Lashlabask

Lashlabask, un forum rpg sur le monde magique d'Harry Potter!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours de Div...non de Magie noire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Matthew Bréige
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: il a toujours su s'attirer de la complaisance à son égard, donc pas vraiment d'ennemi et quelque bon lien d'amitié.
Message Personnel:
Humeur actuelle:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Cours de Div...non de Magie noire !   Sam 28 Juin - 17:16

Les réactions étaient soit incrédules, soit hostile. Les pauvres fou, comment ne pouvaient-ils pas voir, entendre, que c’était le message du messie des ténèbres ? Le mal à de si nombreuses fois était aux bords de la victoire final, si le bien a toujours gagné, c’était aux prix de nombreuses pertes. Et surtout de la vanité du chef et de l’incompétence de ses suivants en étant les instigateur de la défaite des ténèbres. Voldemort en était le meilleur exemple, s’il ne s’était pas laisser prendre par son orgueil, il aurait gagné définitivement. Et à sa mort, les forces du bien étaient exténuées, mais aucun n’a été capable de profiter de leur état de faiblesse. Il ne fallait plus que cela se reproduise, il serait dans l’ombre, brisant tout organisation de rébellion dans l’œuf. Il serait le judas qui trahira le futur messie de la lumière, pour que toujours les forces du mal triomphe. Oui, il considère que la magie noire et la magie des puissants, Salazar Serpentard en est le plus grand exemple, n’est pas le plus puissant sorcier qui ait existé ? Certain rétorqueraient que c’était Dumbledore, mais que pouvait il vraiment ? Sa célébrité ne venait que du fait qu’il avait battu en duel le sorcier alors considéré comme le plus puisant de tout les temps, affaiblie, ce qui lui permit de gagner. De toute façon, Ghita semblait d’une bien autre trempe que les figures des légendes d’antan. Il fut tiré de ses réflexions par la distribution de verre pour chacun et de l’étrange potion qu’elle contenait. La couleur était horrible, son odeur n’était guère reluisante et le goût l’est sûrement encore moins. Il attendit, comme les autres d’ailleurs. Mais la prof perdant patience, elle obligea Ayten à le boire. Celle-ci disparut dans un petit bruit, ressemblant à une bulle qui éclate. Deux autres filles suivirent son exemple et disparurent dans un même bruit. Mais tout le monde ne suivait pas les ordres :

« Vous croyez que vous pouvez agir comme ça avec nous ? Vous savez quoi vous êtes complètement folle !!! D’ailleurs je pense que quand Mr Hudson-Carter l’apprendra vous serez envoyé à Askaban !!! »


Sacrilège ! Une serpentarde osait se rebeller devant elle !!! Plus que quiconque, les serpentards devraient approuver ses actions. N’ont ils pas tous une propension au mal et à la magie noir ?!?

« Je boirais le contenu de ce foutu verre quand vous m’aurez dit ce que vous comptez faire de nous !!! »


Mordre vit avec horreur, bien qu’il le cachait, que toute la classe la soutenait, soit en se mettant derrière elle, soit par les regards d’assentiment. Il y avait avoir une rébellion !!! Comment y mettre fin avant que cela ne devienne trop tard ?!? Il n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir avant que Maëlle, une serdaigle, ne réagisse.


« Vous êtes folle ! Tarée ! Malade ! Retournez à Ste Mangouste ! Je ne resterais pas ici une minute de plus ! Et votre verre, ne comptez pas sur moi pour le boire. Vous avez sûrement un problème mental. Un endoloris, et puis ensuite la disparition de trois élèves après avoir bu … la chose dans le verre. Dans tout les cas, moi je sors, je ne reste pas avec une cinglée ! Croyez-moi, Carter sera au courant ! »


S’en était fini, après un tel coup d’éclat et de courage, il sentait que le carcan de peur commençait à se fissurer. Il faudrait faire quelque chose qui marque en la faveur du professeur de magie noire. Quand soudain, un flash lui parcoura l’esprit, est ce qu’il avait entendu quelque chose après le claquement de la porte ? Il mit un certain temps à se le remémorer, remonter dans sa mémoire le temps comme la touche retour pour rembobiner en image la cassette. Quand il revint au moment où l’élève passa la porte, après le terrible claquement de porte, rien. Il n’y avait plus aucun bruit qui avait suivi, pourtant, il y aurait dû avoir le bruit des pas descendant les marches. À moins que…mais bien sûr !!! Il comprenait ce qui se passait, le plop suivant les disparition des élèves ayant but et l’absence total de son provenant de l’escalier après la sortie en furie de la serdaigle. Il avait lu ça pendant les longues nuits à la bibliothèque, plus précisément dans les bouquins parlant des différents moyens de transport magique. Elles avaient était tous téléportées, où ? Il ne le savait absolument pas et en réalité, il s’en fichait éperdument. Si la sorcière voulait qu’ils soient tous, sans distinction, transportés. C’était sûrement pour parler loin de l’école et du directeur, pour discuter plus tranquillement des forces ténébreuses. Peut être même pour recruter des mangemorts dans leur rang, c’est ce qu’il rêverait. Mais avant de s’y jeter à pieds joints, il fallait qu’il prépare quelque chose au préalable.

-Matthew ? Tu es là ?

- Oui, je croyais qu’on ne devait pas du tout communiquer tant qu’elle était là ?

- Je sais, c’est moi-même qui l’avais dit. Mais j’ai quelque chose à te dire…

- Quoi ?!? Rien de grave j’espère.

- Si, grave de par leur importance…

- Tu me fais peur !

- Laisse moi parler à la fin ! Comment veux tu que je puisse te l’expliquer convenablement si tu me coupe à chaque fois ?!?

-Désolé je ne voulais pas…


Mordre poussa un grognement excédé qui montrait bien à quel point sa patience, déjà assez faible, avait atteint sa limite. Mordred se rappelait alors que l’autre défaut à son confrère était le fait qu’il était aussi bavard qu’une pie.

-Bon, où j’en était après que tu ne m’ais coupé.

-Tu en étais à…

-Stop ! Ah oui, j’avais un truc important à te dire. Il se passe quelque chose de très grave en ce moment. Ce professeur me semble être quelqu’un maîtrisant les forces du mal.


Il entendait le cri apeuré de Matthew, bien, il sera d’autant plus facile de lui faire ce qu’il voulait. Mattheuw était décidément quelqu’un de bien trop influençable, ce qui était tout à son avantage.

-Je pense avoir trouvé un moyen de la combattre.

- C’est quoi ?!?

-Se faire passer pour son allier et infiltrer ses plans.

-Se ne serait pas dangereux ?

-Bien sûr que c’est dangereux ! Mais tu ne voudrais pas protéger ta famille ?

-Ben oui !

-Tant mieux, on va se faire passer pour des méchants. Comme ce sera plus facile pour moi, je le ferais. Par contre, tu feras tout, mais absolument tout ce que je dirais. Compris ?

-Oui ! Mais comme quoi ?!?


Mordred poussa un soupir d’épuisement, il est facilement convaincu mais qu’est ce qu’il peut être lent d’esprit parfois !

-Par exemple, tu diras exactement toutes les paroles que je te dicterais, tu iras où je te demanderais, et cætera…

-Pas de problème !

-Bien, maintenant dort et ne te réveille pas avant que je te le dise.


Le silence qui suivit son ordre confirma que Matthew avait obéi. Reprenant pied à la réalité, il prit le verre dans sa main.

-s’il vous plaît

Tous les regards se tournèrent alors vers lui, il détestait vraiment quand tant d’attention était vissé sur ses fait et geste et encore plus, quand ils étaient suspendus à ses lèvres. Il n’avait en aucun les talents d’orateur, mais il essaya néanmoins de faire une assez forte impression. Il devait faire aussi attention à parler de la même voix que Matthew, sinon il briserait son secret et son plan serait éventé avant même de commencer.

-N’avez-vous rien remarqué d’étrange dans le fait qu’aucun son n’est provenu de l’escalier ? Alors que Maëlle est sortie en trombe de la classe ? N’aurait on dû pas entendre au moins quelque chose ?

Il fit alors une pause, voulant que ses mots imprègnent bien les esprits de tout le monde. Il ramena alors son verre vers lui.

-Pour ma part, je pense qui lui ait arrivait la même chose que les trois personnes qui ont bu leur verre. Donc, d’une certaine manière, on est tous obliger de suivre ce qu’elle a ordonné.

Lentement, il positionna le verre devant ses yeux.

-S’il peut paraître si terrible de boire cet étrange liquide, il ne sera pas dit qu’un gryffondor manquera de courage.

Il se leva lentement et il leva le verre en l’air comme pour saluer.

-À votre santé ! Et je vous dis à tout de suite, en enfer ou ailleurs…

Il le but d’une traite et posa d’un geste rapide, le verre sur la table pour montrer sa détermination. Il disparut aussi sec, laissant la classe dans un étonnement général.

Quant a lui, perdant l’équilibre, il se retrouva les quatre fers en l’air dans un immense champ, totalement désert. Il avait bien trouvé que c’était une portion de voyage.

-Mais où est ce qu’on peut bien être ?

Il chercha du regard pendant un moments où son les autres élèves. À son grand étonnement, Maëlle ne se trouvait nulle part. Mais pour l’instant, c’était le cadet de ses soucis.

HS: désolé du double post mais mon texte dépassé les limites de caractères XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Berkeley
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 453
Age : 24
Points gagnés/ Perdus : [+] 0 [-] 0
Emploi : Elève de 6ème année.
Date d'inscription : 26/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Wilson
Message Personnel:
Humeur actuelle:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Cours de Div...non de Magie noire !   Lun 30 Juin - 6:13

Heather quitta les cachots une vingtaine de minutes avant son premier cours, celui de divination. Beaucoup pouvait se demander pourquoi quelqu'un comme mademoiselle Berkeley avait choisi une telle option lors de sa troisième année d'étude à Lashlabask, mais aux yeux de la jeune fille, la réponse était évidente. Depuis des centaines d'années, les cours de divination étaient considérés comme inutile par la plupart des élèves, par beaucoup de parents, et même par certains enseignants, voir par le directeur de l'école à certaines époques. Tous les professeurs qui apprenaient cette matière - si on pouvait appeler ça ainsi - étaient légèrement cinglés et dans toute l'histoire de la Magie - depuis la création de la toute première école de sorcellerie - Heather ne se souvenait pas avoir entendu parler une seule fois d'un professeur de divination ayant un minimum d'autorité sur ses élèves. Ajoutons également que jamais, la Serpentard n'avait entendu parler d'un enseignant qui racontait autre chose que des balivernes. Parce qu'il faut bien le dire, aux yeux de l'adolescente, tous les présages qu'on pouvait lui faire n'étaient qu'un ramassis de mensonges, qui jamais n’aurait lieu, sortant tout droit de l’imagination débordante d'imbéciles prétendant être des professeurs. A ses yeux, il était essentiel de créer une section spéciale à Sainte Mangouste pour ce genre de cas, mais malheureusement, le ministère n'avait pas l'air de cet avis. La preuve : une nouvelle folle venait de débarquer à l'école. En effet, la veille, Heather avait remarqué l'apparition d'une affiche sur le tableau de sa salle commune, concernant l'arrivée d'un nouveau professeur de divination. Beaucoup d'élèves étaient curieux de savoir à quoi il ressemblait et comment se passeraient ses cours, mais la Serpentard s'en moquait royalement. Parce que - pour en revenir à ce que je vous disais au début - si Heather a choisit la divination en troisième année, c'est simplement car pour suivre cette matière - si j'ose dire que la vert et argent est du genre à suivre les cours de divination - il est inutile de faire preuve d'attention. En effet, lorsqu'on lui demande de lire dans une boule de cristal, de donner une signification à ses rêves ou encore de trouver une interprétation à ce qu'elle voit dans des feuilles de thé, il suffit qu'elle invente la première chose qui lui vient à l'esprit pour afficher un sourire sur le visage de son professeur. En bref, pour Heather, le cours de divination est l'occasion de réfléchir et d'observer. Surtout d'observer. De nature peu bavarde, froide et très distante, la jeune fille n'est pas du genre à profiter des cours pour discuter des derniers événements avec ses camarades. Elle préfère de loin analyser ce qui se passe, et de temps à autre, pouvoir être tranquille avec ses pensées. La divination est donc pour Heather une sorte de couverture, qui lui permet de prêter attention aux moindres détails et surtout de réfléchir tranquillement sans qu'on lui pose de questions - ce que d'ailleurs, personne n'oseraient faire, même dans une autre situation. Elle savait que de nombreuses personnes se demandaient pourquoi elle n'avait pas plutôt choisi l'arithmancie ou l'étude des runes - oublions tout de suite la possibilité qu'elle se rende au cours d'étude des moldus - mais son choix lui convenait parfaitement. Il lui permettait d'apprendre sur les autres sans même qu'elle ait besoin d'ouvrir la bouche : un luxe qu'elle pouvait se permettre seulement durant le cours de divination, et dont pour rien au monde, elle ne se serait privée.

Heather sortit des cachots et passa devant la grande salle. Aller manger ou ne pas y aller ? A vrai dire, elle n'avait pas très faim, et si elle ne voulait pas arriver trop en retard, il valait mieux qu'elle ne s'attarde pas. Certes, la jeune fille considérait qu'elle n'avait pas à se presser et que c'était au reste du monde de l'attendre pour continuer de tourner, mais quand il s'agissait des cours, elle en faisait un minimum pour ne pas se faire trop longtemps désirer. Finalement, l'adolescente décida de se rendre directement à la tour de divination, sans faire d'escale dans la grande salle. Heather entama la montée des marches menant au premier étage. Savoir qu'il lui restait six étages, sans compter les marches qui menaient au sommet de la tour avant de regagner sa salle de cours la mettait légèrement sur les nerfs. *Comme si cette stupide matière ne pouvait pas être enseigné dans les sous-sols ! * songea la jeune fille tandis qu'elle passait devant la bibliothèque. La jeune Berkeley rejeta en arrière ses longues boucles brunes, et elle poursuivit son chemin. Finalement, une dizaine de minutes plus tard, elle arriva en bas de l'échelle qui menait à la salle de classe. Certains élèves devaient déjà être là-haut, d'autres grimpaient sur les premiers barreaux tandis que les derniers patientaient, la plupart frétillant d'impatience de découvrir leur nouvel enseignant. De son côté, Heather observait ce qui se passait de l'autre côté de la vitre qui donnait sur le parc. Près de la cabane du garde-chasse avait lieu un cours de soin aux créatures magiques. La jeune fille se remémora sa rencontre avec le nouveau professeur. *Hâte de le voir en cours celui-là ... ça pourrait donner quelque chose ... d'intéressant * songea l'adolescente. Elle resta quelques minutes à observer ce qui se passait, de nombreux mètres plus bas, et finalement, alors qu'elle n'entendait plus aucun bruit autour d'elle, elle se retourna. Un pied venait de disparaître de la trappe qui donnait sur la salle de cours : le dernier élève était monté. Apparemment, il ne manquait plus qu'elle. Heather commença à monter le long de l'échelle, tranquillement, sans se presser. Elle poussa la porte et balaya la salle du regard. Il était difficile d'apercevoir clairement les choses à cause de l'obscurité qui régnait. Tous les rideaux étaient tirés, et la seule lumière provenait du tableau. Elle reconnut tout de même James, assis près de Meya au niveau du troisième rang. La jeune fille jeta un œil sur le nouveau professeur, mais caché dans un coin, elle ne vit même pas son visage. Elle sut cependant qu'il était différent des autres. Elle attendit quelques secondes, et alla s'asseoir dans un coin de la pièce, à la même place que d'habitude. Elle avait hâte de voir ses yeux s'habituer à l'obscurité car elle n'avait aucunement l'intention de perdre une miette de ce qui allait suivre. Et quelque chose lui disait que ça allait être passionnant ! Quoi donc ? Peut être l'inscription qui figurait sur le tableau noir « Cours de Magie Noire » ...

Le professeur regarda chaque élève un part un et l'inquiétude que ressentait la plupart d'entres eux parvenait jusqu'à Heather. Qu'est-ce que ce professeur pouvait-il bien avoir de si terrible pour qu'un silence de mort règne dans la salle de classe ? L'adolescente s'attendait à voir sa question rester sans réponse, comme la plupart de celles qu'elle se posait, mais lorsqu'elle croisa le regard de l'enseignant, elle comprit tout de suite. Elle respirait le mal. Son regard était glacial et donna froid dans le dos à la jeune fille. Habituellement, seul son père lui faisait cet effet : il fallait croire qu'il venait de trouver un adversaire digne de ce nom. La Serpentard ne détourna pourtant pas les yeux. *J'ai déjà croisé ce regard ... J'ai déjà vu cette femme ... * songea la jeune fille tandis qu'elle soutenait le regard de Lavroff. C'est finalement au bout de quelques secondes qu'Heather réalisa qu'en effet, elle l'avait déjà rencontrée. C'était vers la fin de l'été, lorsqu'elle se promenait dans le cimetière. Un soir, après qu'une fois encore, la jeune fille n'ait plus supporté la trop proche présence de ses parents. Elle se souvenait parfaitement de ce qui s'était passé, et un léger sourire s'afficha sur son visage. Elle savait plus ou moins à qui elle faisait face. Pas exactement, mais une chose était sûre, cette femme faisait partie des ténèbres. Il allait être inutile de faire de la résistance. La seule chose à faire, c'était la suivre, et faire fonctionner son cerveau pour trouver une solution. Heather se contenterait d'agir comme Lavroff l'entendait, du moins pour aujourd'hui. Vouloir faire preuve d'héroïsme serait complètement stupide. Et de toute façon, la Serpentard ne savait pas encore si elle était avec, ou contre les forces du mal, donc autant se laisser la possibilité de changer d'avis. C'est le professeur qui finit par poser son regard ailleurs que sur elle, et Heather s'en sentit presque soulagée. Elle savait parfaitement que cette femme était capable de tout, elle l'avait compris. Quand elle demanda de s'incliner devant elle, la gorge d'Heather se serra. Porter le nom de Berkeley et obéir à un tel ordre ? C'était impensable. Que dirait son père si il la voyait s'exécuter ? *Il ne dirait rien le pauvre puisque lui même est sous les ordres de Lady Smethley ... * songea la jeune fille, se souvenant de la lettre envoyée par sa mère quelques jours plus tôt. Mais elle se fichait bien de savoir ce que son père aurait fait, ou ce qu'il allait penser de ce qu'elle, elle allait faire. Heather observa ce qui se passait et vit les Serpentards s'exécuter. Aucun doute à avoir, elle les soumettait au sortilège de l'imperium pour qu'ils obéissent. Alors que faire ? Agir de son plein grès pour prouver son adhésion aux forces du mal - ce qui n'était pas le cas, du moins pas pour le moment - ou résister pour finalement, s'exécuter quand même ? L'adolescente se rappela de sa discussion avec James, dans la forêt. Si la situation entre eux deux n'étaient pas aussi tendue, elle aurait cherché une réponse dans son regard, mais là, elle n'osa même pas lever les yeux vers lui, fixant le tableau avec intensité, comme si elle pouvait y trouver une solution. Finalement, ce fut son tour. Heather hésita et finit par se lever. Plantant ses yeux dans ceux de Lavroff, elle s'inclina très légèrement tout en disant d'une voix froide « Heather Aurore Berkeley, Serpentard ! » Etait-ce le bon ou le mauvais choix ? Elle le saurait bientôt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Berkeley
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 453
Age : 24
Points gagnés/ Perdus : [+] 0 [-] 0
Emploi : Elève de 6ème année.
Date d'inscription : 26/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] James Wilson
Message Personnel:
Humeur actuelle:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Cours de Div...non de Magie noire !   Lun 30 Juin - 6:15

La jeune fille se rassit et observa les derniers élèves qui s'inclinaient. Quand ce fut le tour de Coleen, la jeune fille fit preuve d'insolence. *Quelle imbécile ! * songea Heather tandis que Lavroff soulevait la Serpentard du sol et l'envoya cogner contre le mur. La vert et argent était un peu sonné par ce qui venait de se passer, et à la grande surprise d'Heather, une Gryffondor se précipita vers elle pour l'aider à se relever. Une grimace de dégoût prit place sur le visage de la jeune Berkeley. *Quelle horreur ! Vaut mieux mourir que recevoir l'aide de ces minables ! * pensa-t-elle tout en détournant les yeux, ne préférant pas être spectatrice d'une telle honte pour un élève de la maison de Salazar Serpentard. La jolie brune rejeta ses longs cheveux bruns en arrière, et posa à nouveau les yeux sur le professeur. A quelques mètres d'Heather, Weel et Fender s'échangeait des commentaires à voix basse sur la situation. *C'est bien ce que je pensais ... ces Gryffondors sont complètement inconscient ! * A peine eut-elle formulée cette pensée que Lavroff utilisa l'un des sortilèges impardonnables sur les deux rouge et or. A l'origine uniquement destiné à Fender, il fallut que cette stupide Weel fasse preuve de bravoure et qu'elle s'interpose entre lui et la baguette de l'enseignante. Elle fut à peine touchée, mais Heather lu sur son visage qu'elle avait énormément souffert. Quand à Fender, il serait totalement inutile de faire remarquer à quel point son visage était déformé par la douleur. En d'autres circonstances, la Serpentard aurait jubilé de plaisir de les voir souffrir autant, mais là, la situation était moins drôle. Même si Heather doutait fortement que Lavroff lui lance un quelconque sortilège, elle savait que rien n'était sûr. Elle n'était pas plus en sécurité que les autres élèves présents dans cette salle. Cependant, si elle suivait son plan, elle ne risquait pas grand chose, contrairement aux idiots qui osaient s'opposer à leur professeur. Il ne fallait pas être bien intelligent pour comprendre qu'il valait mieux se taire et obéir face à une personne telle que leur nouvelle enseignante. Mais apparemment, les Gryffondors n'avaient pas l'air d'être doté de réflexion. D'abord Matthews. Puis Weel et Fender. Qui était le prochain abruti à s'opposer aux décisions de Lavroff ? Heather avait hâte de voir ça. Mais l'enseignante ne laissa pas le temps à un inconscient supplémentaire d'intervenir. Elle parla de la magie noire, annonçant que tous ceux qui se trouvaient dans le camp opposé seraient éliminés. Ses paroles semèrent le trouble parmi les élèves. Les réactions furent différentes. Des chuchotements reprirent, des yeux s'écarquillèrent, des bouches s'ouvrirent desquelles ne sortit aucun sont et il y eut encore bien d'autres réactions, qui paraissaient toutes plus stupides les unes que les autres à Heather. Elle, elle n'avait pas fait un geste, pas affiché la moindre expression. Son visage était toujours aussi impassible qu'auparavant. Elle se contentait d'attendre la suite … et elle ne tarda pas à venir.

Lavroff fit apparaître un grand bol contenant un liquide de couleur verdâtre d'un coup de baguette magique. Heather ne montra aucun signe de curiosité, même si soudainement, cet étrangement sentiment venait de l'envahir. Elle avait hâte de savoir ce que cachait cette potion à l'aspect plus que répugnant. Cependant, elle n'était pas du tout pressé de l'avaler, du moins si le liquide était destiné à être bu. Ne sait-on jamais, Lavroff pouvait en faire un tout autre usage. Mais bon, avouons que ce serait tout de même bizarre n'est-ce pas ? Oui, nous sommes d'accord. Enfin bref ... revenons en à cette potion. La plupart des élèves semblaient curieux de savoir quelle utilisation en ferait le professeur, et pour une fois, Heather ne dérogeait pas à cette règle. Elle ne montrait pourtant aucun signe d'impatience, pas comme un élève de Serdaigle à quelques pas d'elle qui frétillait d'impatience sur sa chaise. A croire que certains avaient hâte de mourir ! Après un court instant, chaque élève se retrouva avec un verre posé sur la table, juste en face de lui. Dedans, un tout petit fond du liquide verdâtre, voir une simple goutte. Heather se saisit de son verre et observa le liquide, intrigué. C'est alors que Lavroff leur ordonna de boire. Que se passerait-il si elle s'exécutait ? Ou alors, la meilleure question était peut être : que se passerait-il si elle ne buvait pas ? Autour de la Serpentard, personne ne faisait un geste. Aucun élève n'osait boire la potion, et apparemment, Lavroff perdait patience. Elle s'approcha d'Ayten, une élève de Serdaigle qu'Heather détestait tout particulièrement, et la força à boire son verre. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la bleu et bronze disparu. *Bon débarras ! * pensa Heather, un sourire mauvais au coin des lèvres. A quelques pas d'elle, Matthews, qui maintenait toujours Coleen bu son verre et disparu à son tour, en compagnie de la Serpentard qui avait fait de même. La jeune Berkeley se tourna vers le professeur. Boire ou ne pas boire ? Alors qu'elle était sur le point de se décider, Meya intervint. *Quelle idiote ! Un Gryffondor je veux bien, mais pas une Serpentard ! * songea Heather en poussant un soupir déçu, presque inaudible. Mais le pire n'avait pas encore eu lieu. Arya, une autre fille de son année, également chez les verts et argents se leva pour se placer juste derrière Meya. Et enfin, Eliza agit de la même manière, ouvrant la bouche pour demander des explications. Heather secoua légèrement la tête, désespérée devant l'attitude de ses camarades. N'avaient-elles pas compris la meilleure chose à faire, c'était obéir ? *Stupide réaction ... complètement stupide ... *

Heather leva les yeux au ciel. *Pitié, faîtes qu'il se taise et qu'il se contente d'obéir ... * demandait-elle silencieusement. Si il y avait bien une chose qui l'inquiétait, c'était voir James agir avec imprudence. Si il lui arrivait quelque chose, elle ne s'en remettrait pas. La jeune fille passa une main dans ses longues boucles brunes et attendit la réaction du professeur. Mais il fallut qu'encore une fois, un abruti intervienne. Cette fois-ci, c'était Stevens. Elle se leva brusquement et lança à Lavroff ce qu'elle pensait d'elle avant de se diriger vers la porte, agissant comme le professeur l'avait proposé à Matthews peut de temps auparavant. Mais à peine eut-elle touchée la porte qu'elle disparut à son tour. *Et encore une de moins ... à ce train là, la vermine aura quitté Poudlard très rapidement ! * songea Heather, un petit sourire satisfait aux lèvres. Elle quitta la porte des yeux et se tourna vers Lavroff, qui n'avait pas l'air enchanté par toute cette agitation. La jeune Berkeley décida qu'il était temps que quelqu'un face preuve d'un peu de bon sens. Elle porta son verre à ses lèvres, mais alors qu'elle s'apprêtait à boire, quelqu'un prit à nouveau la parole. *Non mais j'hallucine !? Ils sont tous totalement timbrés dans cette école ! * songea la jeune fille tandis qu'elle posait les yeux sur Bréige. Qu'est-ce qu'il allait leur sortir celui là ? Encore un petit rouge et or qui se croit plus malin que tout le monde et qui voulait montrer son courage ? Enfin ... dans la situation actuelle, Heather aurait plutôt appelé le courage des Gryffondor de l'inconscience ! Qu'est-ce qu'ils pouvaient être stupides ! Quoique, il fallait bien avouer qu'elle considérait également que sur ce coup là, Meya, Eliza et Arya étaient proches de l'idiotie des rouge et or. Mais contrairement à ce qu'elle crut, Bréige ne s'opposa pas à la demande de Lavroff, au contraire, il incita les autres élèves à s'éxécuter. Il but sa potion et disparu à son tour. Heather fronça légèrement les sourcils. Depuis quand les Gryffondors acceptaient-ils d'obéir aux forces du mal ? Un serpentard aurait agit de la sorte, elle aurait compris, mais un rouge et or ! La jeune fille regarda Lavroff un instant, et porta son verre à sa bouche. Elle bu le peu de liquide qu'il contenait, et après avoir ressentit une étrange sensation, elle se retrouva dans une plaine presque déserte. En effet, tous les autres élèves ayant bu la potion étaient présents. Heather posa son regard froid sur Bréige. Ce garçon était étrange. Désormais, elle n'était pas prête de le lâcher des yeux. En attendant, elle était curieuse de savoir ce qui était en train de se passer dans la salle de cours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson
Serpentard
Serpentard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : +0/-2
Emploi : Sixième année chez les Serpentard
Petite Dédicace : VIVE LES SERPY
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: [++] Heather Berkley, Meya Ryan [+] Sean Erway, Eliza Mcfeeld, Kristina Amélia Winter, Coleen McCain [-] Weel
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Cours de Div...non de Magie noire !   Mer 22 Oct - 12:59

Inutile de vous dire que jamais James n’aurait cru pouvoir participer un jour à un cours de Divination aussi mouvementé que celui-ci. Enfin, pouvait-on dire que c’était un cours de divination ? Non, James en était convaincu maintenant, ce cours n’avait rien avoir avec les feuilles de thé, les boules de cristal, et autres matériaux qui ne servaient à rien aux yeux de James. « Cours de magie noire » James ne lâchait pas ces mots des yeux. Etait-ce possible ? Ici, dans ce collège de Lashlabask ? James était sûr que si Hudson-Carter était au courant, il y aurait eu écrit Magie Noire sur leur emplois du temps et pas Divination. Personne n’était au courant de la véritable identité de cette soit disant professeur de Divination c’était évident. Mais qui était-elle d’abord ? « Ghita Lavroff » James n’avait jamais entendu parlé d’un Mangemort de ce nom. Peut-être était-elle une Mangemort d’un autre pays, ce qui expliquerait son nom. James n’aimait pas ne pas savoir. Il voulait toujours connaître l’identité de ceux à qui il avait à faire, surtout quand ils constituaient peut-être un danger. Ce qui était sûrement le cas. Car cette femme au regard noir lui donnait des frissons.

Les réactions étaient diverses, et l’inquiétude régnait dans la pièce. Pour James, ce n’était pas l’inquiétude qui l’occupait, mais plutôt la curiosité, l’envie de savoir. Pour lui, quand on ne connaît pas une chose, on ne peut pas s’en défendre, enfin, pas complètement. C’est pour cela, que malgré que les cours de Soins aux créatures magiques n’était pas son cours préféré, il y était des plus attentif, enregistrant tout ce qui était important à savoir, et ça lui était bien utile quand il avait à faire à une de ces créatures dans ces nombreuses escapades dans la forêt interdite. Il jura qu’en sortant de ce cours, il trouverait un moyen d’en savoir plus sur cette femme, en se faufilant dans la salle des professeurs par exemple.

James enrageait contre la professeur. Il s’était fait humilier ! Et devant tout le monde ! Lui, James descendant de l’illustre famille des Wilson, reconnu et respecté depuis son existence, c’était incliné devant une personne ! Si il ne ressentait pas toujours le reste de cette douleur qui lui avait tordu l’échine, il penserait avoir fait un cauchemar, un horrible cauchemar. Mais malheureusement, ce n’était qu’une dure vérité, et James n’était pas prêt d’oublier ça. Il reconnaissait la même humiliation, dans le regard des personnes qui comme lui avait refusée de se rabaisser devant cette femme. James pensait sans rien dire à haute voix. Par manque de courage pensez-vous ? Je vous signale que le courage, c’est une qualité de Gryffondor. Par contre, être malin et rusé, ça c’est tout d’un Serpentard. Donc James n’allait en aucun cas participer à ce cours autrement que le voulait la professeur. Car comme dit plus haut, James ne tenait jamais tête à une personne comme Lavroff sans en connaître long sur elle. C’était du sucide. Et James tenait à la vie ! Apparemment ce n’était pas le cas de tout le monde. Coleen fut la première à ce rebeller, et elle en reçut les conséquences assez brutalement, c’est le cas de le dire. James qui appréçiait le jeune Serpentard, fut désolé pour elle. Surtout qu’il ne supportait pas que l’on s’attaque à sa maison. Une Gryffondor que James connaissait vaguement comme étant l’une des coéquipière de Weel, en ce qui était d'étouffer les Serpentard, se leva pour lui venir en aide. *Pff encore à vouloir se montrer courageux ! Pauvre Coleen, je l’a plain, elle sera à jamais contaminé par les microbes de cette Bouffondor !* Arriva bientôt le tour de Fender et Weel. James n’allait pas ressentir de peine pour ce couple qu’il détestait tant. Mais il n’en fut pas heureux pour autant. Dans d’autres circonstance, il aurait rit de la souffrance des deux Gryffondor mais là, il savait bien que ça pouvait lui arriver à lui aussi. Et pour la première fois de sa vie il vit Weel pleurer. Ca par contre ça avait de quoi lui faire méchamment plaisir. Car malgré toutes les méchancetés que subissait cette imbécile de Bouffondor, James ne l’avait jamais vu pleurer. Alors c’était ça son point faible, Fender ! *Pathétique* James se retourna légèrement et regarda Heather. Et si il lui arrivait quelque chose à elle ? Nan, il ne laisserai personne lui faire de mal.

Il détourna les yeux de son amie, captivé par des verres que Lavroff distribuait. Une fois encore, sa curiosité fut piqué à vif, et il avait hâte de savoir à quoi allait servir cette liqueur. Car il fallait bien l’avouer, malgré son inquiétude de l’inconnu, James était assez enthousiaste à l’idée d’en connaître plus sur la magie noire, et les êtres des ténèbres. Au moins ça l’aiderait à faire son choix ! James sortit de ses pensés par la voix froide de Lavroff qui les ordonnés de boire la potion. James n’allait pas se précipiter à boire le contenu, qui ne donnait vraiment pas envie, par simple curiosité. Non, il voulait d’abord voir quel effet ça allait avoir sur les premiers qui le buvaient. Parce que ça vie a lui était bien plus importante que celle des autres, elle méritait des sacrifices, et de nombreuses personnes ne seraient pas de manque si elles disparaissaient par contre, la disparition de James Wilson serait une perte énorme et impossible à concevoir pour le monde. C’était ce à quoi pensait James en ce moment même.

James n’eut pas a attendre longtemps pour connaître l’effet du liquide, la professeur venait d’obliger une élève à boire la potion. Et cette élève était la *sale pot de colle de pigeonne*. Celle-ci disparut dans un petit « plop », suivit du silence étonné de la classe. *Ah enfin débarrassé d’elle, ça fera de l’air !* Des élèves commencèrent à boire la potion, et James fut étonné de voir Weel boire la potion sans vouloir montrer son courage à la classe en se rebellant. Une autre personne pris sa place, en s’exprimant ouvertement, et James reconnut la voix de la rebelle avec horreur. C’était Meya. *Et merde, pas toi Meya !* Et pour couronner le tout, Eliza s’y mettait aussi : « Meya a raison, nous voulons savoir ce qui se trouve dans nos verres !! Vous cherchez peut être à nous empoisonner, je n'ai AUCUNE confiance en vous !!! »

James pensait qu’Eliza se trompait sur toute la ligne. Une femme d’une puissance égale à celle de Lavroff car il fallait l’avouer, elle utilisé des sortilèges avec une facilité déconcertante, sans même remuer la baguette ! Alors si elle avait voulu les tuer, elle l’aurait déjà fait depuis belle lurette. Et puis, qu’elle intérêt aurait-elle de tuer des élèves de sixième année ? Rien. Par contre, les initier aux forces du mal, ça serait plus utile. James en était presque sûr, cette femme travaillait pour le compte de Smethley. Infiltrer le collège, et créer des camps, serait la meilleure façon de rassembler plus de Mangemorts. Ca théorie tenait bien, mais était-ce juste ? Peut-être était-ce une espionne du ministère ? Ou une folle qui voulait créer un véritable massacre dans Lashlabask. Car James en était convaincu, si tous ces élèves apprenaient la magie-noire, certaines personnes risquaient de s’en servir contre d’autres. James serait des premiers à mettre en œuvre ce qu’il aurait appris. Ca pourrait être la fin des Sang de Bourbes, qui n’avaient pas leurs places dans ce collège. C’était le rêve. Un sourire diabolique s’afficha sur le visage du Serpentard, alors qu’il pensait à une vie sans Sang de Bourbes.

James descendit de son nuage, alors qu’une autre personne s’exprimait. Une pauvre pigeonne qui ressemblait plus à une hystérique qu’à une fille qui se révolte. Elle insulta presque la professeur, puis décida de s’en aller. James fut surpris de voir que Lavroff ne faisait rien pour l’en empêcher. Mais il comprit bien vite : A peine la Serdaigle posa-t-elle les mains sur la poigné, qu’elle disparu dans un "plop" légèrement plus sonore que les autres. Le vert et argent fronça les sourcils, se demandant ce que cette femme avait bien pu réserver à ceux qui touchaient à cette poignée. En tout cas, quelque chose lui soufflait que la Pigeonne n’allait pas se retrouver au paradis ! Un murmure effrayé parcouru les élèves, après la disparition soudaine de Stevens. James lui était tout simplement intrigué, et rassuré à l’idée de ce dire que ce n’était pas un Serpentard qui avait servis de cobaye. Car c’était certain, personne n’oserait plus sortir, en tout cas, pas par cette porte. Le prochain à s’exprimer fut un Gryffondor. *Vas y montre nous comme tu es courageux p’tit Bouffondor !* Mais au fur et à mesure que Bréige parlait, l’étonnement de James augmentait, ne comprenant plus rien. James en resta bouche bée ! *Les rôles s’inversent ou quoi ? Peggy qui écoute les ordres d’une femme représentant les forces du mal, Meya et Eliza qui elles au contraire se rebellent alors que ce cours était sûrement à l’intérêt des Serpentard, et enfin ce Gryffondor qui argumente pour que les gens le suivent à boire cette potion inconnu qui fait disparaître on ne sait où ! Bientôt Heather tombera amoureuse d’un Gryffondor, et les Poufsouffle n’auront plus peur de la forêt interdite !* Et le plus étonnant, c’est que plusieurs des élèves réticents suivirent son exemple, et dans un brouhaha de petits "plop", les élèves disparaissaient peu à peu, et la salle se vidait de plus en plus.

James n’était pas pressé de partir, et surtout, il était inquiet pour Meya, et Eliza, qui risquaient de se faire assassiner par Lavroff. La réponse de la professeur se faisait attendre, mais James était sûr qu’elle serait plus forte que tout ce qu’elle avait fait. James en voulait à Meya de s’être rebellé, car elle mettait sa vie en danger, alors qu’elle savait que cela ne servait à rien. James regarda Heather dans les yeux : il n’était pas prêt a la laisser derrière lui. Mais à sa grande surprise, Heather prit le verre à sa bouche e l’avala d’un trait, avant de disparaître. *Non, c’est pas vrai !* Une peur s’insinua doucement mais sûrement en lui. *Où cette fichu potion les a tous emmené ? Où est Heather ??* La seule façon de le savoir, était de boire le contenu de son verre, il le savait. Mais il ne pouvait pas partir en laissant Meya derrière lui. Elle comptait pour lui, comme la petite sœur qu’il n’avait pas. Et elle était en danger ici, il en était convaincu. Et s’il était convaincu d’autre chose, c’était que Meya et Eliza partiraient ensemble où resteraient ensemble. Elles étaient inséparables. James se leva, et parla d’une voix forte :

-Bon assez rigolé, voyons où cette potion va nous emmener !

James se tourna vers les deux Serpentard, et leur dit d’un ton sérieux et légèrement sévère

-Meya, ça suffit, boit cette fichu potion et rejoint nous ! Toi aussi Eliza ! Tout le monde est partit, ça ne sert plus à rien de rester !

Les deux filles allaient répliqués, il le sentit et poursuivis :

-Si elle voulait nous tuer, elle ne se serait pas fatigué à préparer une potion ! Alors buvez ça vite !

James sentit qu’il les avaient convaincu. Du moins il l’espérait. Car lui même était convaincu que cette potion n’était pas destiné à les tuer. Mais il n’était pas certain que le lieu où il les emmenaient était sans danger.


Plus bas, de façon que seul Meya et Eliza puissent l’entendre :

-Meya je t’en pris ne reste pas plus longtemps boit cette potion, fait moi confiance, tu ne dois pas rester ici plus longtemps.

Il lui avait parlé en la regardant droit dans les yeux, lui faisant comprendre qu’il s’inquiétait pour elle. Ce jeu de petite rébellion avait assez duré, et James était certain qu’il n’avait aucune issu. James jeta un coup d’œil à Sean, lui faisant comprendre que lui aussi ferait bien de faire comme les autres. James s’aperçut que les derniers élèves, voyant qu’il n’y avait pas le choix, buvaient les uns après les autres le contenu du verre, certain affichant une mine sinistre, comme s’ils allaient assister à leur propre enterrement.

James n’attendit pas plus longtemps, et avec un dernier regard à Meya, il avala d’un trait le liquide dégoûtant, en entendant le fameux bruit de disparition. Il se retrouva dans un grand champ désert, qui ne l’était plus vraiment, après l’apparition d’une horde d’élèves débarquant de nul part. Plusieurs élèves souriaient heureux de ne pas être mort, ou tout simplement content de ne pas se trouver en enfer. D’autres semblaient perplexes, d’autres intrigués, et d’autres encore impatient de voir la suite des événement. James ne s’attarda pas à regarder les élèves, et chercha des yeux ce qui l’avait poussé à venir aussi rapidement. Il l’aperçut assez vite, avec sa belle silhouette et ses long cheveux ondulés. Il s’avança vers elle, et remarqua qu’elle regardait avec insistance Bréige.

-Oh non mon cauchemar va se réaliser, ne me dit pas que tu es tombé amoureuse de ce Gryffondor !

James avait employé un faux ton inquiet, et quand Heather se retourna pour lui faire face, il lui sourit, content de la voir.

-Alors, où on est d’après toi ?

Il se mit à regarder autour de lui, espérant voir apparaître bientôt Meya, et espérant qu’elle allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Div...non de Magie noire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Div...non de Magie noire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» _ Magie Noire [ Ombre ]
» Cours numéro 2 : la magie noire
» Shun McAlric (UMA/Magie Noire)
» Hécate déesse de la magie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lashlabask :: [*~~A poudlard~~*] :: Les tours :: Cours de divination-
Sauter vers: