Lashlabask

Lashlabask, un forum rpg sur le monde magique d'Harry Potter!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 (Déja) perdue :) [Ayten (l)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noemy Bryan
• Admin angélique et Pouffy •
• Admin angélique et Pouffy •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis:
Message Personnel:
Humeur actuelle:
6/10  (6/10)

MessageSujet: (Déja) perdue :) [Ayten (l)]   Mer 20 Fév - 12:11

<< I look around me
But all I seem to see
Its people going nowhere
Expecting sympathy >>


Mais pourquoi diable une telle chanson moldue, braillée par une voix de crécelle résonnait elle dans tout le couloir désert du deuxième étage ? Désert ? Pas tant que ça. La plupart des élèves étaient en cours, assis bien sagement à leur place, écoutant leur professeur. A prés tout c’était pour cela qu’ils étaient venus à Lashlabask. Pour apprendre. Apprendre à se défendre bien que la guerre entre mangemorts et opposants soit finie depuis des années. Apprendre à maîtriser la magie, apprendre à vivre ensemble tout simplement. Apprendre les règles de la société. Ce qui inclut la ponctualité. Quel drôle d’expression pour cette jeune fille qui errait dans le corridor décoré de multiples tapisseries. Ses cheveux blonds trop clairs attachés en une queue de cheval haute, Noemy n’avait pourtant rien d’une âme en peine. A vrai dire c’était plutôt le genre de fille qui passe inaperçue bien qu’elle eut quelques amis, quelques amours et bien des histoires. Elle avait son lot de problèmes comme tout le monde, mais n’avait pas à s’en plaindre. Ses deux parents étaient encore vivants et en bonne santé, bien que divorcés, son frère avait quitté Lashlabask l’année dernière pour une année sabbatique, lui promettant qu’il referait la même chose pour elle dés sa majorité. Une famille tout à fait normale en somme. Une vie banale. A vrai dire mis à part ce petit dérangement de temps en temps qui pouvait parfois engendrer des situations gênantes, elle n’avait pas à se plaindre. Mais si tout allait bien, pourquoi donc cette jeune fille se trouvait elle ici alors qu’elle aurait dû être dans sa salle de classe depuis belle lurette ? C’était très simple. Un cours de sortilèges ? Très peu pour elle. Ce n’était pas parce qu’elle avait les ASPICs à la fin de l’année qu’elle travaillerais d’arrache pied cette année. Pourquoi le faire alors que depuis 6 ans de sa vie elle se débrouillait toujours pour gravir les marches des examens chaque fin de printemps sans passer des heures dans les livres ? Que ferait elle plus tard de toute façon ? La jeune Poufsouffle n’en avait strictement aucune idée. Et puis elle avait bien le temps d’y penser. Elle serait majeure cette année par Merlin ! Pourquoi vouloir déjà construire sa vie ? Elle était ici de toute manière, entre ses murs de pierres, ses tapisseries et ses armures. Le château allait lui manquer pour sûr mais ce qui l’attendait dehors devait être encore meilleur. Toujours est il que vous ne savez toujours pas pourquoi cette jeune délinquante est en train de sécher les cours. Mais voulez vous vraiment le savoir finalement ? Probablement si vous êtes encore là à lire les bêtises qu’écrit une pauvre fille pour s’occuper au lieu de réviser son bac blanc. Finalement la vie de la jeune fille vous intéresse plus que la mienne non ? Bref, toujours en chantonnant, Noemy repensait à la lettre qu’elle avait reçu ce matin. Cette lettre de Ethan qu’elle avait reçu à son réveil et à cause de qui elle n’était pas en cours à ce moment là.

<< It’s like we’re going through the emotions
Of the scripted destiny
Tell me where’s our inspiration
If life won’t wait
I guess it’s up to me >>


Après avoir manqué d’assommer le pauvre hibou qui était venu se poser prêt d’elle pour remettre cette lettre à sa destinataire la jeune fille lui avait arraché la lettre et l’avait jeté dehors sans ménagement sous le regard courroucé de la pauvre bête qui était partie vers la volière chercher de quoi manger après un tel voyage. Noemy qui ne s’était toujours pas remise de la nuit blanche qu’elle avait passé le lendemain de la rentrée avec ses amis qu’elle n’avait que peu vu pendant ces vacances d’été était tout de suite retombée dans les bras de Morphée pour n’en ressortir que deux heures plus tard… soit 10 minutes après le début de son premier cours de sortilège. Tant pis. Elle s’arrangerait comme toujours. Elle avait toujours une excuse dans ce genre de cas même si elle aurait préféré finir en retenue pour ne pas en avoir trouvé. Mais quand elle voyait certains de ses camardes dont le passé était complètement détruit avait elle le droit de se plaindre ? M’enfin, elle devrait peut être penser à trouver sa future salle de cours. La jeune fille avait toujours eu le don de se perdre dans ce château aux pierres à présent pourtant familière. Divination. Il lui semblait bien. Elle ferait mieux de trouver quelqu’un de son année pour lui demander confirmation. Dans ses souvenirs, ce cours était en commun à toutes les maisons tant les élèves abandonnaient au fur et à mesure des années. Cependant la plupart des élèves étaient en cours à présent. La jeune fille allait faire demi-tour pour aller faire un tour dans le parc. Il faisait encore beau, il devait bien y avoir encore du monde qu’elle pourrait questionner. Elle allait faire demi-tour quand soudain, elle crut entendre un bruit de pas provenant de l’angle du couloir. Quelqu’un venait. La jeune fille sentit soudain un nœud se former dans son estomac. Et si c’était Rusard ? Elle n’avait pas encore envie de passer son week end à briquer des trophées… La jeune fille s’arrêta un instant, prête à se cacher derrière une tapisserie qu’elle venait de remarquer. Une masse de cheveux bruns lui apparut soudain et elle poussa un soupir de soulagement. Noemy s’avança vers elle, un petit sourire aux lèvres. Il lui semblait qu’elle l’avait déjà aperçue quelque part. Elle avait probablement dû la voir à un cours commun.

- Salut. Tu ne saurais pas où se déroule le cours de divination des septièmes années par hasard ?

_________________


Encore attendre.
Encore apprendre.
Mais y a rien à comprendre.

Saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayten Y. Oztürk
Serdaigle & Co-fondatrice <3
  Serdaigle & Co-fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 26
Emploi : Elève de sixième année chez les Serdaigle
Petite Dédicace : J'vous aime =D
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Amis/Ennemis:
Message Personnel:
Humeur actuelle:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: (Déja) perdue :) [Ayten (l)]   Mer 12 Mar - 13:45

    [Disoulé pour le retard Lu' Embarassed ]

    Y'en a qui veulent que je leur raconte une histoire drôle ? Profitez-en, dites oui, ce n’est pas tous les jours qu'Ayten sort son sens de l'humour ô combien époustouflant. Alors c'est l'histoire d'un homme qui déteste le chat de sa femme. Il décide alors de s'en débarrasser. Déjà moi je dis, c'est une très bonne idée, j'adhère. Bon, le mec le conduit alors jusqu'à vingt rues de chez lui, et le laisse dans un parc. De retour chez lui, il vit le chat qui rentrait tranquillement par l'entrée de son garage. Le lendemain il l'emmena quarante rues plus loin. Arrivant chez lui, il vit de nouveau le chat qui l'attendait devant son entrée. Et ainsi, chaque jour, le mari le conduisait plus loin, et chaque jour il trouvait de nouveau le chat en retournant chez lui. Aux grands mots les grands remèdes ! Pour le perdre il traverse un pont, tourne à gauche, puis à droite, dépasse la botte de paille qui se trouve derrière la rue X à Ambutrix, continue tout droit, se retrouve au milieu de nul part et il laisse le chat là, sûr qu'il est bien perdu. Là, moi je dis il peut en être sûr, parce que pour trouver son chemin à Ambu bah faut, soit avoir une mémoire d'éléphant soit être un GPS. Deux heures plus tard, l'homme téléphone à sa femme et lui demande si le chat est là.
    « Oui, répond sa femme. Pourquoi ? »
    En grommelant le mari demande : « Passe le moi, je suis perdu ! »

    Moralité de l'histoire ? Toujours savoir où l'on se trouve évite les ennuis. Des ennuis c'était ce dans quoi Noemy Bryan venait de mettre les pieds. Parce qu'Ayten avait horreur des gens qui lui demandaient leur chemin. La plupart du temps c'était des gosses de première année qui ne savait pas où se trouvait tantôt leur salle de cours, tantôt leur salle commune. Alors oui, Ayten voulait bien les renseigner gentiment mais au bout du trentième c'était plutôt des baffes qu'elle avait envie de donner. Déjà qu'elle n'était pas de bonne humeur notre jeune Serdaigle, à cause de sa débile de sœur ... Ah mais je ne vous ai pas raconté ?

    Flash Back

    Ayten était assise sous un saule pleureur. Ce saule était l'un des plus vieux du parc, et il rengorgeait de graffitis en tous genres « Lucile je t'aime » ou encore « James&Lily forever ». Beurk. Puérile, dégoutant, en tout cas de l'avis de la jeune Serdaigle. Vêtue de son éternelle jupe grise et d'un chemisier blanc portant le blason des Aigles, la jeune fille somnolait tout en feuilletant un livre lu et relu maintes fois déjà. Elle s'ennuyait ferme, certes, mais ce n'était pas une raison pour Selen de se croire permis de venir lui taper la causette. Sa Gryffondor de sœur et elle s'entendaient comme chien et chat. Ayten déplorait la maladresse de sa petite sœur, et Selen ne comprenait pas comment on pouvait aimer lire, ou étudier. Elles étaient donc on ne peut plus différentes. Vous comprenez donc la raison de l'énorme soupir d'Ayten lorsqu'elle vit la tête brune, c'est fou ce qu'elles se ressemblaient d'ailleurs, de Selen.

    « Qu'est-ce que tu veux » grommela la Serdaigle.
    Prenant un air choqué, la troisième année répondit « Je suis ta sœur, j'ai quand même le droit de te parler que je sache ? »
    « Je t'ai interdit de me parler espèce de catastrophe naturelle. Quand au fait que tu sois ma sœur, rien n'est moins sûr. »
    « Ayten, tu es une garce. »
    « Je sais. Bon accouche, qu'est-ce que tu veux ? »
    « J'ai vu Aheren aujourd'hui, je lui ai parlé et ... »
    « Selen ? Va-t’en. »
    « Mais ... »
    « VA T'EN JE TE DIS ! »

    Soupirant, la jeune Selen ne demanda pas son reste, et partit sans se retourner. Vous voulez enfin savoir la raison du pourquoi du comment Ayten haïs chaque Poufsouffle ? C’est très simple. Aheren est à Poufsouffle. Poufsouffle égale donc : vade retro satanas ! Plus précisément, vous êtes au courant que dans les pays comme celui dont vient Ayten, les mariages arrangés sont plus que courants. La jeune fille le savait depuis sa plus tendre enfance. Qu’elle allait avoir un mari qu’elle ne connaissait pas, que ses parents auraient choisit pour elle. L’enfant qu’elle était pensait être débarrassé de tout cela durant ses sept années à Poudlard mais non. Dès le premier jour, elle l’avait vu. Lui. Aheren. Son futur mari quoi. Ses parents avaient du oublier de lui mentionner ce petit détail. C’est ainsi que la jeune Serdaigle en vint à haïr chaque personne faisant partie de la maison des Blaireaux. C’est compréhensible n’est-ce pas. C’est ainsi que la jeune fille, furibonde, se releva, avant de piquer un sprint jusqu’au château. Une question lui taraudait néanmoins l’esprit. Qu’est-ce que Selen avait pu lui dire ?

    Fin du flash back

    C’est ainsi que lorsque :

    « Salut. Tu ne saurais pas où se déroule le cours de divination des septièmes années par hasard ? »

    Ayten vit rouge. La jeune fille qui lui faisait face était blonde, le pourquoi du comment elle s’était perdue était compréhensible alors, et elle n’avait guère la taille ni l’allure d’une première année. En conséquent, elle aurait du savoir où se trouvait sa salle de cours ? Encore une bécasse. Encore une Poufsouffle d’ailleurs. Tout en toisant son interlocutrice de haut en bas, elle répondit, agressive :

    « Est-ce que j’ai une tête à m’appeler « plan » ? Si tu es en septième année, tu devrais savoir où se trouve ta salle de cours. Le fait que tu sois à Poufsouffle ne t’aide pas, c’est sûr, mais il y a des limites. Sur ce, au revoir ».

    La bleue et bronze lança un dernier regard noir à l’espèce de blondasse de Poufsouffle avant de passer son chemin. Direction la bibliothèque. Elle n’avait pas cours à cette heure, autant en profiter pour revoir ses cours et finir ce fichu dossier qu’on lui avait donné en aritmancie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lashlabask-x.forum-actif.net
 
(Déja) perdue :) [Ayten (l)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La Route Perdue"
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Cybèle, l'elfe perdue
» A la recherche de la bouteille perdue!
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lashlabask :: [*~~A poudlard~~*] :: Deuxième étage :: Couloirs et escaliers-
Sauter vers: