit sa fiole, la teint fermement dans sa main, et s'assit à une chaise. Il prit une Bierre au Beurre, en proposa une à Meya et Sean, puis leur dit:

-Tient, vous n'avez qu'à aller danser si vous voulez. Aprés tout, vous avez bien merité de vous amuser.

James s'arrêta un moment, et regarda Heather. Toujours aucune trace de son cavalier, tant mieux. Il avala une gorgée de Bierre au beurre.

-Je m'occuperai de Jones, ce sera rapide.

Le vert et argent s'avait que la seule chose qui pourrait l'amuser pendant cette soirée, était de voir Weel, Jones et McCoyle, couvertent de furoncles. Il ne prendrait sûrement pas de plaisir à danser avec Kristina. **D'ailleurs où elle est, celle-là?** James avait pensée qu'elle était avec eux, mais en faite, il l'avait oublié pendant qu'il s'était occupé de Weel. Où était-elle passé? En réalité, il n'en avait rien à faire. Dés que son plan serait terminé, il retournerait prés d'Heather jusqu'en fin de soirée. Ensuite, si la soirée ne se terminait pas comme il le voulait, il se chercherait bien une fille pour la nuit. Oui, c'était à voir. Ca lui changerait bien les idées. Et si le cavalier d'Heather se pointait, et bien il lui ferait sa fête. Pourquoi pas lui offrir un verre de Pousse Furoncle à lui aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Fender
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 26
Points gagnés/ Perdus : 00 / 00
Emploi : élève de cinquième
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Je ne les compte plus et dans les deux possibilités...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Lun 2 Juin - 8:57

[Mini post de passage spécial Fonfon j'influence pas la situation du bal pour laisser poster les autres]

James vut que Ryan avait fait un croche-patte à Fonfon, que presque la totalité salle se foutait de lui en le montrant du doigt et que lui courait vers la sortie en pleurant le réveilla. Il secoua sa tête en tout sens. Qu'est-ce qui lui prenait, la haine qu'il épprouvait pour les Serpentard l'avait-il aveugler? En effet, il regrettait amèrement ce qu'il avait fait endurer à Danny. Il se leva, fit signe à Peggy qu'il revenait de suite et partis vers la sortie où il avait vite fait de rattraper Danny dans le Hall.

-Toi, tu reste là, j'ai une surpise pour toi. Dit-il en se tournant et en commençant à courir.

Mais il vut Danny partir en courant dans l'autre sens, avec tout ça, il devait vraiment avoir peur de se faire encore piéger. Après plusieurs promesse de James qui lui disait que s'était pour le soigner Danny ne le croyait toujours pas et continuait sa course.

-Bon, tu l'aura voulu. Incarcerem S'écria-t'il alors qu'il avait pointé sa baguette sur lui. Des cordes le ligotèrent des épaules aux mollets, il tomba lourdement sur le sol en murmurant "Désolé". Il couru alors dans les cachots et s'introduit dans le bureau du professeur de Potion. Il déroba des Orties séchées, des Crochets de serpent écrasés, des Limaces cornues, et des Epines de porc-épic. Il cuisit les limaces sur le feu de bureau pendant 3 minutes (qui était devenu à l'état presque liquide) et retira le chauderon du feu. Il ajouta les crochets de serpents et les épines de porc-épic à l'intérieur et mélangea et écrasa bien le tout. Il versa le liquide gluant dans un flacon. Il sortit du bureau en oubliant de tout remettre en place et couru le plus vite qu'il le pouvait en direction du hall. Arriver là-bas, il paniqua, il ne trouvait plus Danny. Il regarda de l'autre coté et il le vu, se tourtillant pour avancer, il était vraiment têtu.

Il lui dit les ingrédients qu'il avait mit dans la potion, il devait avoir compris étant donner qu'on apprenait à faire la potions pour enlever les Furoncles en première année et qu'il avait arrêté de se tortiller comme un dingue. Il le détacha...

-Tu la laisse pendant 3 heures lui dit-il car il n'était pas sûr qu'il sache -Et après tu le bois cul sec. Ok Danny ?

Dit-il en jurant qu'il ne l'appellerait plus jamais Fonfon. James entendit un petit "Merki" derrière lui et il retourna au Bal et alla s'asseoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peggy Weel
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 789
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +10/-10 zéro quoi^^
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Fender, Kaede [+] Kristina [--] Ryan
Message Personnel:
Humeur actuelle:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mar 3 Juin - 6:56

Ce Dany était vraiment incroyable. Pas dans le bon sens bien sûr. Ce n'était pas étonnant de le voir harceller les filles, c'était la seule chose qu'il faisait de sa vie. Où qu'il allait il courait aprés les filles. Ce qui était étonnant cependant, c'était qu'il ne lache pas l'affaire, et que surtout, il fasse le plus de bruit possible. Déjà que ses zozotements incessants étaient insupportable, et blessaient toutes les oreilles, là, les plus proches, fuillaient pour ne pas risquer de devenir sourd. Mais Peggy tenait son scoop entre les mains, elle n'allait donc pas le lacher. Elle voyait déjà son titre, et les commentaires des élèves. Ca ferait un malheur. Enfin, encore une fois, pauvre Candy! Les scoops l'aimaient énormément, on dirait qu'il la suivait comme la peste. Si c'était possible, elle ferait abstraction de son nom. **De toute façon, tout le monde la vue, la pauvre...**

"DanSSSeeeee avec ton Danyyy ! Viiiiiiens ma SSSériiiiie !"

Berk, en plus il lui poustillonait dessus. **Olala**, Peggy n'aurait jamais pû supporter ça.

"Danny fait pas le con ! Dégage ou je te jette un sort en pleine face !"

**Mmmm tient, tient, Menaces...** Peggy n'avait pas de bloc note, mais elle se l'imaginait dans sa tête, avec toutes les notes qu'elle pouvait ajouter aux paroles de Fonfon et Candy. Tout de même, Peggy se demanda pourquoi il ne comprenait pas qu'il venait de se faire larguer, pour la éniyème fois. C'était limite si elle n'allait pas à la rescousse de la pauvre Candy.

"Viiiiiiens dans mes braaaaas ! DanSSoooons un SSSlooooow enSSSemble !"

Peggy ne put s'empêcher de pouffer. Il était vraiment pitoyable! Quelle technique de drague, c'était vraiment nul. Autour d'elle, les élèves riaient aux grands éclats, et le visage de Candy devint rouge pivoine. Peggy cessa immédiatement de rire. Candy ne méritait pas ça, vraiment pas. La Gryffondor se décida à aller à la rescousse de la Poufsouffle, mais finalement, elle ne bougea pas d'un trait. Candy venait de mettre une claque magistrale à Danny, qu'il n'oublierait jamais, c'était certain. Peggy entendait encore le résonnement de la main de Candy frappant le visage du souffre douleur de Lashlabask. **Il l'a mérité!** Se dit Peggy, qui en même temps avait un peu pitié de cet imbécile. Je dis bien un peu, car vu le nombre de fois qu'il l'avait harcellé, elle n'avait toujours pas oublié. Et lui aussi sûrement, parce qu'elle lui avait fait comprendre, pas trés gentillement, qu'il ne fallait pas se frotter à elle de trop prés. Depuis, il l'évitait autant qu'il le pouvait.

La jeune Gryffondor s'assit et repenssa à chaque parole prononcé par Fonfon. Elle avait déjà son article dans la tête, elle n'avait plus qu'à le transcrire. Peggy soupira de plaisir, et regarda vers James. Il "discutait" avec Ryan et Wilson.
**Grrr, qu'est-ce qu'ils lui veulent ces deux là?** Peggy se leva pour aller à leur rencontre, quand elle apperçut la chose, à la fois, la moins probable, et qui pourtant était censsé être normale, aprés le travail qu'elle avait fait. Candy McCoyle et Sean Erway, étaient en train de discuter, comme deux personnes civilisés, c'est à dire sans aucune dispute. Avaient-ils décidés de jouer le jeu, et de faire comme s'ils étaient ensemble? La curiosité l'empêcha d'aller à la rencontre de son cavalier. Elle voulait à tout prix savoir ce qu'ils se disaient. **Argh, si seulement j'avais ma belle et merveilleuse Oreille à Ralonge!** Cette même oreille qui lui en avait fait voir ou plutôt entendre de toutes les couleurs. Elle lui avait été d'une trés grande utilité, mais voilà, elle avait oublié de la prendre. Tant pis, Peggy connaissait la discrétion, elle réussirait à écouter, ne serait-ce qu'une phrase prononcé par les "tourteraux".

Discrètement, Peggy se faufila au milieux de la foule, et se cacha derrière un garçon d'assez grande taille, qui se trouvait juste derrière Candy.


"...goût aux claques ? Ce pauvre Danny, tout de même. Je ne te dis pas enchanté, après tout on se connaît déjà. Par contre je n’avais pas encore l’honneur de connaître ton prénom. Vu que nous sommes censés vivre « une grand histoire d’amour », je pense que cela aurait été mieux. "

Peggy eut un petit sourire. Elle avait touché dans le mille! Sean voulait en savoir plus sur elle - **Son prénom! Il ne connait même pas son prénom, et ils ont dormis ensemble dans la foret!** - pour faire comme s'il était avec elle. La chroniqueuse fronça les sourcils. Ce n'était pas du genre d'un Serpentard de crier haut et fort qu'il sortait avec une Poufsouffle. Peggy commença à ressentir l'odeur du mauvais coup préparé à l'avance. Sa réponse se confirma lorsque Fonfon arriva en gueulant de ne pas toucher "à SSSSSSSSSSSa CandYYYYYYY". Sean se pencha avec le verre de Candy et le sien. Et, qu'est-ce que ça voulait dire? Peggy était sûr que les verres étaient complètement identiques. Mais qu'est-ce que ça signifiait. En temps que journaliste, chaque détail était important, elle le savait. Celui-ci avait sûrement une signification, mais ça lui échappait. Elle aurait voulu le voir plus longtemps, pour comprendre, mais la perche derrière qui elle se cachait, se décala sur le coté, lui bouchant la vue. Sans réflèchir, Peggy s'écria:

-Mais écarte-toi bordel!!!!!

Choqué, le garçon s'executa, mais c'était trop tard. Danny gisait par terre en couinant, et Sean rendait son verre à Candy. Enfin, comment savoir lequel était le verre de Sean et lequel était celui de la Poufsouffle? Impossible de savoir, elle n'avait pas vu. Pourtant elle était sûr que c'était important! Peggy enrageait. Elle était sûre que quelque chose se cachait derrière l'activité de ses Serpentard, qui avaient passés leur soirée à chuchoter et à se parler par regards.

Peggy se souvint qu'elle avait laissé James tout seul. Lorsqu'elle regarda vers lui, les Serpentard étaient partis, et...
**Hein???** Fonfon se trouvait assis à sa place, en train de discuter avec James. **Qu'est-ce qu'ils ont tous avec Fonfon!!!** Vraiment, Peggy ne comprenait plus rien, d'habitude, tout le monde l'ignorait, sauf quand il s'agissait de la cérémonie de fin d'année où on le jettait dans le lac. Peggy esquissa un geste pour rejoindre James, mais elle apperçut le groupe de Serpentard, à quelques mètres d'elle, en train de discuter doucement. Cette fois, elle allait en avoir le coeur net. Elle se faufila une fois de plus, et cette fois se cacha derrière la longue chevelure d'une trés jolie indienne. Elle était un peu plus loin que la dernière fois, et il lui fallait tendre l'oreille pour réussir à entendre des brides de mots, et encore! Voilà ce que la jeune Gryffondor entendait:

"...verre....Weel....grillé par Fender" Disait Ryan. Comprenant que cette conversation allait l'éclairé, elle s'avança un maximum, mais le résultat n'était pas vraiment meilleur:

"...Fender aussi...sa chère et tendre...offrir le sien..." C'était évident, leur conversation se basait sur elle et James. De quoi elle avait été grillé par Fender? Qu'allait-il lui offrir? Peggy n'arrivait toujours pas à assembler les morceaux.

"...atteindre Weel." Ajouta Wilson. Bon c'était évident, ils lui avaient préparé quelque chose. Mais elle savait que ce qui la concernait, était lié avec Candy, sans savoir comment l'expliquer.

"Zatané bal !!! Ze FFiendrais plus iZi !!! Z’estttttt FFiniiiiiii !!! Z’en ai aSSSez !!! Bouououhhhhh"

Peggy n'y comprenait plus rien. Comment est-ce que son amie aurait-il pu rendre Danny aussi triste? Ryan fit un croche patte au pauvre Poufsouffle, qui s'étala face contre terre. C'est avec une volonté extraordinaire, que Peggy se retint de se lever et se mettre son poing dans la face de cette vipère. Peggy se força à se calmer en respirant de grande bouffée d'air. Le pire, c'était que Ryan et ses amis se moquaient de lui. Et le ton qu'elle employé...**Sale garce, sadique et sans coeur!** Peggy se mordait les lèvres pour que sa colère n'éclate pas contre Meya. Mais cette fichu colère se dissipa au moment même où Danny releva la tête. Son visage était couvert d'énormes et dégoutantes furoncles. **Oh mon Dieu, c'est quoi cette horreur!** Pensa-t-elle avec un élan de pitié pour le pauvre Pousfouffle. "...tu fais vraiment peur..." Dit Meya. Malgrés sa haine pour la Serpentard, et la pitié qu'elle ressentait pour Danny, elle ne put s'empêcher de penser que c'était vrai. Peggy chassa vite cette pensée, et alors qu'elle se levait et s'avançait vers sa table, elle entendit Wilson dire:

"...aura le droit à une récompense aprés ce lourd travail..." Peggy accéléra le pas, ses pensées se bousculants dans sa tête. Il était carrément impossible que James (F) est fait boire du Pousse Furoncle à Danny. Peggy en était sûre, c'était bien du Pousse Furoncle, elle l'avait vu dans le livre de potion. Mais pourquoi son James irait en faire? Non, c'était les Serpentard qui étaient derrière tout ça, et elle allait élucider le mystère, c'était certain. Complètement enragée par un tel comportement venant des verts et argents, elle s'assit à sa table. James venait de lui faire signe qu'il allait revenir, et elle se dit qu'au moins elle pourrait réfléchir à ce qui se passait. La clé de l'énigme était toute proche et toute simple elle le savait, mais elle n'arrivait pas à s'en saisir, c'était comme de la vappeur, elle était incesissable car il manquait quelques petites choses, pour que cette vapeur se conssolide. Mais quoi???

Peggy se repassa tous ce qui s'était passé, et toutes les paroles dans sa tête.
**..."Weel"..."Fender"..."sa chère et tendre", ça c'est moi, "offir le sien", mais de quoi le sien?? Qu'est-ce qu'il va m'offrir James???** Elle n'arrivait pas à comprendre. Le mot "verre" résonna soudain dans sa tête. **Les verres de Candy et de Sean étaient identiques. Le Pousse Furoncle se verse dans un liquide...Mais oui!!!** Peggy avait enfin compris. Les Serpentards avaient piégés son verre, et Fonfon l'avait bû sans savoir ce qu'il contenait. Ensuite, pour Candy, c'était Sean qui avait échangé son verre avec celui de la Poufsouffle. **Oh, non! C'est peut-être à cause de mon article!** Peggy ressentit du remords, et se sentit coupable de ce qui allait arriver à Candy si elle buvait ce verre. Il fallait qu'elle aille la prévenir, mais d'abord, elle devait tout expliquer à James. Elle ne voulait pas non plus qu'il se fache d'elle parce qu'elle n'arrêtait pas de s'en aller. Aprés tout, c'était pour la bonne cause.

Son cavalier apparus enfin, et Peggy lui sourit. Elle avait hâte de lui faire part de ses découvertes, et de tout lui expliquer. Elle était telement heureuse que les Serpentard ne l'aient pas, eu! Ils allaient bien rire en voyant leurs têtes déçut. Peggy se sentait flotter dans un nuage de fierté et de triomphe.
**Et une fois de plus Peggy Weel démasque les vipères, muahahaha!** Au fait, je ne vous ai pas parlé du défaut qu'avait la miss? Et bien notre pauvre Peggy parle trop vite. Et malgrés son esprit de déduction, et sa façon incroyable de remarquer chaque détail, il y a toujours quelque chose qui lui échappe, lorsqu'elle s'extase d'une découverte. En l'occurence elle avait oublié une phrase trés importante prononcé par Meya, et qui lui aurait vallut la victoire absolue. "Fender aussi". Et oui, ces deux mots étaient extrèmement important. Et si Peggy ne les avaient pas sous etimés et oubliés si facilement, elle n'aurait pris, le verre de James, et n'en aurait pas vidé une bonne gorgée dans sa bouche.

Ceci fait, Peggy se sentit soudain trés mal. Elle sentait dans son visage quelque chose bouilloner. Elle comprit immédiatement. Son esprit vif lui fit comprendre qu'elle venait de voire du Pousse Furoncle, mais que vu qu'elle n'avait avaler que la moitié du verre, il leur faudrait plus longtemps à couvrir complètement son visage. Mais quoi qu'elle fasse, dans une ou deux minutes au maximum son beau visage serait couvert de grosse furoncles dégoutante, et ne se verraient plus que ses yeux océans. La Gryffondor vit sur le visage de James une drôle d'expression. Ca avait commencé. Rapidement, la jeune fille se passa la main sur la visage et sentit deux furoncles, plus une bosse qui serait dans quelques secondes un troisième furoncle. Si elle ne sortait pas immédiatement, tout le monde la verrait couverte de gros boutons. Des larmes de rage lui montèrent aux yeux, et elle se précipita de sortir de la salle, sans dire un seul mot à James. Elle ne voulait pas qu'il la voille couverte d'affreux boutons. Elle bousculait les gens, se cachant le visage entre ses mains.

Lorsqu'elle fut sortie, elle écarta ses mains, et monta les escaliers quatre à quatre, sentant sur son visage des dizaines de furoncles, et ses larmes ruisselants sur ses joues. Jamais elle n'avait autant haïs les Serpentard. Elle ne savait pas s'il l'avait vu, mais elle s'estimait heureuse de ne s'être fait vu que les mains devant le visage. Enfin, évidemment, le temps qau'elle réagisse les personnes autour d'elle avaient sûrement vue les deux furoncles qu'elle avait sur le front et sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlle Stevens
Préfète & Serdaigle
Préfète & Serdaigle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 234
Age : 23
Emploi : Serdaigle de cinquième année ^^ !
Petite Dédicace : Je vous nem' tous =]
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Loùlette ^^ !
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Mar 3 Juin - 12:00

edit : [ FIN DE MAËLLE, VOIR COURS DE DIVINATION ]


Dernière édition par Maëlle Stevens le Sam 28 Juin - 7:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naeka.skyrock.com/
Eliza Macfeeld
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 280
Age : 28
Points gagnés/ Perdus : +25/-0
Emploi : jolie serpentarde de cinquième année
Petite Dédicace : VIVE SEPY
Date d'inscription : 03/06/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [+] Meya, James W [-] Weel; Horleed
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Ven 6 Juin - 8:29

Alors que pratiquement tous les élèves de l’école étaient en ce moment au bal de la rentré, Eliza, elle était encore dans son dortoir. La jeune fille comptait bien aller à ce bal dont tout le monde parlait. Mais le fautif de ce retard n’était autre qu’un de ses livres qui l’avait captivé, ainsi elle n’avait pas vu le temps passer et quand elle avait jeté un coup d’œil à sa montre la jeune brune s’était aperçut que la fête devait déjà battre son plein. Bien que la jeune serpentarde se savait en retard, se n’était pas pour cela qu’elle s’était pressée dans ses préparatifs. Oui, elle était en retard, et alors !! Le peuple de Lashlabask pouvait bien attendre, non !! Après tout elle en valait la peine. En effet Eliza Macfeeld, venait d’une famille de sang pure fortuné et toutes les grandes familles de sorciers connaissaient sa famille pour la simple et bonne raison qu’elle faisait partie des leurs. Et quand on est riche on a le droit de se faire désirer !!

Pour l’occasion la jeune fille s’était vêtue d’une robe de soirée verte légèrement décolletée. Eli avait également accroché à chacune de ses oreilles une petite émeraude en forme d’étoile, s’accordant parfaitement avec sa toilette et ses yeux. Elle avait agrémenté son corsage par un pendentif en argent représentant un serpent. Evidemment la robe était neuve, s’était tout de même le B.A ba des réceptions et Eliza n’était pas assez sotte pour ignorer une règle aussi basique. Puis une fois habiller, elle s’assit devant sa coiffeuse pour se maquiller: juste une touche de mascara, un peu de poudre argent sur ses paupières et une pointe de gloss rose. Le tout était d’en mettre juste ce qu’il fallait. Il ne s’agissait pas de ressembler à un pot de peinture, ce n’était pas digne de la classe naturelle des Macfeeld. A présent il ne restait plus qu’à la jeune fille à se coiffer et enfiler ses chaussures qu’elle avait posé près de son lit. Elle attrapa donc sa brosse tout en regardant son reflet dans le miroir. Ne quittant pas sa propre image qui lui faisait face, sa main guida machinalement sa brosse le long de ses cheveux bruns.



Tout en brossant son abondante chevelure, Eliza se remémorait son voyage dans le Lashlabask express. Presque comme à chaque nouvelle rentrée, la jeune sorcière était une des premières à monter dans le train. Elle pouvait ainsi choisir un compartiment vide à sa guise et le réserver pour ses amis de serpentard. Naturellement la seule personne qui avait le privilège de s’assoire à ses côtés était Meya Rayan, son amie de toujours. Voilà maintenant cinq ans que la jeune brune connaissait Meya. Les deux filles étaient de la même année et partageaient depuis leur arrivée en première année le même dortoir. Les deux jeunes serpentardes étaient devenues très vite inséparables. Eli qui savait faire preuve de jugement avait immédiatement vu que cette fille était une digne serpentarde et elle ne s’était pas trompée. Toutes deux portaient fièrement les couleurs de leur maison et vouaient la même haine aux bouffondors, plus particulièrement à Peggy Weel. Chaque soir était d’ailleurs consacré à persifler sur le compte de la pire représentante de ses bouffons totalement abrutis.
Pour revenir au train qui devait les emmener à l’école de sorcellerie, et plus exactement au compartiment dont avait prit possession Eliza. Et bien, un petit nouveau avait fait l’affront à la jeune fille de montrer le bout de son nez dans SON compartiment. Mais qu’est ce que ces mioches mal élevés croyaient ? Qu’elle allait lui chanter une perceuse, peut être !! Eli avait réagit immédiatement, ne laissant même pas au gamin le temps de souiller les banquettes par son détestable postérieur.


-Ce compartiment est prit, alors DEGAGE minus !!

Son ton était dur, non plus encore, féroce et ses yeux, aussi froid qu’un iceberg dans l’océan Antarctique. Cela avait été suffisant pour faire déguerpire ce morveux. Mais Eliza avait envie de s’amuser un peu, sa main saisit sa baguette reposant dans sa poche et elle lança un incendio juste au-dessus de la tête du jeune garçon. Celui ci se mit à courir de toutes ses forces à travers le train. Quant à elle la jeune verte et argent riait aux éclats à un tel point que quand Meya fit son apparition, son rire n’avait toujours pas cessé. Et évidemment quand son amie était entrée dans le compartiment, Eli n’avait pas manqué de lui raconter la sueur froide qu’elle avait donné au petit nouveau, ce qui avait agrémenté la première partie de leur voyage. Ensuite était venue, les habituels récits sur les vacances de chaque serpy présent dans le compartiment. Puis le train était arrivé à destination, tous les élèves étaient à présent dans leur second foyer. Eliza était toujours contente de rejoindre Lashlabask. Et quand elle sortie du train c’est un petit poufsouffle de seconde année qui en paya le prix. En effet la brunette avait effectué un croche pied à l’encontre du jeune garçon. Ce dernier avait dévalé la marche du wagon pour s’écraser lamentablement sur le sol. Et avant qu’il est eu le temps de comprendre ce qui lui était arrivé, Eliza était déjà loin entrain de s’esclaffer en compagnie de ses amis.




Ses longs cheveux bruns étaient à présent impeccables, pas une seule mèche rebelle ne venait troubler l’harmonie de son fin visage. Eliza était incontestablement magnifique, sa tenue la mettant remarquablement en valeur. Elle était belle et elle le savait, véritablement belle tout comme le Malin était diaboliquement séduisant. Et cette comparaison correspondait exactement à Eli, il ne fallait pas se fier à son doux visage, ce n’était qu’illusion. Pourtant, la jeune verte et argent n’avait pas de cavalier pour l’accompagner au bal. Mais qu’à cela ne tienne !! Ce n’était pas les garçons qui l’admiraient qui manquaient. Cependant ce n’était pas la quantité qui comptait pour ses beaux yeux verts mais la qualité. La jeune brune visait haut très haut et quoi de plus normal puisqu’elle faisait partie d’une lignée parfaite. Evidemment les meilleurs prétendant se trouvait dans la maison de Salazar Serpentard. Mais faire partie de cette maison ne suffisait pas, elle méritait ce qu'il y avait de mieux. Un beau sang pure et bien sûr riche, car Eli n'était pas prête à renoncer à son confort, s'était hors de question. Ainsi si un bouffondor osait l’inviter à danser, Eli l’enverrait valser mais pas comme il le désirait, bien au contraire se serait une humiliation cuisante pour le fou qui aurait osé. D’ailleurs selon le jeun brune, il n’y avait que trois possibilités pour qu’un pareil imbécile tante une telle proposition: donc soit ce garçon était suicidaire, soit s’était un parie stupide entre copains pour prouver sa bravoure, ou dernière possibilité il était le représentant le plus stupide que le gente masculine est jamais porté.

Eliza était fin prête, il ne restait plus qu’à mettre ses talons aiguilles. La jeune fille se leva dans ce but mais cogna l’un de ses pieds nue dans un bruit fracassant contre l’une des portes de l’armoire restée ouverte. Elle en ressentit une vive douleur.


-SALETE DE PORTE.

Avait elle grogné en se déplaçant à cloche pied jusqu’à son lit. Les dortoirs étaient à cet instant déserts et c’est pour cette raison que Eli s’était laissée aller à cet élan de colère. Evidemment en bonne société la jeune fille savait se contrôler. Eliza frotta le pied endolori, la douleur commençait déjà à s’estomper. Elle put donc enfiler ses chaussures noires à talon aiguille qui étaient aussi neuves que sa robe. Cependant, Eliza savait très bien marcher avec ce genre de chaussures au pied. Elle n’était pas comme toutes ses pauvres petites filles stupides qui n’avaient jamais mit de talon de leur vie et qui s’étalaient de tout leur long au moindre pas. Non, Eli, elle avait de classe, un mot que ces gourdes ne comprendraient jamais. Cependant ce spectacle la faisait toujours rire, et naturellement la jeune serpentarde remuait le couteau dans la plaît, s’était tellement grisant. D’ailleurs l’année dernière, n’avait elle pas fait pleurer une serdaigle à ce sujet ?

Eliza était prête, affreusement en retard mais merveilleusement prête. La jeune fille quitta donc les cachots en direction du bal où elle rejoindrait Meya. Et en parlant de Meya, cette dernière devait sûrement se demander où elle était bien passée !

Et surprise, surprise !! Que vit la jeune fille quand elle eut atteint le hall ? Peggy Weel, sa pire ennemie, la bouffondore qui lui donnait littéralement envie de vomir. Mais cette fois il y avait une autre chose qui s’ajoutait à sa nausée récurrente. Weel essayait de dissimuler quelque chose derrière les paumes de ses mains. Et cette chose Eli la reconnut immédiatement pour l’avoir étudié dans l’une de ses années antérieures.


· * Tiens donc, cette demeurée de Weel aurait elle ingurgitée de la potion pousse furoncle*

L’occasion était trop belle !! Il fallait qu’elle la saisisse au vol. Son regard se fit mauvais et méprisant s’accordant avec le sarcasme de sa voix.

-Tu ose enfin nous montrer ton vrai visage Weel !! C’est sûr que se ne doit pas être facile à cacher ces HORREURS tous les matins sous le maquillage.

Puis la jeune verte et argent arrosa la bouffondor d’un rire méprisant avant de poursuive son chemin, oui, il ne fallait tout de même pas oublier le bal. Hum, cette vision la mettait de fort bonne humeur. C’était un vrai délice de torturer cette petite garce. La bouffondore avait sûrement du être piégé, mais par qui ? Si elle tenait le digne serpentard qui avait réalisé ce chef d’œuvre elle l’en féliciterait s’était certain. Mais à y réfléchir cela pouvait bien venir de ses amis, s’était bien leur genre. La jeune verte et argent regrettait tout de même un peu de ne pas avoir participé à cette humiliation. Enfin elle avait prit sa revanche dans le hall et avec un grand plaisir.

Après toutes ces aventures, Miss Macfeeld était enfin dans la salle de bal mais fallait elle encore qu’elle trouve Meya parmi cette foule d’élèves sans cervelle. Ses yeux verts balayèrent la salle à la recherche d’un visage familier, retrouver des personnes dignes de ce nom était une priorité. Eliza Macfeeld ne pouvait tout de même pas se mélanger avec n’importe quelle vermine. A sa grande satisfaction, la jeune brune repéra assez rapidement son amie. La jeune fille joua des coudes sans aucun ménagement pour rejoindre son but. Dans son sillage, une petite rouquine fut brutalement projetée, mais la fillette ne protesta pas. Cette gamine avait donc assez de plomb dans son petit cerveau pour savoir qu’il ne fallait pas se frotter à Eliza Macfeeld !! Eli poursuivit son chemin sans prêter la moindre attention à cette stupide fillette. Elle était désagréable, et alors !! Quand on est riche, on a le droit d’être désagréable !! C’est au pauvre de s’excuser, pas à elle, voyons. Et d’ailleurs s’ils étaient un peu moins sots, ils devraient savoir qu’il fallait la laisser passer ELLE.


Enfin, elle y était, loin de ces gueux, et près de ses amis. Eliza sourit amicalement à Meya, une des seules privilégiées qui avaient le droit à ce genre de démonstration. Si Eli était seule avec sa comparse, on aurait pu croire que s’était une fille tout ce qu’il y a de plus gentil et de plus doux. Mais s’était mal connaître la jeune serpentarde, car cette partie de sa personnalité était peu développée et ne ressortait que rarement.


-Meya, ma chère amie, tu es resplendissante ce soir !!!

Et s’était vrai, son amie devait sûrement faire le bonheur de son cavalier ce soir. Mais Eli n’avait pas oublié, le magnifique cadeau que lui avait offert ses yeux dans les couloirs. Il fallait qu’elle en est le cœur net. C’était Meya ? En tout cas c’était bien digne d’elle.

-J’ai vu Weel dans le hall. La bouffondore ne peut pas se plaindre, elle est la vedette de la soirée, la reine des furoncles !! Je suis sûre qu’elle aura son article en première page du journal de l’école.

Eli éclata de rire, elle était très satisfaite d’elle-même. Ces petites phrases cassantes, acides et si sarcastiques, Eli les affectionnait particulièrement. Elle ressentait une véritable jouissance à les prononcer. Et quand ces enchevêtrements de mots atteignaient Peggy Weel, s’était le sommome !! Elle détestait tellement cette bouffondore, cette gourdasse, elle ne pouvait déjà pas la sentir lors de sa première année passée au château. Et le temps n’avait rien arrangé, bien au contraire, et à présent le simple nom de Peggy lui donnait de l’urticaire. Comment des sorciers sein d’esprit avait il put choisir pareil prénom pour leur fille ? Car pour Eli, si on lui disait Peggy, elle s’imaginait un gros cochon rose, voilà à quoi ce détestable nom lui faisait penser.

De plus Meya Rayan était la rédactrice en chef du fameux journal de Lashlasbask, la jeune fille était donc sûre que les paroles qui étaient sorties de sa bouche ne tomberaient pas dans l’oreille d’un sourd. Oh non, l’esprit diabolique de son amie s’aurait les utiliser comme il se doit.

Ses rires s’étaient calmés, mais elle était certaine qu’elle allait s’amuser à cette soirée. Well dans le hall fuyant vers sa salle commune en était le présage. La jeune brune se pencha plus près de son amie serpentard pour lui murmurer à l’oreille.


-Tu y es pour quelque chose ?

Eli ne pouvait dissimuler son excitation. Humilier, traîner dans la boue, faire mordre la poussière, piétiner plus bas que terre ces soit disant courageux de bouffondor était son passe temps favori. Faire des mauvais coups, d’accord, mais avec un minimum de discrétion tout de même. Il fallait savoir se montrer intelligent et ruser pour surprendre son adversaire, c’était la clef de la réussite. Ce dont les bouffondors étaient incapables. Elle avait hâte que Meya lui donne des informations sur l’affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-rokn-roll-life.skyrock.com/
Wladimir Skeffington
Mangemort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/00
Emploi : Concierge de Lashlabask !
Petite Dédicace : Attention au Loup !!!
Date d'inscription : 29/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Amis : Les Mangemorts. Ennemis : Tous les autres ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Ven 6 Juin - 17:14

Dans les couloirs en cette fin d’après midi il n’y avait vraiment pas grand chose à faire. Tous les élèves avaient comme qui dirait disparu. A vrai dire s’était assez normal, vu que ce soir s’était le grand bal de rentrée. Tous ces idiots devaient être en train de se faire beau pour l’occasion. Wladimir n’avait vraiment pas envie d’y aller, le problème s’était que ce très cher directeur lui avait demandé de venir pour s’assurer du bon déroulement de la soirée. Mais qui dit soirée dit tenue de soirée … Et le jeune homme n’avait pas prévu de costume dans ses valises. Voilà une chose de plus qui l’énervait. Il avait deux choix possible : s’habiller comme il avait l’habitude de faire c’est à dire avec des habits noirs et assez abîmés, soit il allait faire un petit tour à Pré au Lard pour trouver quelque chose à mettre pour la soirée … Il opta pour la seconde solution quitte à aller au bal il fallait mieux donner une image positive sachant que la plupart des élèves ne l’avaient pas véritablement vu.

Donc il passa vers dix huit heures dans le bureau du directeur pour lui expliquer qu’il devait se rendre à Pré au Lard pour se trouver un costume. Mr Hudson Carter accepta sans hésitation. A dix huit heures et quart Wlad arriva dans les rue du petit village, il n’y avait pas grand monde. Il en profita pour passer à la Tête du Sanglier pour dire bonjour au patron et surtout pour boire un petit Whisky Pur Feu. Après cette petite halte bien apaisante il se dirigea vers la boutique de vêtement. Il haïssait faire les boutiques mais là il n’avait pas vraiment le choix. Il ne voulait pas passer pour un concierge grincheux et gâteux comme presque tous ceux que l’école avait connu. Il devait sans doute être le plus jeune concierge de l’histoire de Lashlabask et il voulait marquer ce lieu. Il était là pour faire régner l’ordre mais surtout pour aider la Dame des Ténèbres. Dans la boutique il avait l’embarra du choix question costume. Il en essaya trois. Les trois lui allaient parfaitement bien mais il prit un costume passe partout comportant un pantalon noir et un veste noire. Puis il prit aussi une chemise rouge et une cravate noire. Voilà ça s’était fait.

Il était presque vingt heures quand le jeune homme reprit le chemin du château. Il était en retard, oui et alors. Il n’allait pas se taper toute une soirée à faire la police alors qu’il pourrait aller se reposer dans sa chambre. Une fois au château il jeta un coup d’œil à la salle de bal, il y avait déjà pas mal de monde mais il ne se précipita pas pour autant, si le directeur voulait que les élèves se comportent bien il n’avait qu’à gérer la surveillance en attendant l’arrivée du concierge. Arrivé dans sa chambre il posa ses achats sur son lit puis alla prendre une douche. Puis il s’habilla, se coiffa et attacha sa cravate. Il se regarda ensuite dans la glace, vêtu ainsi les élèves n’allaient pas le voir comme un stupide concierge. Ce soir il allait montrer à tous ces gamins qu’il ne fallait mieux pas l’emmerder. Il regarda sa petite horloge, il était vingt et une heure passée, il commençait à vraiment être en retard. Il sortit de sa chambre, alors qu’il descendait tranquillement les escaliers une jeune les grimpait extrêmement rapidement elle se couvrait le visage et semblait pleurer … Une mauvaise blague ? Sans doute … Wlad se souvenait de ses bals lorsqu’il était à Lashlabask, des dizaines de filles lui courait après il était vraiment très populaire, il était sûrement le Serpentard le plus populaire de son époque. Il était le terrifiant Préfet en Chef durant sa septième année et revenir à Lashlabask comme concierge allait lui rappeler cette époque.

Et voilà il était devant l’entrée de la salle de bal … A l’intérieur il y avait déjà une foule très importante d’élèves. **Pfff je vais passer un soirée pourrie, Lady Smethley n’est même pas là. Elle ne supporte pas ce genre d’endroit … Et voilà Wlad tu vas devoir faire ton sale boulot de concierge … Surveiller et sévir …** Enfin avec un physique aussi imposant que le sien peu d’élèves lui chercheraient des ennuis. A moins qu’ils soient vraiment stupide. Il mesurait près d’un mètre quatre vingt dix. Et une fois dans la foule il n’était pas difficile de le repérer, de nombreux élèves se retournèrent sur son passage … Il s’arrêta près de buffet et salua le directeur qui était à quelques mètres. Il l’avait déjà dans sa poche, cet idiot ne se doutait de rien … Il se servit un Whisky Pur Feu puis commença à observer les élèves … La plupart dansaient comme des fous sur la piste. Et toute cette joie l’énervait il ne supportait pas voir les gens heureux pour lui le bonheur n’existait pas du moins depuis qu’il était un loup garou. Pour lui son quotidien se résumait à servir la Dame des Ténèbres. Mais un petit groupe de trois élèves attira son attention. Il y avait un blond, une belle jeune fille et un autre garçon en costard blanc. Et apparemment il n’était pas là pour profiter de la fête mais pour plutôt faire la fête aux autres. Ah la belle époque, les Serpentard étaient encore et toujours le pire cauchemar des autres élèves et ça faisait plaisir à voir … Il les laissa tranquille, après tout il n’avait rien vu de concret et puis de toute façon il n’aurait rien fait pour les pénaliser …

Il continuait d’observer la salle lorsqu’une personne l’intrigua. C’était une jeune fille brune qui était assise seule et sembler attendre quelque chose. Wladimir se décida d’aller la voir et c’est alors qu’il cru reconnaître la jeune fille. Il l’avait déjà vu quelque part et il était sûr qu’elle appartenait à Serpentard. Il la fixa un long moment détournant les yeux lorsqu’elle regardait dans sa direction … Ce regard … Mais bien évidemment … C’était la fille de la famille Berkeley. Il avait rencontrer ses parents plusieurs fois. Il se décida donc d’aller à sa rencontre et de lui rappeler qui il était … Il s’approcha d’elle puis lorsqu’il fut assez près il lui dit :


« Dites moi ne seriez vous pas la jeune fille de cette noble famille que sont les Berkeley ? »

Il s’inclina légèrement puis se présenta :

« Skeffington Wladimir, nouveau concierge de Lashlabask et vieille connaissance de vos chers parents … »

Il était content de voir une jeune fille d’une si noble ligné de Sang Pur. Cette famille était l’une des grandes familles qui rejoignaient la maison de Salazar Serpentard. Et avoir la descendante d’une telle famille dans l’école ne représentait qu’une chose : un très gros avantage pour ses plans … Il engagea alors la conversation :

« Que fais une aussi belle jeune fille que vous seule à une si belle soirée ? Vous n’avez pas de cavalier ? Si j’avais eu dix ans de moins je vous aurez volontiers invité à danser … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Berkeley
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 453
Age : 24
Points gagnés/ Perdus : [+] 0 [-] 0
Emploi : Elève de 6ème année.
Date d'inscription : 26/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Wilson
Message Personnel:
Humeur actuelle:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Sam 7 Juin - 4:56

Si il y avait eu beaucoup moins de monde, Heather ne se serait pas gênée pour faire regretter à Sean ses paroles. Comment avait-il osé la provoquer ? Etait-il assez stupide pour croire qu'elle laisserait passer une telle chose ? Si c'était le cas, il était bien plus idiot qu'elle ne l'avait imaginée. Elle lui accordait un minimum de respect - comme à tous les Serpentards d'une lignée de sang pur - mais elle n'acceptait pas pour autant qu'on fasse des réflexions pareilles en sa présence. Certes, peut être n'avait-il pas cherché le moins du monde à la provoquer, mais Heather s'en moquait pas mal. Elle l'avait pris de cette façon, et il allait le regretter ! Mais pour le moment, ce n'était pas vraiment dans ses priorités. Elle devait d'urgence trouver une solution à son problème de cavalier. *Qu'est-ce que je peux être idiote moi aussi parfois ! Comme si j'avais besoin de mentir à James ! Ou plutôt, comme si j'avais besoin de James ! Il y a tellement d'imbéciles qui auraient voulu venir à ce bal avec moi ... * songea la jeune fille. Mais c'est bien ça le problème. Tous les élèves de Poudlard étaient aux yeux d'Heather des imbéciles, excepté James et d'autres rares exceptions. Et une Berkeley, ça ne traîne pas avec des abrutis n'ayant pas un sang des plus purs et ne sachant pas se faire respecter. Quand on vient d'une famille telle que la sienne, on mérite la perfection, et jusqu'à aujourd'hui, James ETAIT la perfection. Sauf que désormais, une ombre avait noirci ce parfait tableau. *Inviter Kristina au bal ? Qu'est-ce qui lui est passé par la tête ? Comment a-t-il pu me faire une chose pareille ? * se répéta Heather pour la énième fois depuis qu'elle avait lu ce stupide article dans la Gazette. En songeant au journal, elle chercha Weel des yeux. Celle là, elle ne perdait rien pour attendre. Heather avait bien l'intention de lui faire regretter ce qu'elle avait fait. Quoi donc ? Vous êtes stupides ou vous le faîtes exprès ? Vous avez déjà oublié que c'est cette imbécile de Gryffondor qui a écrit cet horrible article ? Bon laissez tomber, vous ne valez pas grand chose niveau intelligence. Enfin bref, on s'en tape de savoir que vous n'avez pas plus de neurones qu'un troll, intéressons nous plutôt à ce qui se passait autour de la Serpentard.

Perdue dans ses réflexions, elle avait à peine remarqué que ses « camarades » s'étaient éloignés et avaient mis en place un plan diabolique, exactement comme les verts et argents les aimaient. Les yeux d'Heather croisèrent ceux de James tandis qu'elle suivait de loin le déroulement des opérations. Sereine et persuadée qu'elle trouverait une solution au petit problème qu'elle avait, elle lui lança un regard étrange, un regard qu'elle ne lui avait jamais adressé auparavant, un regard qui n'avait pas de signification précise, un regard qui était simplement déroutant. C'est lui qui détourna les yeux le premier et Heather resserra sa main sur sa baguette, toujours coincée entre les plis de sa robe. Tandis qu'elle s'apprêtait à offrir un joli sortilège à Peggy, assise en face de James à une table un peu plus loin, un cri immonde la fit changer d'avis. La Serpentard se tourna vers l'endroit d'où provenait le bruit, et là, elle aperçut Fonfon qui hurlait comme un dingue auprès de Candy. *Quel spectacle pathétique ! * songea Heather, qui croisant le regard de ses « camarades » compris tout de suite que cette scène n'était aucunement à l'initiative du Poufsouffle. La Serpentard suivit le déroulement des choses, jusqu'au moment où Peggy quitta la pièce en courant. *Et même si elle n'est pas de moi voici une partie de ma vengeance ma chère Weel. Attend toi au pire pour la suite ... * songea Heather un sourire mauvais aux lèvres. Alors qu'elle était très satisfaite de l'état de la Gryffondor, Heather croisa encore le regard de James. *Et merde ... encore ce problème de cavalier ! * pensa la jeune fille qui avait complètement oublier cela, trop intéressé par le plan de ses « camarades ». Heather balaya rapidement la salle du regard. Il fallait qu'elle trouve une solution, là, maintenant, tout de suite ! Il y avait urgence comme jamais il n'y avait eu, c'était une question d'honneur ! Une Berkeley qui ment ne se fait jamais prendre, surtout pas par un traître qui invite quelqu'un d'autre (xD).

Alors qu'intérieurement, elle commençait à paniquer, Heather sentit un regard insistant posé sur elle. La Serpentard croisa alors les yeux de Wladimir Sheffington, le nouveau concierge de l'école. Il détourna tout de suite la tête, et alors qu'elle s'attendait à le voir s'éloigner, il vint vers elle. La vert et argent avait entendu parler de lui par ses parents. Elle savait qu'il avait étudié à Serpentard, qu'il avait été préfet en chef et qu'évidemment, il était d'une famille de sang pur. *Enfin un concierge qui va savoir faire régner l'ordre, le vrai ! * songea Heather alors que Wladimir arrivait à sa hauteur. La jeune fille resta impassible tandis qu'il prenait la parole. Noble famille qu'est celle des Berkeley ? On pouvait dire qu'il était des plus douées dans le domaine des flatteries ! Le visage de la vert et argent se fit moins dure et elle lui adressa un mince sourire. Son interlocuteur enchaîna, se présentant et mentionnant ses parents. Heather se rappelait très bien de ce qu'ils avaient dit à son sujet : un homme de bonne famille, respectable et fréquentable. Aux paroles qui suivirent, Heather vit là l'occasion de la soirée. Après tout, il avait dans les vingt-cinq ans, elle dans les seize, ca ne faisait que dix ans de différence. Et puis, quel cavalier autre qu'un adulte que tout le monde craint méritait l'attente d'une Berkeley ? Un grand sourire s'afficha sur le visage de la Serpentard. *James va regretter d'avoir osé me faire une chose pareille ! * La jeune fille coinça sa baguette dans sa robe et se leva de sa chaise. Comme elle avait l'habitude de le faire lors des réceptions de ses parents, elle s'inclina légèrement. « En effet. Très heureuse de faire votre connaissance. » Elle se redressa, s'avança vers lui pour n'être plus qu'à quelques centimètres, leva légèrement la tête pour le regarder dans les yeux, et doucement, elle lui dit avec un sourire « Sans vouloir blesser mes camarades, aucun d'entre eux ne mérite ma compagnie lors d'une telle soirée. Mais vous ... c'est autre chose ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peggy Weel
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
||♥ Modo & Gryffondor ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 789
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +10/-10 zéro quoi^^
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Fender, Kaede [+] Kristina [--] Ryan
Message Personnel:
Humeur actuelle:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 8 Juin - 6:25

Weel, une famille qui avait un sang sûrement plus pûr que la motié des Serpentard, qui était connue pour avoir depuis toujours tenue tête aux larves, comme ils aimaient appeler les Serpentard. Depuis toujours et jusqu'à la fin de la famille Weel ça serait ainsi, et ça ne changerait jamais. Peggy n'avait pas cette fierté de faire partie des familles les plus populaires d'Angleterre, et encore moins d'avoir un Sang-Pur. Le sang, quelle banalité, qu'est-ce que ça pouvait être puéril! Regarder le sang! Les larves avaient vraiment un problème quelque part, et Peggy s'était promis que plus tard, elle crérait une section à St Mangouste pour les maladies dans ce genre. **J'ai un sang pur, je suis supèrieure, quelle bande de con!** Et ils se disaient intélligent, les pauvres, ils nageaient en pleins délire, et se mentaient à eux même. Peggy les haïssait, comme elle n'avait jamais rien haïs. Depuis qu'elle était née, elle connaissait les Serpentard, et elle avait appris à les détester, pas parce qu'ils étaient à Serpentard, non, elle elle était intélligente, mais pour ce qu'ils faisaient. Plus bête qu'eux, tu meurs! Peggy trouvait que leur niveau d'intelligence était équivalent à celui de Fonfon, et ce n'était pas peu dire. Parfois, la jeune Gryffondor ressentait de la pitié pour eux, à leur place, elle se serait sûrement sucidé! De toute façon c'est connue, ceux qui font du mal, c'est ceux qui ont eu une enfance difficile, et qui ont un problème quelque part. **Pauv' chou!** Peggy n'allait pas les plaindre. Mais que voulez-vous, personne n'a la chance d'être comme les Gryffondor, qui sont courageux, les Poufsouffle, qui sont loyaux, et les Serdaigle, qui sont travailleurs. Eux, c'était des malins, rien de bien joli et de bien rêvé. Tout le monde pouvait être malin, il fallait juste béniéficier d'un peu de jugeote. Par contre, être loyal, courageux, et travailleur, ce n'était pas donné à tout le monde. C'était comme ça, on n'y pouvait rien, les bonnes qualités étaient distribués à tous les enfants qui le méritaient, les autres prenaient les restes, c'est à dire la ruse, que tout le monde est capable de posseder.

Fuire. Un mot tant aimé et appliqué avec honneur chez les vers de terres, et inconnu pour les Gryffondor, du moins, pour Peggy. Si vous lui demandaient ce que veut dire le mot "fuire", elle vous répondra que c'est un truc de Serpentard. Elle ne fuiait jamais! Vous me direz alors, pourquoi sort-elle du bal en courrant? Je vous répondrais d'aller chercher une seule fille capable de rester dans une soirée avec des furoncles sur le visage, je peux vous assurer que même l'homologue féminin de Fonfon ne le ferrait pas. On avait beau être courageux, là, c'était le sommum. Surtout que la pauvre Gryffondor n'avait aucune idée de comment enlever ses horribles boutons. L'infirmerie? Impossible, le nouvel infirmier n'était toujours pas arrivé. Que faire alors? La jeune fille n'en avait aucune idée.

"Tu ose enfin nous montrer ton vrai visage Weel !! C’est sûr que se ne doit pas être facile à cacher ces HORREURS tous les matins sous le maquillage."

Eliza Macfeeld, cinquième année Serpentard, fille qui avait l'honneur d'être l'ennemie numéro un de la Gryffondor. Qu'est-ce que Peggy l'aimait cette fille, c'était inexplicable. Peggy n'arrivait jamais à imaginer sa vie à Lashlabask sans cette larve. C'était inimaginable. Qu'est-ce qu'elle s'ennuirait sans elle, c'était incontestable. Je ne vous ai jamais parlé du loisir préféré de la jeune fille? Et bien c'est simple. Ca s'appelle la chasse au vers de terre. Son jeu favoris. Elle avait beau grandir, elle ne s'en séparait jamais. C'est un jeu super, je vous conseil de l'essayer. L'une des choses qui fait le plus plaisir à Peggy c'est de voir les larves s'enerver et tout casser, il ressemble à des animaux, des singes, enfin, pardon pour les singes, c'est les insulter. Il est évident qu'un singe est dix fois plus civilisé qu'un pauvre Serpentard. Vous me direz, mais qu'en ait-il de Meya Ryan que Peggy détestait tant? Oh c'est simple. Pour Peggy, Ryan n'était autre que le toutou de Macfeeld. Ou peut-être que c'était le contraire. De toute façon ça n'avait pas d'importance, elles étaient toutes les deux bêtes comme leur pieds, et encore une fois je suis gentille. Elles affichaient leur sourire sadique qui n'avait pas plus d'effet pour Peggy que de voir un clown faire une grimace. Enfin, évidemment, un clown c'est plus beau que ces deux larves. Oh, il y avait aussi Berk, alias Berkeley. Mais elle c'était autre chose. Peggy avait plus à coeur Macfeeld et Ryan qui étaient de la même année qu'elle. Mais revenons-en à la réplique sarcastique de la larve que Peggy "aimait" le plus. Peggy n'y répondit pas pour trois raisons. Premièrement, elle n'offrirait en aucun cas le plaisir à vermine de voir son visage couvert d'une blague idiote digne d'un première année, et encore, ceux-ci étaient bien plus mûres. Deuxièmement, la réplique était complètement déplacé. Peggy n'était pas du genre à se bourrer de maquillage. C'était connu. Même pour les fêtes, c'était à peine si elle mettait une touche de gloss. Mais enfin, c'était tout d'une Macfeeld de dire des choses bêtes et fausses. Et troisièmement, Peggy était bien trop intélligente pour se rabaisser à une pauvre psycopathe. Tant pis pour elle, un jour, peut-être que Peggy ferait preuve de gentillesse et l'enmmenerait à St Mangouste, bien que ce devait être bien trop gentil.

La Gryffondor poursuivit sa route. Trop préssé d'enlever ses horreurs et de retourner au bal. Arrivée devant la Grosse Dame, elle dit le mot de passe d'un ton impatient.


-Mais enfin ma petite, enlève donc tes mains de devant ton visage, tes parents ne t'ont-ils pas appris la politesse? Demanda la grosse dame qui avait vraiment le don de la rendre folle.

-OH ET MERDE! OUVRE CETTE FICHU PORTE J'AI DONNE LE MOT DE PASSE!

Gronda Peggy en écartant ses mains pour plus de résultats. La Grosse Dame, dans une comédie réussit, eut un haut le coeur, et annonça:

"Dans ce cas"

Et le tableau pivota enfin. Peggy se précipita dans la salle commune qui heuresement était vide, et grimpa les marches qui menaient au dortoir. Vide aussi, Peggy se mit à tourner en rond, ne sachant quoi faire.**Et merde!!!** Peggy avait elevé ses mains de devant le visage et se les tordait nerveusement. Que faire? Peggy voulait retourner au bal, mais impossible avec un visage couvers de furoncle. La Gryffondor évitait sogneusement de se regarder dans la glace du dortoir. Elle devait trouver une solution, et vite! Elle avait beau réfléchir encore et encore, elle ne voyait pas comment se proccurer du pue de Bubobbulb.

Soudain, le déclic se fit. Elle se vit dans une pièce à l'odeur vanille assise avec un bloc note à la main, et sa plume de chroniqueuse. Devant elle, dans une robe des plus classes et des plus chères, sous un maquillage des plus parfait et dégageant une odeur des plus envoutante, se tenait la star de la beauté, la Miss Monde Sorcière, celle qui avait eu tous les diplomes en esthétique, la merveilleuse Miss Lovely. Arf, Peggy ne l'aimait pas du tout. Cette femme se prenait vraiment pour une déesse, et croyait que le monde l'idôlatrait. Ce qui pour certaine personne était assez vrai. Mais pourquoi se rapellait-elle de ce moment? Parce que si vous avez lu le premier numéro de la Gazette du sorcier, vous saurez que Peggy était allé l'interviewé pour le journal. Et à la fin de l'entrevue, Miss Lovely lui avait donné une boite contenant plusieurs échantillons. Peggy qui n'était pas vraiment du genre "barbie" avait refusé gentillement, mais la femme avait insisté en disant d'une voix mielleuse:
"Enfin, voyons, toutes les filles rêvent d'un tel honneur! Tu as une peau des plus douce et pûre, mais ça pourra toujours te servir", termina-t-elle, avec un clin d'oeil de femme qui connait. Peggy en repensant à ça, eu un sourire heureux. **Merlin benisse cette bonne femme! Allelouya!** Peggy se précipita sur sa valise et fouilla tout au fond. **Ah!!** Elle venait de trouver la fameuse boite. **J'espère qu'il y a son truc pour les boutons!** Se disait-elle, espérant de tout son coeur. La jeune fille ouvrit précipitament la boite et regarda un par un chaque échantillon, lorsqu'elle trouva le bon. Sur l'étiquette était écrit "Magic bubobbulb, deux minutes, et vous aurez le visage aussi pûre que la belle Lovely"**J'espère pas!** Certes elle voulait se débarraser de ses affreux boutons, mais pas au point de vouloir ressembler à cette bonne femme! Cette pub était vraiment nulle! Peggy fouilla un peu dans le sac et trouva le gant qui allait avec. Lentement, pour ne pas tout renverser, elle versa un peu de la crème et l'appliqua sur son visage. Avec une grimace de dégout, elle sentit sous ses doigts d'inombrable bosses. Lorsqu'elle fut sûre d'en avoir mit sur tout son visage elle referma le flacon, le mit dans sa poche, car elle n'avait pas oublié Candy et Mary, et enleva le gant qu'elle nettoya et mit aussi dans sa poche. Elle ferma ensuite la boite et la remit dans sa valise. **A la première sortie de Pré-au-Lard, je fonce offrir un bouquet à Lovely**. Elle se promis tout de même de faire attention à ce que personne ne la voye, elle tenait à son honneur.

Lorsque tout fut rangé sous son lit, Peggy respira un grand coup et croisant les doigts, elle se dirigea vers la vitre et se regarda. Son visage était aussi pûre qu'à son habitude, elle était ravissante. Elle se sourit, contente de retrouver son VRAI visage, et remit une touche de gloss sur ses lèvres. La solution miracle, elle était vraiment fière d'elle. Elle était belle, et aucun Serpentard n'y changerait rien, leur jalousie ne l'atteindait que brèvement, et ils allaient avoir une excellente surprise en la voyant arriver aussi belle qu'à son habitude. **J'ai hâte de voir la tête de ces garces** Passant ses mains dans ses cheveux, elle se regarda une dernière fois, et descendit les escaliers avec un sourire maléfique. Les Serpentard étaient tétue commes des mules. Ils ne comprendraient donc jamais qu'on ne se frottait pas à Peggy Weel sans se faire botter le derrière? La chasse aux larves avait commencé, Peggy allait s'éclater! Du pas léger de celui qui va avoir sa vengence, Peggy sortit de sa salle commune sans faire attention à la Grosse Dame qui se pleignait de ne pas pouvoir dormir tranquillement, et dévala les escaliers, en attendant le moment où elle verrait son James. **Et c'est partit mon kiki!**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meya Ryan
||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique ♥||||♥ Modo & Serpentard Magnifique Légèrement Diabolique  ♥||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 29
Points gagnés/ Perdus : 00/02
Emploi : Elève de Cinquième année à Serpentard ...
Petite Dédicace : Niark Niark Niark ...
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Eliza James Sean [+] Heather Kristina, Coleen [-] Weel, Fender ...
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Dim 8 Juin - 9:49

Les Serpentard devaient réussir il n’y avait aucune autre solution. Les cours avaient commencé depuis peu de temps et l’année scolaire allait être longue sans parler des deux années qui lui restait à faire … Et là elle eut un déclic … Quand elle allait être en dernière année la plupart de ses amis allaient partir … Sean, James et Heather, ils quitteraient Lashlabask et elle serait seule … Seule ? Ryan ne serait jamais seule. Car elle avait avec elle en cinquième année une de ses meilleures amies. Une Serpentard aussi sadique et diabolique qu’elle. Une jeune fille qu’elle avait rencontrée dès sa première année à l’école. Elles partageaient leur compartiment dans le train à chaque rentrée et surtout le même dortoir. Elle s’appelait Eliza Macfeeld. Elles étaient devenues inséparables et faisaient les pires choses ensembles. Cependant ce soir elle n’était pas là encore et Meya ne s’en était même pas rendue compte à cause de l’excitation que lui avait procuré les plans de James. Mais où pouvait-elle bien être ? Louper une telle soirée n’était du genre d’Eliza. Elle ne savait même pas si cette dernière avait un cavalier. Mais bon depuis quelques temps Meya avait changer et n’allait plus trop vers les autres. Fort heureusement que James avait été là trois jours avant le bal pour lui remonter le moral. C’est ce genre de chose qui allait lui manquer quand James partirait du château, un vide s’installerait.

- Aprés la bourré, on se divertie un peu. Je pense qu'on aura le droit à une récompense aprés ce lourd travail, n'est-ce pas Sean?

James avait compris ce que voulait Meya. Elle voulait en finir avec cette petite blague. L se rapprochèrent donc de la bouteille de Jones. Meya voulait se défouler un peu. Une fois le bal terminé ils auraient sans doute une très grande satisfaction d’avoir fait ça. Mais pour le moment Meya était encore et toujours un peu énervée. Il fallait que ça réussisse. Laissant les garçon à leur conversation elle regarda en direction de sa chère et détestée chroniqueuse de Gryffondor. Et là elle vu un affreux furoncle pousser sur le front de Weel. Elle avait bu le verre de Fender. Les Serpentard allaient pouvoir fêter cette victoire. Mais ils le feraient encore plus lorsque les deux autres auraient bu à leur tour. Elle dit alors aux deux Serpentard :

« Je crois que la première victime vient d’être atteinte. Regardez Weel elle se cache le visage ».

En effet la Bouffondor se mit à courir en direction de la sortie. Meya sourit et se retourna vers Sean et James et son sourire se dessina encore plus sur son visage. Apparemment James allait s’occuper lui même de Jones. Il prit sa dernière fiole qui serra dans sa main. Ils étaient juste a côté du buffet la bouteille était toute proche. James proposa une bière au beurre à ses deux camarades Meya et Sean puis dit en leur direction :


- Tient, vous n'avez qu'à aller danser si vous voulez. Aprés tout, vous avez bien merité de vous amuser.

James leur avoua qui allait s’occuper seul de Mary Jones. Mais Meya l’aurait bien aidé. Mais bon elle voulait profiter un peu de sa soirée. Elle voulait danser un peu avec Sean encore fallait-il que celui ci le veuille bien. Elle le regarda en affichant toujours un beau sourire. Elle attendait qu’il invite sur la piste. D’un coup elle sentit la pression redescendre, elle allait pouvoir se détendre un peu. C’est alors qu’elle entendit derrière elle :

- Meya, ma chère amie, tu es resplendissante ce soir !!!

C’était Eliza. Elle arrivait enfin. Et Meya était heureuse de la voir. Tous ses amis étaient enfin là. Et ce la comptait beaucoup pour elle. Puis Eliza lui expliqua qu’elle avait croisée Weel dans le hall, elle éclata de rire. La reine des furoncles. Eliza avait toujours de bonnes idées, et Meya y repenserait quand elle écrirait son article du bal pour la Gazette. Puis elle ajouta :

- Tu y es pour quelque chose ?

Meya lui sourit et lui fit un signe positif d’un signe de tête. Et lui expliqua ce qu’il venait de se passer :

« James avait préparé une potion de pousse furoncles et nous en avons fait goûté à Weel. Et sans doute à de McCoyle. Et bientôt Mary Jones … »

Mais avec l’arrivé de sa camarade de cinquième année elle ne faisait plus attention à son cavalier qui était resté à côté d’elle. Elle le présenta alors à Eliza qui devait le connaître évidemment :

« Au fait je te présente mon cavalier Sean Erway. Sean voici Eliza Macfeeld. Vous avez déjà du vous croiser je pense. Et toi dis moi où est ton cavalier, ne me dis pas que tu n’en as pas ? »

C’était étrange de la voir venir au bal seule. Car c’était une jeune fille très belle. Et ce soir elle l’était encore plus. Sa robe était magnifique. Et Meya en était sur, elle allait bientôt se faire aborder par plusieurs garçons. Elle ne pouvait pas ne pas se faire inviter à danser. C’était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loù Smith
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 24
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: Mawëlle ^^
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   Lun 9 Juin - 13:04

Un bal c'est naze. Fin nan, c'est pas naze c'est chiant. Baah quand on a pas de cavalier aussi...

5 heures du mat, Loù qui pionce, 6 heures, Loù qu'a vraiment envie d'aller dans cette pièce qu'on appelle "chiottes", 7 heures du mat', Loù qui s'reveille...Pas trop tôt la vieille !
Bon, Loù c'était enfin réveillée et posa les pieds parterre...Ouais bah ses pieds en fait, elle les reposa sur son lit et se rendormie ! C'est sur passé oute la soirée à lire, à faire des échecs et à boire de la bière...

8 heures, Loù doit se réveiller ! Elle se leva et alla dans la salle de bains de la chambre, elle comtempla son visage pas démaquillé et se lança un coup d'eau sur la tronche. Puis, elle s'avança vers le centre de la pièce et commença ses exercices du mat quoi, histoire de se mettre dans l'bain, mais en fait ça servait à rien...
Elle ouvrit sa commode et donc là j'vais pas vous raconter, en général quand on ouvre une commode c'est pas pour cracher dedans !
Elle enfila son uniforme, pris son sac, enfila ses chaussures et partit en direction des cours du matin...

Le midi elle mangea en vitesse, Maëlle était à la table des Serdaigles, à qui Loù lançait des haricots verts...
Les cours de l'après-midi se déroulèrent plus tranquilement, juste affalée sur sa table, l'encre plein la joue... Donc en revenant Loù avait appris ses sortilèges par coeur !

Elle passa devant les sabliers et examina le sien, mouais pas top ! il fallait arriver en avance la prochaine fois.

La Poufsouffle sursauta, elle venait de se souvenir que le bal avait lieu aujourd'hui, elle esquissa un sourire en coin de bouche et sprinta jusqu'à sa chambre.

Réouvrit l'armoire et sortit une robe de soirée.
La robe était rouge, rouge/rose par là, un décoltée pas trop plongeant, puis un colier noir avec des fleurs, bien sûr Loù ressortit ses chaussures à talons haut et à aiguille, et s'arrangea les cheveux pour parraître moins "fofolle". Ses cheveux était relevés en chignon, avec deux baguettes piquées dedans (en gros pour faire bien con quoi XD).

Bah Loù sortie de sa chambre et se dirigea vers la salle de bal. Soufflant un coup, elle se pencha vers l'entrée et regarda tout le monde qu'il y avait. Des Serpentards rigolaient d'une blague pas sympa qu'ils avaient fait à une Gryffondor...Mouaiis, Loù descendit les marches et croisa les bras, attendant quelqu'un ou quelque chose...Un cavalier qui par miracle ne trouverait pas la robe de Loù ridicule ou ses cheveux mals coiffés ou sont maquilage horrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de la rentrée |[Ouvert]|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de la rentrée |[Ouvert]|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» A coeur ouvert => Pierrick !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lashlabask :: [*~~A poudlard~~*] :: Rez de Chaussé :: Salle des bals-
Sauter vers: