Lashlabask

Lashlabask, un forum rpg sur le monde magique d'Harry Potter!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 |[ Candy McCoyle ]|

Aller en bas 
AuteurMessage
Candy McCoyle
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 860
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : Hυm...Je switche ! Questiσn sυivαnte ?
Emploi : Cαndσυille internαtiσnαle & Cαlαmαrde de 6è. αnnée
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: { ++ } Hαzel, Lizzie { + } Mαry { - } His nαme is Erwαy...Seαn Erwαy.
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: |[ Candy McCoyle ]|   Sam 9 Fév - 9:23

Prénom en HJ : Em'
Age en HJ : 15 diiiam's XD
Comment trouvez vous le design ? Simple mais vraiment beau.
Comment avez-vous connu le forum ? Pub sur plusieurs fo' ^_^
Les trois codes du réglement ? |~Validés~|
Nom de votre personnage : McCoyle
Prénom de votre personnage : Candy
Age de votre personnage : 16 ans
Son année : Sixième



Un panache de fumée s'envola d'une haute cheminée noirâtre pour atteindre d'autres cieux, accompagnée d'un long sifflet aigu qui prévenait le départ d'un train. La gare était déjà bien remplie - comme toutes les gares de Londres, mais celle-ci était bien différente des habituelles gares que vous pouvez utiliser. La locomotive était impressionnante, et il émanait quelque chose de magique du rouge et du noir qui constituait les couleurs de son visage.
Une jeune blondinette s'approcha de la bête, à la fois émerveillée et effrayée. Elle n'avait jamais pris le train, mais la pression qu'exerca sa mère sur la petite main de la fillette était inutile. Se dégageant d'un geste vif des mains de ses parents, elle réussit à se faufiler au milieu de la foule pour déguster enfin un moment de tranquilité. Elle s'arrêta tout près du train et y approcha le sourire qui était accroché à son visage.


- Candy ! Candy ! Espèce de chipie ! Oooh Candy !

La mère de Candy arriva vers sa fille en courant avec peine en compagnie de ses chaussures à talons dont le "clap clap" résonnait dans la gare bondée, et prit sa fille à bras ouvert avant de la caliner tout en soupirant. Quelle petite intrépide ! Ses cheveux blonds tirés en une queue de cheval, Madame McCoyle paraissait quand même désordonnée. Son sac à main de cuir pendant à bout de bras, et elle dut se résoudre à retirer ses chaussures en plein milieu de la foule car ses pieds faisait souffrir cette mère débordée.

- Tu ne t'éloignes plus maintenant ! Reste à côté de moi et ton père. Chéri ! Ta fille a plus d'importance que cette stupide locomotive, il me semble !

Monsieur McCoyle était un homme grand et mince, aux cheveux noirs et ébouriffés. Fasciné par la nouvelle technologie, son regard s'était accroché aux couleurs vives du train et sa femme fût obligée de lui marcher sur le pied - après s'être souvenue qu'elle n'avait plus de chaussures et que celles de son mari avait une consistance plus solide que son petit pied douloureux - qu'il tapota gentiment la frêle épaule de sa fille. Candy gratifia son père d'un sourire, et l'étreignit avec vivacité. Le train siffla de nouveau, et c'est une Madame McCoyle affolée qui serra sa fille dans ses bras, l'arrachant à ceux de son père. Les larmes aux yeux, les pieds déchaussés, le sac pendant et la veste de travers, elle essuya d'un revers de manche les larmes qui venaient couler sur son visage rouge. Même si cette chipie avait du la faire courir dans toute la gare 9 3/4 de Londres, Candy était sa Doudy d'amour, et le fait de la voir partir ainsi lui déchirait le coeur.

- Tu as tout ? Ta brosse à dent, ton doudou et ton py...pyjama ? demanda t-elle la voix secouée de tremblements.
- Maman ! Je n'ai plus de doudou depuis que j'ai quatre ans !
- Sept ans, Candy, rectifia son père avec un regard amusé.
- Et...Et tu n'as pas oublié le petit haut blanc que je t'ai acheté hier ? Tu le porteras pour penser à moi , hein ma Doudy ?
- Chérie, elle va bien se débrouiller !
- Mais...
- Maman ! C'est bon j'te dit !
- Chéri, ta fille...
- Va être en retard, c'est certain ! Cathleen, il temps qu'elle devienne autonome !

Et Monsieur McCoyle avait bien raison. Depuis une semaine, la petite famille avait vu son calme et sa sérénité se troubler. Cathleen était une femme inquiète et maman poule, alors que rien au monde ne pouvait faire plus plaisir à Candy de se retrouver seule dans un grand château. Les récits de sa soeur aînée l'avait faite saliver pendant tout l'été, et c'était le 1er Septembre qu'elle allait monter dans le train qui menait à la fameuse école de sorcellerie Poudlard.
Les rails grincèrent, le signal d'alarme était donné. Après quelques derniers baisers de sa mère, Candy se précipita dans la locomotive de ses rêves juste avant que la porte ne se referme. Elle se précipita à la fenêtre la plus proche à en perdre haleine, l'ouvrit d'un grand coup et son bras s'ajouta à tout les autres qui s'agitaient dans un dernier salut à leurs parents.


[ ... Quelques heures plus tard ... ]

- Un chocogrenouille ? Une patacitrouille ? Quelques fizwizbizs ? Ou encore les suprenants dragées de Bertie Crochue ?

Une femme rondelette avait fait irruption dans un des compartiments du Poudlard Express. Le sourire commercial mais affectif, elle était accompagnée d'un chariot que l'on aperçevait à peine sous des montagnes de friandises. Le paradis ! L'entrée de la vendeuse fut accompagnée de cris de joies, et quatres enfants se précipitèrent sur les bonbons et gâteaux divers. Un petit brun rondelé, une jeune fille mince et blanche aux cheveux noirs, une sympathique jeune fille brune...et une blondinette la bouche déjà toute chocolatée. Candy était une fan de chocolat, blanc, au lait, ou noir tout convenait à cette petite gourmande. Elle jeta un coup d'oeil à la fenêtre du train, et constata avec tristesse que la pluie battait les carreaux. Mais rien ne pouvait affecté la bonne humeur constante de Candy McCoyle.

- Je vais faire un tour ! s'exclama t-elle en saluant ses camarades d'un sourire joyeux.

La jeune fille soupira de bonheur, et rejeta sa chevelure blonde d'un geste de main désinvolte. Bientôt, ses pas fouleraient le sol glorieux de Poudlard...Bon d'accord, ce sera les chaussures trempées qui feront "pouiiiic pouiiiic" qui toucheront le froid carrelage de Poudlard, mais pour miss McCoyle, cela revenait au même. S'aventurant dans l'allée principale du train, la jeune fille révait déjà à ses prouesses et à ses amis. Elle avait toujours été impatiente et un brun rêveuse , enjouée et toujours joyeuse.

[ ... Un peu plus tard, à Poudlard... ]

Les pas de Candy McCoyle avait été suivis par une centaine d'autre petits pieds tout aussi ambitieux que les siens. La salle de répartition était vide, le festin avait touché quatres genres de bouche : les Gryffondors, les Poufssouffles, les Serdaigles et les Serpentards. Maintenant, elle faisait parti des leurs, et était étendue sur un des lits de Poudlards, bras et jambes étirés. Ses amis ronflaient bruyamment, mais pas Candy. Trop de pensées bouillonnaient dans sa tête, les images du festin, des professeurs, des quatres tables, du ciel étoilé, du Hall, de la Grande Salle, des tableaux animés, de la Grosse Dame rose, du gâteau au chocolat...Qu'elle avait hâte d'être demain ! Enfin, elle commencerait à apprendre la magie, à rigoler avec les autres, à courir dans les couloirs, à sourire aux beaux garçons qu'elle croiserait sur son passage, à lancer des blagues stupides mais peu importe car le blanc qui les suivaient faisaient toujours rire. Ah la magie, c'était fantastique, jusqu'au moment où elle faisait l'objet d'interro et de contraintes...Mais si cela devait faire parti des joies d'être à Poudlard...La jolie silhouette de Candy se faufila dans les couvertures de son lit à baldaquin et ses lourdes paupières se refermèrent sur ses yeux bleus qui pétillaient déjà...Demain sera un jour merveilleux...

[ Je ne sais pas si c'est assez ou pas, en tout cas le caractère de mon personnage sera plus précis lors de mes RP Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Choixpeau magique
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: |[ Candy McCoyle ]|   Sam 9 Fév - 9:51

Hmm...

Tu iras bien à ...

Poufsouffle !

[Belle fiche I love you N'oublies pas de réserver ton avatar dans le sujet convenable et tu pourras poster par la suite... Bon jeu ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy McCoyle
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
•|| Modo & Poufsouffle Angélique à Auréole Maléfique ||•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 860
Age : 25
Points gagnés/ Perdus : Hυm...Je switche ! Questiσn sυivαnte ?
Emploi : Cαndσυille internαtiσnαle & Cαlαmαrde de 6è. αnnée
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis: { ++ } Hαzel, Lizzie { + } Mαry { - } His nαme is Erwαy...Seαn Erwαy.
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: |[ Candy McCoyle ]|   Sam 9 Fév - 10:01

Je suis déçue mais c'est pas graaave on s'en fou XD
Après tout c'est le Choixpeau qui décide, et je comprend que vous ayez assez de Gryffondor ^^


J'y vais tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: |[ Candy McCoyle ]|   

Revenir en haut Aller en bas
 
|[ Candy McCoyle ]|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le royaume de candy
» "Eeh... Tu veux être mon ami ? Prend un candy~" - Murasakibara Atsushi
» Candy Fray - SP
» CANDY FACTORY - Si toi aussi tu aimes les bonbons au moins autant que les RPG
» Des crêpes et des bonbons ! [Candy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lashlabask :: [ *~~ Avant tout ~~*] :: La salle des répartitions :: Fiches des poufsouffles-
Sauter vers: